Sections

e-guichet-gris.jpg

allo-maintenance-2.jpg

portlet_en_bref.gif

Suite à un incendie, le Commissariat Sainte-Marguerite/Glain est installé temporairement à la Caserne militaire Saint-Laurent, rue Saint-Laurent 79, 4000 Liège, du lundi au vendredi de 8h à 17h. Le Commissariat est joignable par téléphone au numéro habituel : +32 4 340 91 00


La Mairie de quartier de Bressoux située rue Général de Gaulle, 69, sera inaccessible jusqu'à nouvel ordre.
Les personnes ayant commandé des documents pourront les retirer à la Mairie de quartier de Wandre située rue de Visé 832.

 
Vous êtes ici : Accueil Environnement Plan Communal de Développement de la Nature Plan Maya

Plan Maya

La ville de Liège s’investit dans la sauvegarde des abeilles mais aussi de la biodiversité à travers le Plan Maya

 

En Wallonie, près de 350 espèces sauvages et domestiques d’abeilles et de bourdons ont été recensées. En visitant les fleurs pour en récolter le pollen et le nectar, les abeilles et d’autres insectes butineurs (bourdons, papillons, syrphes,…) assurent la pollinisation et permettent la fécondation et la reproduction de plus de 80% des espèces végétales nécessaires à la survie de nombreuses espèces animales ainsi que de nombreuses cultures. Un tiers de l’alimentation humaine et trois quarts des cultures en dépendent.
Or, depuis quelques années, les colonies d’abeilles connaissent un effondrement sans précédent.

 

plan-maya.jpg
commune-maya.jpg

 

Le phénomène est mondial et est probablement multi-factoriel. Il constitue un indicateur de la perte de biodiversité.
Contre toute attente et même si cela peut paraître paradoxal, les colonies d'abeilles vivent aujourd'hui mieux en ville que dans les campagnes et on voit se multiplier depuis quelques années, des ruches citadines et ce même dans les grandes villes.
C’est pour tenter de remédier à ce problème du déclin des insectes pollinisateurs que le gouvernement wallon a lancé en octobre 2010 le plan Maya, dont le but est, à travers l'engagement des communes participantes, de sauvegarder les populations d’abeilles en Région wallonne.
La Ville de Liège a décidé d’adhérer au projet et est devenue commune Maya en mai 2011.

 

Son engagement se traduit par la mise en place de diverses mesures et actions concrètes prescrites chaque année par la région wallonne.

⇒ Durant les deux premières années :

• Plantation de végétaux mellifères (arbres fruitiers, prés fleuris, haies indigènes...)

• Soutien aux apiculteurs du territoire

o Rencontres et des contacts réguliers entre la Ville et les apiculteurs

o Mise à disposition de ruches pour des apiculteurs désireux de s’installer sur le territoire de la Ville

Pour plus de renseignements : liege.environnement@liege.be

• Sensibilisation des citoyens

o Différentes actions organisées fréquemment à destination du grand public (enfants et adultes)

• Entretien des espaces verts en fauchage

⇒ Dès la 3ème année :

• Adoption d’un plan de réduction de l’utilisation des pesticides sur les espaces gérés par la Ville et développement de techniques alternatives

• Etablissement d’un plan de gestion différenciée des espaces verts sur la commune

o Application à chaque espace d’un mode de gestion le plus adapté (intensive ou extensive), tenant compte de son utilisation, sa situation...

⇒ Dès la quatrième année :

• Poursuite et renforcement de toutes les actions mises en place les trois premières années

• Mise en œuvre du plan de gestion différenciée des espaces verts communaux

⇒ Dès la cinquième année :

• Réalisation d’un inventaire des cimetières communaux et application du plan de gestion différenciée

⇒ Dès la sixième année :

• Poursuite et renforcement des actions mises en place dans le cadre du plan wallon de réduction des pesticides et du plan de gestion différenciée, en particulier des cimetières communaux

• Réalisation d’un inventaire des hôtels à insectes et à abeilles présents au sein des terrains communaux

• Renforcement de la sensibilisation des enfants

o Implantation au sein d’une école communale, minimum

⇒ Dès la septième année :

• Poursuite et renforcement des actions mises en place dans le cadre du plan wallon de réduction des pesticides et du plan de gestion différenciée, en particulier des cimetières communaux

• Renforcement de la sensibilisation du grand public en créant un « village de l’abeille »

o Juxtaposition sur un même site d’aménagements favorables à l’accueil des pollinisateurs, incluant le gîte et le couvert

 

Vous êtes jardinier ou tout simplement amoureux de la nature… Vous pouvez vous aussi participer à la protection des abeilles !

Vous êtes apiculteurs…

Des rencontres et des contacts entre la Ville et les apiculteurs du territoire sont organisés régulièrement.

Des ruches sont également mises à disposition des apiculteurs désireux de s’installer sur le territoire communal.

Pour tout renseignement : liege.environnement.be ou +32 4 221 93 66