Sections

e-guichet-gris.jpg

allo-maintenance-2.jpg

portlet_en_bref.gif 

# Réinventons Liège


vignette-ete.jpg


v-liege-recrute.jpg

des informaticiens-nes "IT Engineer" - Réseaux - Développeur. Découvrez les offres d'emploi, en cliquant >>> ICI.


Suite à un incendie, le Commissariat Sainte-Marguerite/Glain est installé temporairement à la Caserne militaire Saint-Laurent, rue Saint-Laurent 79, 4000 Liège, du lundi au vendredi de 8h à 17h. Le Commissariat est joignable par téléphone au numéro habituel : +32 4 340 91 00


La Mairie de quartier de Bressoux située rue Général de Gaulle, 69, sera inaccessible jusqu'à nouvel ordre.
Les personnes ayant commandé des documents pourront les retirer à la Mairie de quartier de Wandre située rue de Visé 832.

 

 
Vous êtes ici : Accueil Vie communale Les Commissions Consultatives Commission "Solidarité Liège Monde" et appels à projets en matière d'interculturalité

Commission "Solidarité Liège Monde" et appels à projets en matière d'interculturalité


Commission "Solidarité Liège Monde"

Depuis le 15 janvier 2010, dans le cadre du Rêve de Martin à l'Hôtel de Ville, la Commission communale consultative Solidarité Liège Monde est relancée !

La renaissance de cet outil s'inscrit dans la continuité de l'opération intitulée "le Rêve de Martin".

Créé en 1983, cette instance est entrée dans une phase de relatif sommeil depuis 2005. C'est pourquoi un appel a été lancé le dernier trimestre 2009 afin de renouveler sa composition.

Désormais les associations suivantes composent la Commission consultative:

Entraide et Fraternité, CRIPEL, Comité Culturel de Bressoux–Droixhe, Miel Maya Honing, Centre Culturel Arabe en Pays de Liège, Amibu Komera, Solidarcité asbl Liège, Solidarité Mondiale, Terres Nouvelles, Vent du Nord Vent du Sud, Service des Relations extérieures, asbl Pierreuse et Ailleurs Casa Nicaragua, ACP/Développement, le Monde des Possibles, Identité Amérique Indienne, Centre Liégeois du Beau-Mur asbl, Mouvement d'Actions à Travers le Monde, Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers-Monde, ITECO, CNCD, Novinyo asbl, Identité Amérique Indienne, Echevinat de la Culture, Service de participation avec les quartiers, Service Jeunesse - Secteur des relations interculturelles.
 

Pour rappel, 4 objectifs baliseront le travail de cette assemblée :

  • 1. Proposer et soutenir des projets de solidarité avec les pays du sud
  • 2. Examiner les projets de coopération proposés par la Ville ou les quartiers de Liège
  • 3. Réaliser des animations et des campagnes de sensibilisation sur le thème du développement
  • 4. Établir un cadre de relation égalitaire avec les villes du sud dans la poursuite des objectifs précités.

 

Appel aux projets "Solidarité Liège Monde" - édition 2016

Appel aux projets d'actions dans le domaine de la solidarité et la coopération avec les pays en développement pour soutenir des micro-projets d'aide au développement - édition 2016

   

Les lauréats

Solidarite_app_proj.gif

Découvrez les lauréats des appels à projets "Solidarité Liège monde" qui illustrent l'engagement de la Ville de Liège à créer tout à la fois les conditions du bien vivre ensemble à Liège et le nécessaire renforcement du dialogue Nord-Sud.

 

Lauréats – Appels Solidarité Liège Monde 2015

  • Irfam : 2.500 euros

« Projet MOKPOKPO au Togo »

Comme on peut le comprendre facilement à la lecture de notre brochure, à court terme, notre objectif prioritaire, était et reste de doubler de manière pérenne le revenu moyen annuel des habitants de la zone soutenue, voire plus, en appuyant financièrement et techniquement les activités génératrices de revenus.

Plus spécifiquement, nous avons soutenu la formation de quatre jeunes dans divers secteurs agricoles (production végétale ou maraîchère, l’élevage des poulets de chair, l’élevage des ovins, caprins et bovins, la transformation artisanale des produits agricoles) au centre Songhaï au Bénin pour la mise en place d’un Centre de Production et de Formation agricole dans la zone.

Celui-ci a vu le jour à l’acquisition d’un terrain de 17 ha et les premières récoltes sont en cours. Durant le premier semestre 2015, nous avons mis en place les retenues d’eau indispensables.

Nous devons aujourd’hui construire sur ce terrain un bâtiment indispensable pour stocker les outils, les produits agricoles (maïs, ignam, magnoc,…), organiser les formations et, plus tard, développer des ateliers spécifiques.

 

  • Identité Amérique Indienne : 2.500 euros

« Un jour pour la Terre »

Le projet propose différentes actions avec une délégation de 5 femmes du peuple Sarayaku de l’Amazonie équatorienne : des échanges entre différentes cultures, des animations scolaires, une projection, un colloque, impliquant différents publics et partenaires. Il propose un voyage multiculturel permettant d’enrichir sa vision de l’autre et de prendre conscience de l’interdépendance de nos modes de vie respectifs.

Le peuple Sarayaku s’est fait connaître en Europe au travers de la lutte qu’il mène depuis plus de 30 ans pour la défense de son territoire, de sa vie et de la nature face aux grandes politiques de colonisations et de mégaprojets d’extractions.

Les actions proposées dans ce projet ont pour but de susciter une réflexion sur les indépendances mondiales, l’impact de notre mode de vie occidental sur le reste du monde, en se plongeant dans la réalité quotidienne des habitantes et habitants d’un village d’Amazonie.
 

  • Aide au Développement international : 2.500 euros

« Projet socio-éducatif Tipa Tipa – Corail Grande Hanse – Haïti »

Le projet socio-éducatif s’articule autour d’un complexe scolaire, d’une bibliothèque et d’une radio communautaire dans la ville de Corail, Département de la Grand Anse à Haïti. Le projet cible le renforcement de l’infrastructure des équipements et des compétences des équipes de la fondation

Imagine et de l’école Tipa Tipa.
- Par le volet éducation « Tipa Tipa », 150 enfants de la région Corail ont accès à une éducation de qualité basée sur une méthode d’apprentissage « Tipa Tipa » ; cette demande de financement permettra la construction de deux nouvelles classes et la formation des enseignants.
- Par le volet extra-scolaire dans le centre culturel et média-information « Renée Belance », plus de 1000 enfants et adolescents auront accès aux activités éducatives de la bibliothèque. Education à la citoyenneté : la population ciblée sur la zone (plus de 30.000 personnes) bénéficie de séances de sensibilisation via des animations spécifiques et l’utilisation de médias locaux (radio communautaire,…) Cette demande de financement permettra de renforcer la formation des animateurs au niveau des services Internet et leur permettra de réaliser des animations en milieu rural (l’animateur ira dans les villages pour des animations autour du livre). De plus, ce projet envisage de former les animateurs à la numérisation des émissions et la gestion adaptée des programmations de la radio.
 

  • Ouverture Nord/Sud : 2.500 euros

« Equipement ‘une école nomade dans le Haut Atlas marocain »

Tout part du postulat que pour une bonne partie de la population, savoir lire au Maroc est encore loin de la réalité. En fonction de la faiblesse de l’Etat, de la misère, des mentalités, du travail des enfants, de l’isolement, ainsi que de l’inéquation de l’enseignement traditionnel aux réalités de ces régions que sont les zones parcourues par les nomades : avec ce que cela sous-entend pour les enfants ; la nécessité de garder les troupeaux et de pratiquer l’école… en alternance… C’est la raison pour laquelle, notre association a décidé de patronner ce nouveau projet.

 

Appels à projets – Solidarité Liège Monde 2013

  • MARIA-NA-J TOGO : 2.500,00 euros TOGO

« Un moulin pour la Vie » : Installation d’un moulin dans le village de Tchassou-Condji) TOGO ;

Construction d’un bâtiment composé de 3 locaux : un pour le moulin à mazout ; un pour loger le meunier et le dernier comme réserve.

Objectif : moudre le grain qui au départ est le travail des femmes et des filles du village. Ce projet permettra aux jeunes filles disposer de plus de temps, et donc d’avoir plus de chances d’accéder à l’éducation, la culture et les loisirs. Lutter contre l’exode rural.
 

  • IDENTITE AMERIQUE INDIENNE : 2.500,00 euros PEROU

Projet pilote de récupération des plantes natives et des fleurs oubliées natives pour la sécurité alimentaire et la consommation des familles des communautés indigènes de HUILLOC, PATANCACHA, RUMIRA SONDORMAYO

Objectif : établir un diagnostic, analyser le régime alimentaire ;

Préserver le respect de la tradition, continuité entre passé, présent et avenir en se réappropriant le savoir de la culture des plantes andines traditionnelles ainsi que leur conservation et ainsi rendre confiance dans les aliments naturels ;

Former des jeunes pour développer la sécurité alimentaire, améliorer la santé et éliminer la pauvreté via un système collectif de travail par la reproduction naturelle des plantes andines ;

Organiser des ateliers pour se réapproprier le savoir de la culture des plantes andines traditionnelles ainsi que leur conservation.
 

  • OUVERTURE NORD SUD : 2.500,00 euros MAROC

« Pérennité d’une école nomade, construction du logement d’un professeur nomade, des sanitaires adjacents, prise en charge du paiement de la rémunération du professeur afin de pérenniser l’alphabétisation des enfants et des familles nomades »

Programme d’alphabétisation qui déborde le cadre des enfants (familles en soirée) et en dépasse les limites (amélioration indirecte des conditions de vie locales).

Ce projet apporte une solution directe et concrète pour couvrir les besoins primordiaux d’une population.

 

Solidarité Liège Monde 2012

  • Altervoyages

Offrir une alternative à l’utilisation massive de lampes à batteries polluantes eaux lampes à pétroles pour équiper 65 ménages ruraux de Koubirigou et Kouwentakouagou au Nord Ouest du Bénin, à travers l'achat de 65 lampes solaires.
Prix: 2500,00€

 

  • Casa Nicaragua

« Création de petites coopératives agroalimentaires comme nouvelles activités génératrices de revenus » en tant qu’espace alternatif de formation pratique (renforcement des capacités) ainsi que par la formation de réseaux de commercialisation locaux dans le Nord Ouest du Nicaragua.
Prix: 2500,00€

 

  • Petit monde panafrica

Lutter contre l'insalubrité autour des points d'eau à BANGOU et construire un abri de 5 mètres sur 5 mètres pour le respect et la pudeur des femmes et des mamans du village BANGOU (Cameroun).
Prix: 2500,00€

 

Solidarité Liège Monde 2010

  • Formations Nord Sud

Ce projet vise à apporter aux 50 femmes victimes des viols et violences sexuelles à Katana, en territoire de Kabare, Province du Sud-Kivu en RDC, un appui financier, une formation en gestion et un accompagnement dans le montage de leur projet.
Prix : 2 490 euros

  • Amibu Komera

Un projet de micro-crédits pour les femmes, les jeunes filles et les chefs de ménage. Il vise à créer une chaîne de développement communautaire durable en donnant en crédits des chèvres remboursables en nature dès les premières naissances. Ces dernières sont à leur tour prêtées à des nouveaux bénéficiaires.
Prix : 1.670 euros

  • Novinyo asbl

Ce projet permet l'acquisition par les pêcheurs togolais d’un moteur hors-bord nécessaire à la pêche en haute mer.
Prix : 1.670 euros

  • Vent du Nord vent du Sud

Création d'uniformes pour les élèves d'une école chilienne.
Prix : 1.670 euros

 

Lauréats – Appel à projets interculturels 2015

  • Aquilone asbl : 5.000 euros

« Quand les migrants racontent leur quotidien et leur quartier en image et en paroles »

Ce projet se déroulera en six étapes :
- Formation des participants au projet (photo et recueil de témoignages) ;
- Contact avec les habitants et les commerçants du quartier ;
- Réalisation des photos et recueil de témoignages de personnes des différentes nationalités ;
- Exposition de photos dans les locaux de l’association et de photos géantes dans les vitrines des commerces et des habitations du quartier ;
- Réalisation d’une brochure-document ;
- Organisation d’une soirée d’inauguration.
 

  • La Baraka asbl : 4.000 euros

« Pluriel : Quand les petits s’en mêlent »

Ce projet vise à amorcer un projet de grande envergure en matière de mixité et d’entrainement positif pour les jeunes.

Sur le long terme, nous souhaiterions mettre sur pied une création artistique multidisciplinaire de qualité avec des intervenants pour valoriser les jeunes dans leur savoir-faire. Ceci étant, un travail en amont est nécessaire avec le public afin de le mettre en condition et surtout lui donner envie de le faire. Nous travaillons avec les plus jeunes qui sont en voie de devenir le futur public de la maison de jeunes, notamment les filles qui participent déjà à des ateliers artistiques hebdomadaires.

Le projet pluriel est donc le projet qui amorcera le projet de création future. Dans ce projet, il s’agit de faire une série de sorties culturelles avec les jeunes pour les sortir de leur quartier et les plonger dans le milieu de l’art et la culture, afin de leur donner envie de s’y impliquer activement pour qu’ils découvrent en eux des talents jusque-là insoupçonnés.
 

  • Asbl Jeunesse et Solidarité : 3.000 euros

« Tournoi de lutte traditionnelle nigérienne et de la langa (jeu de cloche pieds) entre des ressortissants africains et belges »

Projet innovant et prônant le brassage culturel. La lutte traditionnelle, couplée avec le langa en équipes mixtes (belges et personnes d’origine étrangère) formées par des associations. Selon le site wikipédia la lutte traditionnelle « ou Kokowa en langue haoussa, comme un combat duel populaire pratiqué au Niger. … La lutte est le cadre par excellence de l’expression culturelle et corporelle, des rites,… ».

Ce type de lutte traditionnelle est également pratiquée un peu partout en Afrique et dans le monde, y compris en Belgique.

Le langa quant à lui est une autre sorte de lutte traditionnelle qui se pratique à cloche-pied. En outre, chaque soir, un défilé de mode africaine augmentera les prestations culturelles. Au stade actuel, l’asbl Jeunesse et Solidarité Tal-lafi a déjà mobilisé des associations et institutions telles que SONIBEL, ONDB, ARNIBEL, asbl Amis du Niger et l’Ambassade du Niger à Bruxelles qui ont tous accepté de participer à la réalisation du Projet.

Des contacts sont pris avec l’association des togolais de Liège, le Festival africain de Liège où l’AJS Tal-lafi présentera un folklore ou encore avec la Fédération Nigérienne de lutte traditionnelle et bientôt avec la ligue royale belge de lutte.

Enfin, une table technique qui composera le jury sera mis en place avec comme membre, entre autres, un représentant l’Echevinat de la Culture de Liège.

Des prix symboliques seront attribués aux lutteurs les plus distingués pour leur originalité et leur technique.
 

 

  • Novinyo asbl : 2.000 euros

« Festival africain de Liège »

Pour la 4ème année consécutive le FAL se déroulera le 14 mai 2016 sur l’Esplanade Saint-Léonard à Liège.

Cet événement co-organisé par une douzaine d’associations liégeoises composées de personnes d’origine africaine est essentiellement axé sur les musiques et danses folkloriques. Il veut renforcer le rayonnement international de la Ville de Liège au plan interculturel avec toutes ses couleurs africaines.

Le FAL se veut un moment de rencontres et un lien de découvertes ainsi que d’échanges interculturels aux couleurs africaines. La coordination de ce projet est assurée par l’asbl Novinyo qui est une association qui réunit particulièrement les togolais résidents sur Liège et environs.
 

 

  • La Bobine : 2.000 euros

«  Récits de vie avec des Femmes migrantes »

Ce projet est réalisé par des femmes immigrées, majoritairement issues du quartier de Droixhe, participantes de l’atelier « Culture et citoyenneté »  du Service d’insertion sociale (SIS) de la Bobine. Il est co-construit avec les participantes depuis 2012 et s’est décliné en plusieurs phases.

En outre, il utilise des « récits de vie », des « archives orales » comme outil d’expression, et donc de reconnaissance (de « droit de cité »), de l’histoire de ces femmes venues d’ailleurs tout en cherchent à porter leurs mémoires sur la « scène de l’histoire active », matérielles) de vie. Ce cheminement passe par des moments d’analyse comparative de leurs parcours avec ceux de migrants venus en Belgique avant 1974, date qui marque la fin de l’immigration économique en Belgique.

A ce stade-ci, les participantes souhaiteraient aboutir à une œuvre collective. Celle-ci devrait s’envisager sous la forme d’un parcours expo itinérant.

 

Appels à projets interculturels 2013 – 16.000,00 euros

  • Aquilone : 5.000,00 euros

« Village interculturel de la Passerelle : un village solidaire»

Une fois par mois, d’avril en septembre, le dernier dimanche du mois, divers stands seront proposés au public, à savoir : infos, savoirs-faire, un espace parole et expression, un espace d’animation pour enfants, un marché, des ateliers.
 

  • La Baraka : 4.000,00 euros

« Hip Orgue »

Mise en place d’une rencontre entre l’Orgue, le Roi de l’instrument et la danse hip hop. Aventure culturelle à dimension humaine, un projet qui réunit des jeunes d’origine différente tous rassemblés autour de la musique de notre histoire. Un projet qui fait le lien entre passé, présent et avenir !

HIpOrgue est aussi un projet à dimension européenne qui commence à Liège et se termine dans la Cité ardente.
 

  • Novinyo asbl : 3.000,00 euros

« Festival africain de Liège »

Manifestations culturelles organisées par les associations africaines oeuvrant à Liège afin d’encourager le mieux-vivre ensemble.

Une journée consacrée à des événements artistiques et culturels valorisant la culture africaine subsaharienne.
 

  • Association des écoles de devoirs : 2.000,00 euros

« Du lien et des jeux »

Le jeu, activité indispensable au développement de l’enfant, il élabore et confirme des aptitudes.

Les écoles de devoirs souhaitent transmettre et utiliser ces acquis avec les enfants et les adolescents qui les fréquentent tout en sensibilisant les parents aux bienfaits du jeu pour les enfants.
 

  • Centre culturel arménien « ARAKS » : 2.000,00 euros

« Carrefour de l’infini »

Développement de 3 actions culturelles :

Danse traditionnelle ;

Exposition collective belgo-arménienne ;

Concert du groupe « Aged Roads »

 

Lauréats de l'appel à projets novateurs interculturels 2012

  • Altervoyages

Altervoyages asbl propose un cycle d’ateliers basés sur des témoignages et sur le thème du changement de mentalité opérés par le voyage.
Par ces ateliers, l’asbl désire explorer les modifications de mentalité et de comportements opérés par le voyage et en faveur de la lutte contre les intolérances.
Somme attribuée : 2.000,00 EUR
 

  • Maison des femmes

L’asbl propose construire dans le cadre d’un groupe à projet, un lieu permanent d’exposition qui servira au développement de moments d’échanges entre les usagères de la maison des femmes et des publics extérieurs (quartier, groupes issus d’autres associations, jeunes des écoles et associations environnantes en vue d’échanges intergénérationnels,…).
Le projet est construit à partir d’un atelier d’expression artistique et de réflexion sur les valeurs, encadré successivement par des animatrices qualifiées de la maison des femmes et par un artiste plasticien(ne) du C-Paje.
Somme attribuée : 3.800,00 EUR
 

  • Mabel du désert

Mabel souhaite organiser dans deux villages marocains et à Liège des échanges autour des droits des enfants et en particulier sur l’importance du droit à l’éducation et sur le rôle de chacun (éducateurs-parents-enfants) pour la réalisation de cet objectif.
Somme attribuée : 4.400,00 eur
 

  • Eclat de rire

Deux activités sont proposées :
 L’escale bébés : service aux mères en formation (alphabétisation et insertion sociale) par la prise en charge des enfants de moins de 3 ans par des personnes rétribuées par l’asbl et par les bénévoles.
Le soutien à la parentalité : pour palier aux difficultés éducatives des parents et faciliter la relation familles/écoles, l’Eclat de rire organise chaque mois un espace de paroles pour les parents.
Somme attribuée : 3.800,00 eur
 

  • Ecoute voir

Une série de 16 panneaux sera réalisée par les jeunes sur la manière de vivre dans la civilisation arabo-musulmane (et éventuellement ottomane) du XVIème siècle. En les faisant correspondre avec les panneaux déjà réalisés par Archéolo-J pour son exposition « Vivre dans un manoir au XVIème siècle », l’objectif est de mettre en lumière les concordances et divergences entre les différentes cultures au travers de leur habitat et ce qui le compose.

Lors de l’inauguration, de la musique contemporaine, inspirée de celle que l’on retrouve au XVIème siècle dans chacune des civilisations observées, et réalisée par les jeunes eux-mêmes sera interprétée ou diffusée. De même, une sélection de mets apéritifs inspirés par le thème et réalisés par les jeunes sera en dégustation.
Somme attribuée : 2.000,00 eur

 

Lauréats de l'appel à projets novateurs interculturels des années précédentes

  • Aquilone

Dans la continuité du projet interculturel « Boulev’arts saucy – une passerelle vers l’autre » l’Aquilone propose d'organiser des animations sur le thème du pain, son rôle dans l'alimentation des différentes cultures.
Prix : 5 000 euros
 

  • Gata asbl

Sur base de rencontres, les jeunes vont récolter des textes et des portraits. Afin de faire émerger les clichés et stéréotypes et de les déconstruire dans une dimension collective. S'en suivra l’édition d’un livre reprenant à la fois la démarche et les réflexions des acteurs du projet ainsi que 50 portraits.
Prix : 4 000 euros
 

  • Le Monde des Possibles

Le projet « Changez d’aire ! » proposera une nouvelle expérience touristique et associative basée sur l’envie des habitants du Longdoz de se réapproprier et de partager leur ville au travers de 20 promenades thématiques interculturelles.
Prix : 3 000 euros
 

  • Ascadi asbl

Le projet consiste en l’apprentissage par des jeunes de différentes origines entre 12 et 18 ans, de la musique grâce au contact direct avec des instruments (piano, guitare basse, guitare d'accompagnement, batterie, djembé). Cette initiation sera suivie d'un enregistrement en studio.
Prix : 1 000 euros
 

  • Point d'appui

L'organisation d'une soirée de festival solidaire en lien avec la problématique des sans papiers et ce, dans l’esprit de la solidarité en se divertissant. L’idée est de réunir des musiciens amateurs et professionnels, « sans papiers » et « avec papiers », provenant de cultures musicales différentes.
Prix : 1 000 euros
 

  • Kaléidoscope asbl

Avec comme outil le théâtre, l'association voudrait amener les jeunes à la conscience des pouvoirs de chaque citoyen, aussi jeune soit-il, sur l’organisation et le fonctionnement d’une société démocratique. Il veut amener les jeunes à découvrir les routes des « Possibles » vers une société meilleure.
Prix : 1 000 euros