Information

Durant les vacances de juillet et août certains services communaux voient leur horaires adaptés. Retrouvez les horaires d'été des services communaux

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Dossiers déposés par la Ville de Liège dans le cadre de l’appel à projets « FEDER » (2021-2027)
Actions sur le document

Dossiers déposés par la Ville de Liège dans le cadre de l’appel à projets « FEDER » (2021-2027)

L’appel à projets « FEDER » (2021-2027) s’est clôturé le 24/05. La Ville de Liège a déposé deux « portefeuilles de projets » intitulés :

  • Une métropole liégeoise durable, accessible et attractive.
  • Liège, entrez dans une ville durable ! 

Il importe tout d’abord de souligner que ces projets sont le fruit d’une collaboration et de partenariats entre diverses autorités publiques œuvrant à l’échelle de la métropole : l’OTW, la SPAQUE, la CHR, ainsi que les Villes d’Herstal et de Seraing.

Portefeuille 1 : Une métropole liégeoise durable, accessible et attractive.

Le premier « portefeuille de projets » est un portefeuille métropolitain comprenant des projets portés par les Villes de Liège, de Seraing et de Herstal.

Il porte sur le développement intégré d’espaces publics en lien avec les lignes de transports structurants : d’une part, le Tram et ses extensions vers Seraing et Herstal, d’autre part, le bus à haut niveau de service (BHNS) et sa ligne principale, perpendiculaire à celle du Tram, qui reliera Ans à Chênée à l’horizon 2026.

Portefeuille 2 : Liège, entrez dans une ville durable !

Le second « portefeuille de projets » se décline en plusieurs projets situés géographiquement aux entrées du territoire liégeois et qui ont pour objectif de contribuer à inscrire Liège dans une stratégie de développement durable. 

Plusieurs facettes du développement durable sont visées : la rénovation énergétique, le transport public, l’assainissement, ou encore les connexions cyclables.

Deux quartiers d’entrée de ville sont plus particulièrement concernés :

L’objectif est d’améliorer le cadre de vie (développement d’espaces publics et d’espaces verts) des habitants des quartiers tout en garantissant une implantation harmonieuse des lignes de transports publics.

Chênée (entrée sud-est de Liège) : 

  • La reconversion de l’ancien site industriel de LBP à Chênée et la création de 23.000 m2 d’espaces publics adjacents au futur mobipôle BHNS (portefeuille 1). Pour rappel, 24 millions € de fonds FEDER ont déjà été mobilisés pour la dépollution du site et le travail est toujours en cours. Par ailleurs, le projet rencontre les objectifs du plan PEP’s de la Ville qui entend créer un ambitieux réseau d’espaces publics verts et de qualité, qu’ils soient de proximité ou structurants ;
  • La création d’un mobipôle BHNS sur l’ancien site de LBP à Chênée, une plateforme multimodale durable train-BHNS-bus et connexions cyclables (portefeuille 2) ;
  • L’assainissement des bords de Vesdre dans le but de créer de l’espace public et du logement (portefeuille 2) ;
  • La création d’une passerelle cyclo-pédestre surplombant la Vesdre qui deviendra un véritable trait d’union entre les quartiers de Chênée et qui permettra de rejoindre le site réaménagé de LBP (portefeuille 2).

Pour rappel, les objectifs poursuivis par la Ville via son masterplan sont :

  • Développer un espace vert en rive gauche de la Vesdre et rendre les berges plus accessibles (création d’espaces publics) ;
  • Renforcer les connexions train/bus/pôle BHNS/Ravel « mobipôle » (création de cheminements doux et une passerelle) ;
  • Renforcer le centre de Chênée avec des fonctions complémentaires (nouveau pôle d’activités économiques mixtes développé par la SPI et un nouvel ensemble de logements).

Sainte-Marguerite (entrée ouest de Liège) : 

  • La requalification de la zone de Fontainebleau à Sainte-Marguerite et l’aménagement d’espaces publics le long du futur boulevard urbain redessiné pour permettre le passage apaisé des transports en commun (portefeuille 1). Ces espaces publics sont en lien avec la requalification du carrefour de Fontainebleau. Il s’agit d’accompagner l’arrivée, à l’horizon 2026, de la ligne BHNS « La Transurbaine » mais aussi de garantir une connexion aisée entre les différents secteurs du quartier, les quartiers voisins et les espaces verts à proximité, en poursuivant la mise en œuvre du Plan global de redéploiement d'espaces publics (PEP’s) de la Ville de Liège ;
  • L’assainissement de l’ancien charbonnage de Bonne-Fin à Sainte-Marguerite dans le but d’y créer des espaces publics et des quartiers de logement (portefeuille 2). Par assainissement, il faut comprendre le dégagement d’une surface de plus de 2,32 ha, pour mettre à disposition un terrain et permettre le développement d’un projet d'aménagement.

Autres projets soumis à l’appel à projets « FEDER » :

A l’entrée nord-est de Liège : la rénovation énergétique du Grand Palais de Coronmeuse (portefeuille 2).

A l’entrée nord de Liège : la rénovation énergétique des façades de l’hôpital de la Citadelle (portefeuille 2).

En conclusion, ces deux « portefeuilles de projets » s’inscrivent en cohérence avec : 

  • « Liège 2025 », ses actions prioritaires et ses projets métropolitains ;
  • Le tracé du tram et sa perpendiculaire « La Transurbaine », afin de développer les zones qui seront desservies ;
  • Les investissements de la précédente programmation du FEDER.

Ils ont été conçus dans le but d’inscrire la métropole liégeoise dans une démarche de développement urbain résolument durable. Les projets déposés portent sur un montant total de 135 millions d’euros de réalisation.