Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Coche verte
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Please, I can’t breathe
Actions sur le document

Please, I can’t breathe

Depuis toujours, Liège est une ville carrefour où se croisent, se mélangent et se côtoient des citoyen.ne.s de toutes origines et de toutes conditions.

Dès 1995, le Conseil communal s’est doté d’une charte "Liège contre le racisme" après avoir créé un Échevinat des relations interculturelles.

Cette charte énonce des principes clairs :

"Le Conseil communal de Liège s’oppose à toute forme de discrimination raciale, ethnique, philosophique ou religieuse et s’engage à garantir un accès égal pour tous à tous les services de la Ville.

Il s’oppose tout particulièrement à toute forme de discrimination raciale observées, vécues ou commises par le personnel communal dans l’exercice de ses fonctions.

Dans le respect de la Constitution, il encourage la participation des personnes de toutes les origines à tous les niveaux de la vie communale".

Le meurtre de George Floyd est une injustice insupportable et a légitimement bouleversé nombre de concitoyen.n.es. Cet acte commis par un membre de la police américaine, dont le rôle est de protéger la population, est d’autant plus inacceptable qu’il ne s’agit pas d’un fait isolé dans un pays où les violences à caractère raciste demeurent une réalité.

Dans ce contexte, les membres de tous les partis politiques démocratiques entendent réitérer leur engagement en faveur des principes contenus dans la charte liégeoise contre le racisme.

Ils tiennent particulièrement à mettre en exergue la célèbre expression de Martin Luther King pour illustrer leur conviction partagée : "Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères sinon nous allons mourir ensemble comme des idiots".

Plus que jamais, la défense des droits civiques doit être au cœur de nos préoccupations