Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Coche verte
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / La Politique des Grandes Villes devient la Perspective de Développement Urbain (PDU)
Actions sur le document

La Politique des Grandes Villes devient la Perspective de Développement Urbain (PDU)

Depuis 2000, la Ville de Liège reçoit une subvention dans le cadre de la « Politique des grandes Villes ». Suite à la sixième réforme de l’Etat, les moyens dédicacés à cette matière ont été régionalisés.

Dans sa déclaration de politique générale 2017-2019, la Région wallonne s’est fixé pour objectif de renforcer l'attractivité des grandes villes en soutenant, via une subvention, la revitalisation des centres urbains.

Dans ce cadre, le Gouvernement wallon a décidé d’imposer aux villes autrefois récipiendaires de la subvention « Grandes Villes », de se doter d’un nouvel outil de gouvernance interne appelé « Perspective de Développement Urbain » (P.D.U.).

Le volet P.D.U. correspond à un chapitre du Plan Stratégique Transversal qui sera soumis au Conseil Communal du 30 septembre prochain.  

Pour la Ville de Liège, cela représente une enveloppe de 17.052.675 € qui sera affectée à la réalisation d’une série d’actions structurantes pour tout le territoire communal liégeois, durant la législature 2018-2024. Par an, cela représente +/-2,8 millions €, ce qui est sensiblement le même montant que celui octroyé en 2018, dans le cadre du subside "Politique des grandes Villes".

La Région wallonne impose désormais de consacrer 40% des montants de la subvention à des frais d’investissements. Pour cette nouvelle législature, le Collège communal doit transmettre à la Région un volume d’actions représentant 150 à 200 % du montant escompté. Dès réception des propositions de la Ville de Liège, le Gouvernement wallon aura alors 45 jours pour rendre son avis définitif.

Le Collège propose au Conseil d’adopter les 22 actions identifiées et construites sur base de 4 priorités stratégiques, retenues par le Collège communal en avril dernier :

  1. Des logements accessibles et de qualité pour reconstruire la Ville. Ex : création de logements publics dans le Cloître St-Jean, place X. Neujean.
  2. Des espaces verts et, de manière plus générale, la végétalisation de la Ville. Ex : création d’un espace vert Parc Albert 1er à Grivegnée
  3. Des corridors vélos et des infrastructures pour garer les deux roues en sécurité. Ex : Achat de box vélos sécurisés à répartir sur le territoire communal.
  4. Une Ville attractive. Prise en charge du coût des interventions de la Brigade anti-graffiti.

Toutes les actions seront réalisées à l’échelle de l’ensemble du territoire communal, mais auront aussi des effets au niveau supra-communal comme infra-urbain.

Après réception de la candidature de la Ville de Liège, le Gouvernement wallon examinera la cohérence entre les objectifs régionaux et les priorités stratégiques que la Ville de Liège a retenues et traduites en actions, dans sa P.D.U.