Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Liège est belle et va le rester, la propreté est une priorité !
Actions sur le document

Liège est belle et va le rester, la propreté est une priorité !

La Ville de Liège tient tout d’abord à rappeler qu’une attention constante est portée sur la propreté à Liège depuis de nombreuses années. La transformation et l’évolution de la Ville sont désormais reconnues.

Alliant prévention et répression, la Ville consacre d’importants moyens pour faire de Liège une Cité propre : brigades de proximité, balayeuses, corbeilles publiques, service « détaggage »,… qui travaillent 7 jours sur 7.

Au total, 260 agents sont affectés à ces tâches pour un coût annuel de +/- 10,8 millions d’euros.

Les citoyens disposent quant à eux de nombreux services pour trier et évacuer leurs déchets :

  • Fourniture de 50 sacs jaunes et de 20 sacs verts par an moyennant le paiement de la taxe urbaine, dont le montant a été réduit de 15 euros depuis 2015
  • Possibilité d’obtenir gratuitement un conteneur vert pour les organiques
  • Appel à la Ressourcerie du Pays de Liège (04/220.20.00) pour l’enlèvement gratuit des encombrants (dont la collecte est passée de 800 tonnes en 2013 à 1.800 tonnes aujourd’hui, contribuant à une diminution du tonnage des dépôts clandestins)
  • Présence de plusieurs recyparcs (parc à conteneurs) et d’un recyparc mobile
  • Ramassage trimestriel gratuit des encombrants

L’existence de ces services est régulièrement rappelée lors des campagnes de prévention.

Malheureusement, un incivisme grandissant est à déplorer à certains endroits.

Les services de police, malgré un contexte difficile et une mobilisation extrême suite au niveau élevé de la menace terroriste, ont enregistré en 2016 une augmentation de 32% du nombre de verbalisations. 3000 PV ont ainsi été dressés.

Au vu des situations dénoncées ces dernières semaines, la Ville souhaite que l’action des services communaux et de la police soit amplifiée.

Ce plan d’actions commun Ville-Police apmplifié comprendra des mesures préventives, répressives et curatives :

  • Après une nouvelle campagne de sensibilisation, une verbalisation systématique des infractions au règlement sera appliquée. Des actions mixtes seront menées dans tous les commissariats d’ici la fin de l’année.
  • Le recours aux caméras sera effectué pour renforcer la présence policière aux heures et aux lieux où des dépôts sont régulièrement constatés.
  • Le renforcement des tournées de ramassage (combinées avec police) sera organisé dans les quartiers les plus problématiques.
  • La mise en place d’une équipe volante qui pourra intervenir 24h/24 sur tout le territoire, sur appel de la police une fois que celle-ci aura constaté un dépôt illicite.
  • L’application stricte de la procédure applicables aux encombrants lors des prochains ramassages (contrôles avant/après et obligation de rentrer les dépôts tardifs, anticipés ou non conformes sous peine de verbalisation).

Une politique de communication spécifique sera également mise en œuvre pour aider les services dans la résolution rapide des situations problématiques, en complément du numéro gratuit existant (+32 4 222 44 22) et de l’adresse bGllZ2UucHJvcHJldGVAbGllZ2UuYmU=.

Pour mettre en œuvre ce plan, des moyens supplémentaires seront dégagés : agents constatateurs supplémentaires, affectation d’agents détenteurs du permis C (permettant d’utiliser certaines machines), achat de nouveaux camions…