Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Coche verte
Information

Le call-center des mairies de quartier est fortement sollicité actuellement. Le temps d'attente pourrait être augmenté. Nous vous remercions pour votre patience.

Actions sur le document

Administration communale / Département de la Culture et du Tourisme / Les Musées Communaux / Les Fonds patrimoniaux

Horaire
Lundi
14:00
17:00
ou sur rendez-vous
Mardi
14:00
17:00
ou sur rendez-vous
Mercredi
14:00
17:00
ou sur rendez-vous
Jeudi
14:00
17:00
ou sur rendez-vous
Vendredi
14:00
17:00
ou sur rendez-vous

Installés dans le cœur historique, les Fonds patrimoniaux font partie des entités muséales de la Ville de Liège.

Trois départements sont conservés au sein de l’îlot Saint-Georges, dans un espace de plus de 1500 m² entièrement rénové : la Bibliothèque Ulysse Capitaine, le Centre de littérature jeunesse et graphique et le Centre de documentation et de recherche des musées.
Riche de plus de 500 000 documents, ce vaste patrimoine littéraire, artistique et scientifique est accessible à tous. Objet d’étude et de recherche, il s’adresse à tous les publics et participe à la vie culturelle par les activités qui le font vivre : expositions, rencontres, animations, formations.

La Bibliothèque Ulysse Capitaine

Depuis sa première légation importante – en 1871, 11 000 documents constituant les collections du bibliophile Ulysse Capitaine –, la bibliothèque collecte, conserve et met à disposition du public des ouvrages d’intérêt liégeois – imprimés, manuscrits, photographies, estampes, affiches, presse, cartes et plans – du 13ème siècle à nos jours. Un nouveau fonds dédié à la bande dessinée préfigure une politique d’acquisition et de mise en valeur propre au 9ème art.

Parmi les plus prestigieuses collections, citons un exceptionnel ensemble de 12 000 cartes et plans du pays de Liège et du monde entier, des placards et affiches depuis la période française, un fonds de 1500 manuscrits, mais aussi les archives et bibliothèques de Marcel Thiry et Jacques Izoard.

Régulièrement alimentés, ses nombreux fonds reflètent autant la production historique que contemporaine et offre une vitrine unique de l’histoire et de la vie culturelle liégeoise.

 

Le Centre de littérature jeunesse et graphique 

Le Centre de littérature jeunesse et graphique a été créé en 2009 au départ du Fonds Michel Defourny. Il rassemble quelques 70 000 ouvrages spécifiques à la littérature jeunesse et, plus largement, aux littératures graphiques. Le Fonds Michel Defourny est valorisé par Les Ateliers du Texte et de l’Image (A.T.I. asbl) à travers différents projets développés sur un plan régional, national et international. Il continue à s’enrichir au fil des années par de nouvelles acquisitions et par de nouveaux dons. 

Riche d’indispensables publications qui jalonnent l’histoire du livre pour enfants, il offre un panorama, hétéroclite et cohérent à la fois, de sa créativité à travers les époques et les pays. Albums, documentaires, contes, théâtre, pop-up, romans pour adolescents et publications pour tout-petits y sont très largement représentés mais sa singularité se révèle également à travers une importante collection d’ouvrages scientifiques : livres de références, revues et outils critiques, actes de colloques, catalogues d’expositions, études monographiques… et les archives personnelles de Michel Defourny.

 

Le Centre de documentation et de recherche des musées

Le Centre de documentation et de recherche des musées abrite les bibliothèques du Grand Curtius, des Beaux-Arts et de l’Institut archéologique liégeois. Archéologie, armes, verre, arts décoratifs, numismatique, beaux-arts, estampes et dessins, chaque section est représentée par une collection d’ouvrages touchant à toutes les facettes de sa spécificité et offre aux chercheurs et spécialistes la possibilité d’approfondir les approches artistiques et scientifiques des musées communaux. 

Outre des ouvrages de références, une collection internationale de catalogues, de monographies et de périodiques spécialisés, il compte des collections d’exception : les archives des armuriers liégeois fondateurs du Musée d’armes, les archives du Val Saint-Lambert, une réserve précieuse ainsi que la bibliothèque de l’Institut archéologique liégeois, rassemblant depuis sa fondation en 1850 des ouvrages anciens et précieux, des publications archéologiques et de nombreux périodiques provenant d’échanges avec d’autres institutions.

Les Fonds patrimoniaux