Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Coche verte
Attention

Certains services et programmes de la Ville de Liège sont actuellement inaccessibles suite à une attaque informatique. Veuillez nous en excuser. Plus d'informations.

Vous êtes ici : Accueil / Annuaire / Art Public / Monument aux enfants victimes
Actions sur le document

Art Public / Monument aux enfants victimes

Néant

Porteur du rêve d'un monde meilleur, le Monument aux Enfants victimes a été officiellement inauguré le mercredi 6 mars 2013 sur l'espace non pavé du large trottoir longeant le chemin de fer, avant l'impasse Macors et face à la rue Pied du Thier-à-Liège.

Cet évènement s’est déroulé en présence du Conseil communal des enfants, de représentants du Collège communal et le M. le délégué général aux Droits de l’Enfant.

Cette initiative s'ancre résolument dans une démarche citoyenne. En effet, le projet a été proposé aux quatre écoles supérieures d’Arts plastiques de la Ville de Liège. Le lauréat a été désigné sur base d’une consultation populaire.

Ce sont les coquelicots en acier de l'artiste Alexandra GADINA qui ont fait l’unanimité. Ces fleurs symbolisent la fragilité, la flamboyance et la liberté, trois qualités que l’on peut associer à l'enfance. Par ailleurs, elles établissent un lien subtil et cohérent entre la nature environnante et l'urbanisation de ce quartier.

© Ville de Liège
Monument aux enfants victimes
Porteur du rêve d'un monde meilleur, le Monument aux Enfants victimes a été officiellement inauguré le mercredi 6 mars 2013 sur l'espace non pavé du large trottoir longeant le chemin de fer, avant l'impasse Macors et face à la rue Pied du Thier-à-Liège.