Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Annuaire / En plein air / La Belle Liégeoise
Actions sur le document

En plein air / La Belle Liégeoise

Néant

La passerelle qui relie le quartier des Guillemins et le parc de la Boverie se nomme : "La Belle Liégeoise" en hommage l’héroïne féministe Anne-Josèphe Théroigne de Méricourt. (née à Marcourt en 1762 et décédée à Paris en 1817).

A l’époque de la Révolution française, Théroigne, surnommé « la muse politique » tient un salon et crée un cercle de propagande révolutionnaire où elle promeut la séparation des pouvoirs, la limitation du pouvoir royal et la fin de l’exclusion du peuple des décisions politiques.

Par ses prises de position, Théroigne se heurte à une grande partie de la haute bourgeoisie masculine, pour laquelle les femmes devaient rester au foyer. Elle mène donc un combat pour l’émancipation des femmes et l’on peut dire qu’elle est une des premières féministes de l’histoire.

Alors que l’année 2017 marque le bicentenaire de sa disparition, il semblait tout indiqué que la Ville de Liège se souvienne de "La Belle Liégeoise" et attribue, à la cette passerelle, le nom d’une fille de notre région attachée aux valeurs d’égalité, de liberté et de fraternité.

Pour rappel, cette passerelle vise à créer une liaison cyclo-pédestre entre le quartier des Guillemins et le parc de la Boverie. Cet ouvrage s'inscrit dans le cadre de la dynamisation urbaine et de l'attractivité du territoire du quartier de la gare TGV de Liège.

La Passerelle "La Belle Liégeoise" favorise la circulation des piétons et des cyclistes entre le quartier des Guillemins, la Boverie et la Médiacité. Et même au-delà puisqu'elle permet aux habitants des Vennes, de Grivegnée, de Chênée... de rejoindre aisément la gare et le centre-ville.

La Passerelle "La Belle Liégeoise" fait partie du projet global de rénovation urbanistique du quartier des Guillemins, qui s'articule sur :

– l’aménagement de la place triangulaire devant la gare des Guillemins,
– la construction d’un nouveau complexe pour abriter la cité des finances de l’Etat,
– le réaménagement des quais en bord de Meuse depuis le pont de Fragnée jusqu’au rond-point des Prémontrés en boulevards urbains,
– la construction d’une passerelle au-dessus de la Meuse, en prolongement de l’esplanade, vers le parc de Boverie et la Médiacité.

La Belle Liégeoise
La passerelle qui relie le quartier des Guillemins et le parc de la Boverie se nomme : "La Belle Liégeoise" en hommage l’héroïne féministe Anne-Josèphe Théroigne de Méricourt. (née à Marcourt en 1762 et décédée à Paris en 1817).