Attention

Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Annuaire / Paliss'art / Paliss'art : L'Homme de la Meuse : Sozyone Gonzalez
Actions sur le document

Paliss'art / Paliss'art : L'Homme de la Meuse : Sozyone Gonzalez

Néant

L’Homme de la Meuse

Sur les pignons latéraux des deux immeubles du quai de la Boverie aux n°s 10 et 21, se dessine un mystérieux personnage moustachu, allongé le long de la dérivation. Le premier pignon laisse paraître le buste de l’homme coiffé d’un chapeau melon, discutant avec des oiseaux, tandis que ressurgissent ses bottines quelques immeubles plus loin, sur la deuxième façade. Entre les deux, les bâtiments et les arbres dissimulent le reste du corps, créant l’illusion parfaite.

L’Homme de la Meuse est né ! La première fresque monumentale « diptyque » vient d’être réalisée sur 1.200 m² à Liège. Elle a été inaugurée le 16 septembre 2019.

L'artiste : Sozyone Gonzalez

Cette dernière production de l’opération Paliss’art est l’œuvre de l’artiste bruxellois, d’origine espagnole, Sozyone. Cet artiste avait déjà travaillé à Liège ; il est l’auteur de Future Birds, cette fresque qui a trôné pendant quelques années en bord de Meuse, à l’angle du quai sur Meuse et de la rue Nagelmakers. Elle avait dû être démontée en raison du démarrage du projet immobilier s’élevant sur ce terrain de coin. Mais cette fresque manquait aux Liégeois, Sozyone revient donc à Liège avec une œuvre encore plus ambitieuse.

Pablo Gonzalez, alias Sozyone Gonzalez, est né à Bruxelles en 1973 dans une famille espagnole. C'est dans les années 1990 qu'il découvre le monde du graffiti. Il a été membre de différents groupes, notamment RAB et les Ultra Boys, dont il est le co-fondateur. Rapidement, l’artiste s’impose sur la scène belge et devient un pilier de la culture urbaine.

Polyvalent, il est également membre du groupe de rap belge De Puta Madre. Mais son art ne se limite pas à la peinture et à la musique. Sozyone s’attaque aussi aux comics avec le projet Enemies, réalisé avec l'artiste Jaba.

Le style du Bruxellois est un savant mélange entre des aplats de couleurs et des formes stylisées, personnages tantôt réalistes tantôt imaginaires. Son iconographie principale est l’imagerie vintage de voyous et de méchants de toutes sortes. Les symboles tels que les chapeaux melon, les masques et les gants sont des métaphores esthétiques récurrentes, dont les figures violentes contrastent fortement avec le style esthétique raffiné de Sozyone. Son art est puissant, charismatique et se distingue par des formes qui interpellent par leurs couleurs électriques.

www.unevilleencouleurs.com et www.mimamuseum.eu

Remerciements

La Ville de Liège tient à remercier sincèrement, pour leur confiance, l'ensemble des propriétaires des deux immeubles et terrains avoisinants ainsi que les syndics des copropriétés du quai de la Boverie n°s 10 et 21, sans qui ce projet ambitieux n'aurait pu voir le jour.

L’Homme de la Meuse est une production de l'opération Paliss'art de la Ville de Liège, en collaboration avec l'asbl Spray Can Arts. Il a été initié suite à la consultation citoyenne  « Réinventons Liège », dans le cadre de la mise en oeuvre du Projet de ville et de ses actions prioritaires, comme celle de « faire de Liège une ville de street art », avec l'aide du service de la Politique des Grandes Villes.
 

Paliss'art : L'Homme de la Meuse : Sozyone Gonzalez
La première fresque « diptyque » de Liège !