Vous êtes ici : Accueil / Annuaire / Petit Patrimoine Wallon / Potale des Récollets
Actions sur le document

Potale des Récollets

Néant

Autel simple en bois peint, empreint de naïveté, la potale est un objet de véritable dévotion dans certains quartiers d’Outremeuse. Fruit d’une tradition remontant au 14ème siècle, une potale était à l’époque une niche creusée dans un mur, destinée à recevoir la statue d’un saint (en général Saint Roch, protecteur contre la peste) ou de la Vierge, plaçant ainsi les habitants de l’immeuble sous sa protection. Au fil du temps, le culte marial l’emporta sur celui de Saint Roch. Par ailleurs, des locataires d’immeubles voulant eux aussi leur potale, dès les 16ème – 17ème siècles, les niches creusées à même les murs furent remplacées par des niches en bois, accrochées aux façades.

Le 15 août, dans le quartier d’Outremeuse, c’est aussi, entre autres nombreuses fêtes, la fête des potales. Chaque statuette est parée de ses plus beaux atouts et les potales sont fleuries et illuminées. Lors de la procession, un hommage est rendu à chaque Vierge, de la rue Beauregard à la rue Roture.

Celle de la rue des Récollets se compose de trois éléments :

- un dais en métal relativement fin, découpé et courbé, destiné à protéger l’autel ;

- l’autel, composé d’une niche en bois peint, dont une des parois est vitrée. Le sommet figure un toit en double pente. L’autel abrite une statuette habillée de la Vierge à l'Enfant ;

- le fond, en bois, orné de petites étoiles, à l’arrière de l’autel.

L’ensemble est peint en un nuancier de bleu et de blanc, avec quelques rehauts dorés soulignant le décor ou le formant d’étoiles.

Potale de la rue des recollets - ©Ville de Liège
Potale de la rue des recollets - ©Ville de Liège
Potale de la rue des recollets - ©Ville de Liège
Potale de la rue des recollets - ©Ville de Liège
Potale des Récollets
Restauration 2017. Potale rue des Récollets 11, en Outremeuse