Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Coche verte
Vous êtes ici : Accueil / Découvrir / Culture / Musées / La Boverie / Actualités / NUDE vs. NAKED - Nouvel accrochage de la Galerie noire
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

NUDE vs. NAKED - Nouvel accrochage de la Galerie noire

    • Quand Du 27/02/2021 09:00 au 27/12/2021 10:00 (Europe/Brussels / UTC100)
  • Catégories d'évenements Exposition
  • Ajouter au calendrier iCal

Nouvel accrochage de la Galerie noire


 

NUDE vs. NAKED
Une sélection d'oeuvres sur papier issue du cabinet des estampes et des dessins.

En 2021, la Galerie noire se réinvente en proposant des parcours thématiques sélectionnés à partir du fonds de dessins et gravures du CED, intégré au sein des collections du Musée des Beaux-Arts depuis 2012. Pour des questions de conservation, la rotation des pièces de la Galerie noire offrira trois accrochages thématiques par an. 


Félicien Rops, Pornokratès, 1896, eau-forte et aquatinte
sur papier, 10,6 x 46,2 cm @Ville de Liège/La Boverie
 

Nude versus Naked, première thématique de l'année, traite du genre artistique appelé communément le "nu". Dans l'art occidental, l'importance du sujet n'est plus à démontrer. La représentation du "nu" varie en fonction de l'époque, des sociétés, de l'évolution des mentalités mais aussi des objectifs menés par les artistes au fil du temps. Le corps nu peut inspirer, provoquer une attraction visuelle, voire sexuelle, ou au contraire, choquer. Dans l'art contemporain, la nudité permet également de manifester ou de revendiquer son opinion. 

L'emploi des termes anglais "naked" et "nude" renvoie à une subtile nuance étymologique, absente de la langue française, qui ouvre les champs du mot "nu".  "Nude" se réfère au modèle qui pose délibérément pour l'artiste, à titre académique ou privé. Littéralement "privé de vêtements", "Naked" transmet davantage une dimension fragile, altérable, intime, parfois honteuse de la part du modèle. 

Cette sélection de dessins et de gravures retrace différents aspects de cette représentation de la nudité dans l'art, entre le 16e et le 20e siècle.   

Ce nouvel accrochage est à découvrir dans la Galerie noire de La Boverie, sur présentation du ticket des collections permanentes, dès le samedi 27 février 2021.

Gilles-Joseph François Closson, Etude de nu masculin, 18e siècle,
mine de plomb sur papier, 8,8 x 9,8 cm @Ville de Liège/la Boverie