Attention

Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigeur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Événements / Archives / 2019 / 09-Septembre / 75e anniversaire de la Libération de la Ville de Liège
Actions sur le document
75e anniversaire de la Libération de la Ville de Liège

75e anniversaire de la Libération de la Ville de Liège

Weekend de commémoration

Les 7 et 8 septembre prochains, la Ville de Liège organise, en collaboration avec la Province de Liège, le Commandement militaire de la Province de Liège et le Comité d’Entente des Associations patriotiques en Province de Liège, un weekend de commémorations afin de célébrer le 75e anniversaire de la Libération de Liège par les troupes américaines, en 1944.

Au programme

  • Campement d’époque avec une cinquantaine de véhicules et plus de 120 reconstituteurs et la possibilité de faire des tours en jeep pour les enfants dans le parc d’Avroy, les samedi 7 et dimanche 8 septembre 2019, de 10h à 20h ;
  • Cérémonies patriotiques à l’Enclos National des Fusillés de la Citadelle, au pied de l’Hôtel de Ville, au monument aux Libertés liégeoises et au Monument National à la Résistance, le samedi 7 septembre 2019 dès 14h30 ;
  • Colonne de véhicules d'époque  (Sherman M32 - Stuart - Halftrack - Jeep - Dodge - GMC -...) le samedi 7 septembre entre 14h30 et 16h30 entre Rocourt et le centre-ville reprenant le tracé historique emprunté par les troupes américaines en 1944. Les rues empruntées seront :  Rue du Village - Rue de l’Arsenal - Chemin du Bois - Rue François-Lefebvre - Chaussée de Tongres - Rue des Acacias - Rue des Aubépines - Rue du Fays - Route Militaire - Rue des Héros - Rue Edouard Colson - Rue Walthère Jamar - Rue Eugène Houdret - Rue Sainte Marguerite - Rue Saint Séverin - Rue Léon Mignon - Rue de Bruxelles - Place Saint-Lambert - Rue Joffre - Boulevard de la Sauvenière - Boulevard d’Avroy - Avenue Rogier ;

     

  • Défilé de véhicules d'époque  (Halftrack - Jeep - Dodge - GMC -...) le samedi 7 septembre au centre de Liège à partir de 17h, au départ de l'Avenue Charles Rogier (face au Monument National à la Résistance) - Arrivée prévue au Parc d'Avroy aux alentours de 19h. Les rues empruntées seront : Avenue Rogier - Pont Albert I - Rue du Parc - Quai Orban - Quai du Londoz - Pont d’Amercoeur - Rue Puits-en-Sock - Place de l’Yser - Boulevard de la Constitution - Rue Ransonnet - Rue Adolphe Maréchal - Pont Maghin - Place des déportés - Quai Saint-Léonard - Quai de Maestricht - Quai de La Batte - Quai Sur-Meuse - Rue de la Régence - Rue de la Cathédrale - Rue Pont d’Avroy - Boulevard d’Avroy ;

  • Défilé de deux chars d'époque (Sherman M32 et Stuart) le samedi 7 septembre à partir de 17h sur le Boulevard d'Avroy, escortés par une dizaine de Fantassins. Les chars partiront de l'Avenue Rogier puis emprunteront le Boulevard d'Avroy. A hauteur de l'intersection avec la Rue Pont d'Avroy et de la Rue Saint-Gilles, ils emprunteront le Boulevard d'Avroy dans l'autre sens pour regagner le Parc d'Avroy.

  • Concert du « Odyssey for Friends Big Band », dans le parc d’Avroy (sous chapiteau), le samedi 7 septembre 2019 à 20h.
    Odyssey For Friends est un big band de 18 musiciens, plus chanteuse, se produisant dans un répertoire allant des grands classiques du swing (Count Basie , Duke Ellington , Benny Goodmann , Glenn Miller,...)  aux compositeurs plus récents (Miles Davis, Charles Mingus, Chick Coréa, Wayne Shorter,...)  en passant par la musique latino (Tito Puente,...) et bien d'autres.

Extrait du groupe « Odyssey for Friends Big Band »

 

 

Émission d’Actu L sur RTC Télé Liège consacrée aux commémorations du 75ème anniversaire de la libération de Liège, avec en invité le Colonel Jean-Paul Hames du commandement militaire de la Province de Liège

Evénement Facebook

Le marché de la Batte sera également de la fête !

 

Bref rappel historique

La Cité ardente a vécu la Libération durant les journées des 7 et 8 septembre 1944. Depuis le 6 juin, le vent de la liberté envahissait les esprits. La Résistance amplifiait ses actions contre les troupes du Reich. Et puis, les chars US ont atteint les bords de Meuse.

Lorsque les GI’S pénètrent dans Liège, les drapeaux belges et des nations alliés fleurissent aux fenêtres. La population se rue vers les mythiques Jeep. Les soldats américains offrent aux enfants des paquets de chewing-gum et de chocolat. Dans les rues, sur les boulevards, devant les maisons, c’est la joie des farandoles ! Pourtant, il y a aussi la tristesse face aux êtres disparus, face aux hommes et aux femmes toujours en captivité dans les camps de concentration.

Liège est libre ! Mais la Deuxième Guerre mondiale n’est pas encore terminée. Entre novembre 1944 et janvier 1945, l’arrondissement de Liège va endurer un siège aérien. Plus de 1.500 bombes volantes (V1) vont provoquer plus de 1.600 tués et détruire des milliers d’habitations. En décembre 1944, l’offensive des Ardennes par les troupes allemandes concernera aussi des villes de l’est de la province de Liège. La capitulation nazie interviendra le 8 mai 1945.

Habituellement, les monuments commémoratifs à caractère national sont édifiés dans la capitale d’un pays. Contrairement à cet usage, c’est à Liège qu’est installé le Monument National à la Résistance, les différents mouvements de résistance ayant considéré que la Cité Ardente avait été durant le conflit un des centres les plus importants de l’opposition à l’occupation nazie. Inauguré en 1955, dans le Parc d’Avroy, une esplanade accueille en son centre une urne reliquaire en bronze contenant les cendres de résistants inconnus recueillies au camp de Flossenburg.

Sur la façade de l’Hôtel de Ville de Liège, place du Marché, une plaque remise par le Commandement Allié souligne la reconnaissance envers la population liégeoise lors du siège de la ville, du 20 novembre 1944 au 18 janvier 1945.

Situé dans le parc de la Citadelle, l'Enclos des fusillés de Liège est un monument national qui comporte 415 tombes de personnes fusillées ou abattues par la Wehrmacht ou la WaffenSS pendant la Seconde Guerre mondiale ainsi que celle de l’aumônier de la citadelle de Liège Mathieu Voncken. La Citadelle servait notamment de lieu de détention et d'exécution de patriotes et résistants. Le nombre de personnes exécutées à la Citadelle est de 221, seuls trois résistants (Georges Bechoux, Georges Gadisseur et Robert Gendarme) parviendront à s'en évader le 20 janvier 1942.

Le Monument "Aux Libertés Liégeoises", situé à l'entrée du Pont Albert 1er, comporte l'inscription "Liège, à ses enfants morts pour elle" ainsi que plusieurs dates importantes dans l'histoire liégeoise, dont les 2 Guerres mondiales.

 

75e anniversaire de la Libération de la Ville de Liège
Weekend de commémoration