Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Projet de Ville / Grands projets / A venir / Le tram
Liens utiles
Actions sur le document
Le tram

Le tram

  • Le tram a été choisi parce que la capacité de transport par bus a atteint ses limites (chaque jour, plus de 2.000 bus circulent entre les Guillemins et St-Lambert) et les usagers sont en croissance permanente.
  • Une première phase sera construite de Sclessin à Coronmeuse, avec une antenne à Bressoux où sera implanté le centre de maintenance (dépôt). Longue de 10 kilomètres, la ligne sera dotée de 21 stations. Une seconde phase allongera la ligne, d’un côté jusque Jemeppe et de l’autre, jusqu’à Basse Campagne à Herstal.
  • Chaque tram liégeois aura la capacité de transporter, en même temps, jusqu’à 300 personnes. Soit l’équivalent de 4 bus classiques.
  • L’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, aux enfants, aux personnes âgées sera garantie car les quais seront à la même hauteur que le plancher du tram.
  • Le tram, grâce à son alimentation électrique, participera également à la diminution de la pollution urbaine.
  • L’arrivée du tram ne signifie pas la suppression des bus : Au contraire, les lignes actuelles seront réorganisées de manière plus performante au profit des citoyens (par exemple la ligne 4, en rive droite et la ligne 1, au cœur du quartier St-Léonard, resteront des lignes de proximité). Certaines lignes faisant double emploi avec le tram seront raccourcies et des endroits d’échanges «bus – tram» seront créés pour passer facilement de l’un à l’autre. Des lignes fortes de bus, sur des axes non desservis par le tram, seront mises en service avec lui.
  • Réorganisation du réseau des bus et mise en service commercial : début 2022.

 

Pourquoi un tram à Liège?

Le tram est d’abord une réponse en terme de mobilité.
Sur certains tronçons du réseau TEC, la capacité de transport par bus a atteint ses limites. Chaque jour, plus de 2000 bus circulent entre la gare des Guillemins et St-Lambert et près de 4000 bus arrivent et partent des gares de bus du centre-ville. Pendant ce temps le nombre d’usagers en transport public est en croissance permanente. En 10 ans, le nombre de déplacements en bus a doublé et atteint près de 90 millions de déplacements en 2011. Une offre qui sature et une demande qui explose : il faut changer le système de transport public. A la demande de la conférence des Bourgmestres de la Région liégeoises, le tramway est la solution retenue par le Gouvernement wallon afin de répondre au nécessaire besoin de développement de la Métropole liégeoise. 

Le TRAM

Le tram
Le tram va redessiner la ville.
Contenus corrélés
Le projet du tram