Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Coche verte
Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Projet de Ville / Grands projets / Réalisations / La Boverie
Liens utiles Table des matières
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

La Boverie

La Boverie a ouvert ses portes en mai 2016 et est devenu l’un des lieux les plus incontournables de la vie culturelle liégeoise. Découvrez le programme de ce musée niché au sein d’un écrin vert sur www.laboverie.com

Introduction

Autrefois appelé « Palais des Beaux Arts », puis « Musée de l'Art Wallon » (1952), le CIAC (anciennement Mamac) fut construit à partir de 1903 par les architectes Charles Soubre et Hasse pour l'Exposition Universelle de Liège de 1905. Son architecture est dit de style « Louis XVI » (inspirée du Petit Trianon de Versailles), avec quelques accents modernistes.

Rénové en 1933, il accueillait des collections d'art moderne et contemporain de 1850 à nos jours.

Depuis avril 2015, on l'appelle désormais la BOVERIE.

Un projet ambitieux

Par la transformation du Mamac (Musée d'Art moderne et d'Art contemporain), la Ville de Liège souhaite mener à bien un projet ambitieux consistant en la création d’un Centre International d’Art et de Culture (CIAC) sur le site du Parc de la Boverie. Représentant un budget de plus de 23 millions d’euros, le CIAC a bénéficié, outre la part Ville, de subsides européens et de la Communauté française. Il est destiné à l’accueil d’expositions temporaires de prestige et de niveau international.

En août 2009, la Ville de Liège a lancé un marché public en vue de la désignation d’un auteur de projet pour la réalisation d’une mission d’étude complète pour la création de cette importante infrastructure culturelle.

Vingt-huit bureaux ou associations d’architectes se sont portés candidats pour le projet et un Comité de sélection composé de fonctionnaires communaux et d’experts externes a examiné ces candidatures à la fin de l’année 2009. Sur base du rapport du Comité de sélection, le Collège communal a retenu cinq candidats. il leur a été demandé de remettre une offre sur base d'une pré-esquisse.

Ces offres ont été examinées par le Comité de sélection à nouveau réuni le 25 mai 2010. Le 14 juin 2010, le Collège communal désignait l'adjudicataire suggéré par le Comité de sélection, à savoir, l'association momentanée constituée par l'agence de l'architecte provençal Rudy Ricciotti et le cabinet liégeois p.HD.

Les bureaux Greisch et Pierre Berger ont étudié respectivement la stabilité et les techniques spéciales en sous-traitance.

Soucieux du respect des constructions et du parc existants, les architectes ont opté pour une intervention mesurée plutôt que pour un geste architectural fort.

L’élément neuf le plus visible est constitué par une extension largement vitrée, « insérée comme une nouvelle aile vers l’Est, en surplombant la berge vers la Dérivation ».

Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain (MAMAC)


Parallèlement à cette désignation, une étude d’incidence a été commandée par la Ville afin d’analyser les aspects connexes à la création de cette infrastructure culturelle. Il s’agissait ainsi d’assurer l’implantation harmonieuse du projet sur le site.

En effet, des aspects tels que la mobilité, l’accessibilité au site, le parking et l’impact paysager du projet devaient être pris en compte. Pour ce faire, une séance publique au cours de laquelle tout citoyen intéressé a pu s’exprimer et émettre ses remarques et recommandations sur l’avant-projet défini par le bureau d’architectes désigné.

BOVERY - CIAC de Liège - préfiguration de la future extension à l’Est du musée (agence Ricciotti 09 2012)

Par ailleurs, dans un souci de diversification et de valorisation du patrimoine culturel, la Ville de Liège à souhaité que les critères suivants soient respectés :

  • 2 à 3 expositions temporaires par an ;
  • 3 expositions à caractère international tous les deux ans ;
  • au moins une exposition en permanence. 
     

La BOVERIE - Beaux-Arts, Expos, Liège - Collaboration entre la Ville de Liège et le Louvre

Depuis le 17 avril 2015, la Ville de Liège et le musée du Louvre ont décidé d’unir leurs efforts en matière de programmation artistique et de présentation des collections, dans le cadre de l’ouverture du CIAC, dénommé La BOVERIE.

Le Louvre, afin de se rapprocher de ses publics et dans le cadre d’une politique d’action internationale contribuant ainsi au rayonnement culturel de la France, s’est engagé dans cette collaboration pour une durée de 4 ans.

La Boverie

 


Ces travaux ont été réalisés avec le soutien de l'Union européenne. Découvrez les projets de la Ville de Liège financés par l'Union européenne sur le site www.europe.wallonie.be

Coordonnées

Entrepreneur : www.moury-construct.be

Contenus corrélés
Parc de la Boverie