Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Projet de Ville / Grands projets / Réalisations / Place de l'Yser
Actions sur le document
Place de l'Yser

Place de l'Yser

Outremeuse, entre tradition et modernité

Il est loin le temps où Outremeuse était un immense marécage habité par quelques pêcheurs. Ce quartier est non seulement un des plus anciens et mais aussi un des plus populaires de la ville. Son caractère insulaire n’est sans doute pas étranger au statut particulier qu’il occupe dans le coeur des Liégeoises et des Liégeois. Le 15 Août et la brocante de Saint-Pholien sont des incontournables de ce quartier vivant et convivial. 
Outremeuse (dont le nom viendrait de « Entre Ourthe et Meuse») a vu deux institutions importantes quitter son quartier : l’hôpital de Bavière et le théâtre de la Place. Il était important pour ce quartier de se reconstruire en se fédérant autour de nouveaux projets. Pour illustrer ce nouvel élan, nous revenons dans ce journal sur la nouvelle place de l’Yser et sur le projet pour Bavière.

Place de l'Yser
© Bureau d'infographie BAI Leureux

Place de l’Yser : un nouveau lieu de convivialité dans le quartier

L’aménagement de la place de l’Yser touche à sa fin. C’est un moment important pour le quartier d’Outremeuse, résultat d’un processus de concertation puis de travaux pour modifier le site.

Un projet concerté

Les nombreuses rencontres avec le quartier ont démontré à quel point les riverains souhaitaient réinvestir l’endroit pour enfin s’y retrouver. L’étude menée par le bureau d’architectes Secchi et Vigano avait donné lieu à la mise en place de réunions citoyennes participatives pour dégager un schéma directeur portant sur l’ensemble de l’espace.
Plus largement au niveau liégeois, le projet s’inscrit fidèlement dans les attentes dégagées lors du Projet de Ville 2012-2020, avec la demande d’espaces de vie favorisant le lien social.

La place, c’est...

L’îlot central

Il se présente comme une véritable agora qui offre un lieu de délassement, agréable également à traverser à pied ou à vélo pour rejoindre les différents pôles du quartier.

L’éclairage

L’éclairage public, élément déterminant pour la sécurité, souligne le charme particulier et l’agrément offerts par la nouvelle place  : les 21 points lumineux existants aux abords de la place ont été rénovés et quelques mâts multi-projecteurs ont été installés.

Place-yser-eclairage.jpg
Images 3D du projet © BAI – Lheureux

La pergola

L’installation d’une pergola de 160 m², dont la couverture pourrait être végétalisée, est en cours.
Cela va clore les aménagements de la place et renforcer la convivialité des lieux.

Vue sur la pergola
Images 3D du projet © BAI – Lheureux

Les plaines de jeux et de détente

Un des atouts de la place est sa plaine de jeux sécurisée de 600 m².
Il s’agit de l’un des plus vastes espaces de détente du centre ville. 
Un carrousel, un module de type « cabane-toboggan », une balançoire et un « animal » à bascule ainsi que trois jeux à ressort de type « kangourou » sont installés pour le enfants de 2 à 8 ans tandis qu’une balançoire à nacelle et un pont-trampoline sont destinés aux jeunes ados. Trois modules de fitness s'adressent aux plus grands en périphérie de l’aire de jeux.

Une plaine de jeux sécurisée
Images 3D du projet © BAI – Lheureux

Le parking

On va atteindre 246 places soit un gain de 58 places, 156 places en surface et 90 places en ouvrage grâce à la réhabilitation du parking sous la dalle.
Ce parking a été mis en concession pour une durée de 20 ans à un opérateur privé qui devra notamment réaliser :

  • la réfection du parking ;
  • une politique tarifaire très attractive, à la fois de type rotatif et abonnement ;
  • un accès piéton dans le coin boulevard de l’Est et Ernest de Bavière ;
  • des offres préférentielles aux commerçants qui souhaitent offrir du temps de stationnement à leurs clients via un système de chèques parking.
Vue depuis l’Auberge de Jeunesse
Images 3D du projet © BAI – Lheureux

On inaugure !

Le 18 novembre 2017, la Ville inaugurera la place de l’Yser.

Quelques chiffres

L’ensemble de l’espace représente une superficie de 23.000 m² (de façades à façades). L’îlot central couvre 8.500 m² dont 6.000 m², soit 70 % de la superficie, s’étendent sous le couvert  des 38 platanes qui ceignent l’espace. L’esplanade centrale, surplombant la dalle du parking, représente 2.800 m², soit 33% du total de la place.

Un peu d’histoire 

Un hôpital place de l'Yser

C’est en 1606 que le prince-évêque Ernest de Bavière contribue à l'ouverture d'un hôpital sur le site. Le nom de Bavière fut retenu par les Liégeois et aller à Bavîre devint synonyme d’aller à l’hôpital.
à la fin du XIXème siècle, l’hôpital sera détruit pour laisser la place à un espace dégagé qui, dès 1908 s’appellera place de Bavière. En hommage à la résistance héroïque de nos compatriotes de la 1ère guerre mondiale dans les tranchées de l’Yser, elle fut rebaptisée place de l’Yser en 1918. En 1973, on y installe le théâtre de la Place, qui a quitté les lieux en 2013. 

Déménagement à Bavière

Le site est connu pour avoir abrité l’hôpital de Bavière mais comme on vient de le voir, il n’a pas toujours été situé à cet endroit puisqu'installé initialement sur l'actuelle place de l'Yser. 
L'hôpital dut déménager car malgré l’ajout de nouveaux bâtiments, il était devenu trop exigu et l’administration des Hospices civils décida en 1890 de la construction d’un nouvel hôpital sur le site des Prés Saint-Denis, entre le boulevard de la Constitution et la rue des Bonnes-Villes : il fut inauguré par Léopold II en 1895. L’administration de cet hôpital fut finalement assumée par l’Université de Liège et le Centre public d’Action sociale (CPAS) de Liège.
Mais, une nouvelle fois, le site devint trop petit et chacun décida de construire son propre centre hospitalier. L’université opta pour le Sart Tilman en y installant le CHU et le CPAS établit le CHR sur le site de la Citadelle.
De 1985 à 1987, on déménagea tous les services et l'activité hospitalière cessa sur le site.

Place de l'Yser
Place de l’Yser : un nouveau lieu de convivialité dans le quartier.