Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Culture / Actualités / À la découverte des chefs-d’œuvre du Grand Curtius : un peigne à 4 dents daté de – 5300 ans
Actions sur le document

À la découverte des chefs-d’œuvre du Grand Curtius : un peigne à 4 dents daté de – 5300 ans

Ce petit peigne en os nous entraîne au néolithique ancien. La culture rubanée est la plus ancienne d’Europe centrale. Elle se serait diffusée dans nos régions depuis l’actuelle Roumanie, en suivant le cours du Danube.

C’est la civilisation Starcevo qui va jouer un rôle important dans la néolithisation de l’Europe centrale, atteignant rapidement l’Allemagne, la France et nos régions, principalement la Hesbaye liégeoise.

À cette époque, les hommes abandonnent leur vie de nomades, basée sur la chasse et la cueillette pour se tourner vers l’élevage et l’agriculture. La vie sédentaire les amène à cultiver des céréales en quantité et à produire des récipients pour les stocker.

Ils fabriquent des vases en terre cuite qu’ils décoreront préalablement à l’aide de notre fameux peigne. Ce dernier leur permet de tracer dans la terre encore crue toutes sortes de motifs qui diffèrent selon les aires géographiques d’occupation. Dans nos régions, ces motifs constitués de lignes parallèles et de points entourent le récipient de manière à former un ruban (qui donnera son nom à la période historique du rubané).  

En voilà un petit objet qui a des choses à raconter !