Attention

Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Culture / Actualités / Auteurs liégeois. Le défi littéraire de Pascal Leclercq
Actions sur le document

Auteurs liégeois. Le défi littéraire de Pascal Leclercq

Défi Haïku collagiste

Pour ce défi, vous aurez besoin d’un journal. D’un journal quelconque, neutre, réfractaire ou acquis à la pensée dominante. Vous pouvez aussi vous munir d’un magazine grand public (Closer, le Nouveau détective, l’Homme moderne, Cheval passion, j’en passe et de plus sauvages). Vous aurez aussi besoin d’une paire de ciseaux et d’un bâtonnet de colle. Commencez par repérer des gros titres qui vous marquent, la structure grammaticale doit en être simple, mais c’est souvent le cas dans les gros titres. À l’aide de vos ciseaux, découpez les titres et placez-les devant vous. Lorsque vous avez fini d’éplucher votre organe de presse, créez avec les titres choisis des haïkus – trois petites phrases brèves qui se suivent, l’une après l’autre. Il est essentiel de séparer mentalement les deux phases de création : le choix des titres doit être fait de manière tout à fait gratuite, il ne doit pas s’inquiéter de ce qui suivra, sous peine de polluer l’ensemble du processus. Collez vos haïkus sur une page A5, scanner-la et envoyez-là à bGVjdHVyZXNAbGllZ2UuYmU= (objet : défi auteur liégeois).

Extrait de saison six (journal apocryphe), l’Angle mort éditions, Bruxelles, 2019

« 08.04

J’ai longtemps étudié le vol de la bernache. Parce que son nom me plaisait. Parce qu’aussi j’espérais trouver une réponse à mes questions sur l’équilibre des possibles, – je me fourrais le doigt palmé dans l’œil.

J’ai longtemps tenté d’imiter le vol de la bernache, courant sur un plateau large et verdoyant, sentant mes os me lâcher, – or mes yeux, sans jamais s’élever, n’ont jamais été que cailloux tombant de haut.

J’ai longtemps enseigné le vol de la bernache, – j’avais appris à mener dans le vent ma barque, et je voulais aider. Après quoi j’ai tout oublié du vol de la bernache. »

Biographie

Né à Liège, Pascal Leclercq est licencié en philosophie. Poète, il privilégie depuis quelques années la collaboration avec des artistes plasticiens (Jac Vitali, Un bâton et Paul Mahoux, Septièmes ciels, On disait), des architectes (Laurence Nélis et Yves Delincé, Architexto 2, Pierre Hebbelinck, Corps, corps, corps) ou encore la styliste Céline Pinckers (Les Belles Absentes). Il a traduit de l’italien le poète Andrea Inglese (Colonne d’aveugles, Le Clou dans le fer) et le romancier Alessandro De Roma (Vie et mort de Ludovico Lauter, La fin des jours, Gallimard, Du monde entier). Quelques séjours au Québec lui ont valu de rencontrer l’éditeur des Coups de tête, Michel Vézina, et de publier ses premiers polars (la série Marzi et Outchj). Il a collaboré au magazine Flux-News, au journal C4 et a publié des textes dans diverses revues littéraires. Il a coordonné quatre années durant la Nuit de la Poésie de la Foire du Livre de Bruxelles et, avec Jean-Paul Bonjean, les soirées littéraires de l’asbl D’Une certaine gaieté à Liège. Il se produit régulièrement sur les scènes poétiques de Belgique et de France, et a participé à quelques Festivals internationaux de Poésie (Trois-Rivières au Québec, Namur, Poema à Metz, Fiestival Maelström à Bruxelles, Felix poetry Festival à Anvers, et FIP Granada au Nicaragua.) Enseignant, son travail tourne autour de la spéculation poétique et de l’impression typographique. Dans ce cadre, Il a fondé à l’école Léopold Mottet les ateliers d’impression Poésie Pur Porc ; il anime et imprime depuis quatre ans, avec ses amis Karel Logist, Paul Mahoux et Laurent Danloy, la revue plastique et poétique Boustro (huit numéros).

Liens audio

Bibliographie

  • Poésie
  • Torino 1995-1998, L’Arbre à paroles, coll. Traverses, 1999
  • Rue Trottechien, L’Arbre à paroles, coll. L’Arbre à paroles, 2000
  • Chausse-trappe, Le Clou dans le fer, coll. Poésie, Paris, 2002
  • Demain revient de loin, La Dragonne, 2002, prix Emile Pollack (épuisé)
  • Vous êtes nous serez vous sommes, image de Paul Mahoux, Tétras Lyre, coll. Lettrimage, 2002
  • Des garous et des loups, l’Idée Bleue, coll. Farfadet Bleu, Chaillé-sous-les-Ormeaux
  • Variations sur un visage, Esperluète, 2005
  • Métiers de la matière, in Architexto 2, Nélis-Delincé architectes + Pascal Leclercq écrivain, Fourre-tout, 2007
  • Un bâton, iconographie et environnement sonore de Jac Vitali, La Dragonne, 2007, bourse de la Fondation SPES
  • C’est aussi mon histoire, Bookleg, Maelstrom, 2009
  • Animali neri, traduction italienne d’Andrea Inglese, La Camera verde, Rome, 2009
  • Animaux noirs, iconographie de Jac Vitali, La Dragonne, Nancy, 2010
  • Corps, corps, corps, avec l’architecte Pierre Hebbelinck, Othée, 2011
  • La vie grouille d’insectes, le monde de tracas, chez l’auteur, Liège, 2013
  • On disait, ill. de Paul Mahoux, Cadex, 2013
  • Hélium, iconographie de Jac Vitali, La Dragonne, 2014
  • Épuisé, iconographie de Jac Vitali, La Dragonne, 2016
  • Analyse de la menace, Maelström Réévolution, 2018
  • Et volaient les lettres, culs de lampe de Paul Mahoux, Le Boustrographe, 2018
  • Saison six, l’Angle mort, Bruxelles, 2019
  • Standon, Rhizomes éditions, Québec, 2020

Livres d’artistes

  • Septièmes Ciels, avec Paul Mahoux, éd. Lignes de tête, 2007
  • Fabriken, avec Jac Vitali, Pina Delvaux, éditions La Dragonne, 2009
  • Les Belles Absentes, catalogue S/S 2011 de la styliste Céline Pinckers
  • Les virées en voiture, Avec Jac Vitali, La Dragonne, Liège-Nancy, 2013
  • Déjà V.U., Jamais V.U., avec Jac Vitali, La Dragonne, Liège-Nancy, 2015

Polars

  • Marzi et Outchj, Coups de tête, 2008
  • Marzi à Marzi, Coups de tête, 2010
  • La Grande Morille, Coups de tête, 2011

Traductions

  • Andrea Inglese, Colonne d’aveugles, le Clou dans le fer, Paris, 2007
  • Alessandro de Roma, Vie et mort de Ludovico Lauter, Gallimard, du Monde entier, Paris, 2011
  • Alessandro de Roma, La fin des jours, Gallimard du Monde entier, Paris, 2012
  • Erik Lindner, trois poèmes, Boustro 4, Liège, 2017
  • Delphine Lecompte, six poèmes, Boustro 8, 2019

Sur la toile…