Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Culture / Actualités / Gratuité des collections permanentes des Musées pour les moins de 26 ans
Actions sur le document

Gratuité des collections permanentes des Musées pour les moins de 26 ans

Qu’ont en commun "Le Sorcier d’Hiva-Oa", de Paul Gauguin, "La Famille Soler", de Pablo Picasso, ou "La Maison bleue" de Marc Chagall? Ces trois chefs-d’œuvre du 20e siècle font partie des collections des musées de la Ville de Liège. Comme les œuvres de beaucoup d’autres grands artistes des 19e et 20e siècles – Claude Monet, Paul Signac, James Ensor, René Magritte, Paul Delvaux, Jean Arp, ou Fernand Léger, pour n’en citer que quelques-uns –, ces tableaux sont régulièrement exposés au sein des collections permanentes du Musée des Beaux-Arts de La Boverie, entièrement rénové en 2016.

Ces œuvres maîtresses ne sont pas, et ne peuvent pas, être réservées aux seuls familiers de l’histoire de l’art ou aux passionnés des arts plastiques. "Le jeune public doit y avoir accès, dès l’enfance et l’adolescence. Ainsi s’acquiert peu à peu l’esprit de découverte, et se développe le désir d’entrer dans un musée, d’oser franchir le pas", souligne-t-on à la direction des musées de Liège. C’est aussi une façon de rencontrer d’autres images du monde que celles que nous proposent aujourd’hui les sites internet et les réseaux sociaux. A l’heure de l’accroissement des données virtuelles, des ressources numériques et des images en ligne, accessibles d’un simple clic, il demeure essentiel d’entrer en contact physique avec les œuvres d’art bien réelles, accrochées aux cimaises des musées.  

C’est dans cette perspective que la Ville de Liège a décidé d’offrir un accès gratuit, pour tous les étudiants et les jeunes de moins de 26 ans, aux collections permanentes des différents musées communaux.

Cette offre de libre-accès vise aussi à contribuer à la formation et à l’éducation du regard, notamment dans l’encadrement pédagogique proposé par les différents établissements d’enseignement fondamental, secondaire et supérieur. Enfin, elle rencontre les moyens financiers limités qui peuvent être ceux des jeunes adolescents, étudiants ou non, et des familles avec enfants : il s’agit d’un pas de plus dans la démocratisation de la culture.

Concrètement, l’offre de libre-accès aux jeunes de moins de 26 ans concerne toutes les collections permanentes des musées de la Ville de Liège : à La Boverie, au Grand Curtius, au Musée Grétry, au Musée d’Ansembourg et au Musée du Luminaire (Mulum). Cette offre permet une formidable exploration dans le temps, des savoirs et des cultures : les jeunes visiteurs, comme le public adulte, pourront ainsi découvrir les collections de Préhistoire, d’Antiquité, du Moyen-Age, d’Arts décoratifs et d’Armes (au Grand Curtius). Ils visualiseront l’architecture intérieure et les aménagements d’un hôtel particulier du 18e siècle (au Musée d’Ansembourg), tout comme la maison natale, riche d’objets personnels et de documents, du compositeur d’opéra André-Modeste Grétry (19e siècle). Ils se plongeront dans l’histoire des techniques d’éclairage, des origines à nos jours (au Mulum). Et enfin, ils ne manqueront pas les très importantes collections d’art ancien, d’art classique, d’art moderne et contemporain (peintures, sculptures, œuvres sur papier…) qui sont présentées à La Boverie.

Ce type d’accessibilité gratuite aux collections permanentes, pour le jeune public, se développe de plus en plus dans de grandes institutions muséales et métropoles, en Europe notamment. C’est par exemple le cas au Musée du Louvre et au Musée d’art moderne de la Ville, à Paris, à la Tate Modern de Londres, ou au Museo Reina Sofia à Madrid. Quant à l’accès aux grandes expositions temporaires de ces musées, il reste en général payant, mais la plupart du temps avec des tarifs préférentiels pour les jeunes et les groupes scolaires. Un tarif préférentiel pour les jeunes et groupes scolaires est également d’application lors des expositions temporaires organisées dans les musées de la Ville de Liège.  

Ce projet, repris dans les actions de « #RéinventonsLiège » vise à faciliter l’accès des musées et à augmenter le goût des jeunes pour l’art tout en les préparant à être le public de demain.

Ce type d’initiative est déjà répandu dans d’autres Métropoles et sera accompagnée d’une approche pédagogique renforcée.

La mesure entre en vigueur dès le 1er décembre 2017.