Attention

Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Culture / Actualités / L’heur(e) de lire – temps d’écoute #12
Actions sur le document

L’heur(e) de lire – temps d’écoute #12

Durant cette période de confinement, le service de la lecture publique souhaite vous permettre de continuer à lire pour vous évader, à lire pour réfléchir, à lire pour vous enrichir.

L’accès aux rares bibliothèques ouvertes est compliqué, votre pile de livres à lire s’amenuise, vous n’avez pas pu faire l’acquisition d’une liseuse et vous n’avez pas chez vous le matériel nécessaire pour imprimer À la recherche du temps perdu de Marcel Proust ou ce volumineux traité sur la Morning routine

Heureusement, d’autres solutions existent : et pourquoi ne pas « lire avec vos oreilles » ?

Les livres audio et les podcasts documentaires que nous vous proposerons ici chaque semaine sont libres de droits, accessibles gratuitement via internet et téléchargeables.

Pour garantir la gratuité et l’accessibilité au plus grand nombre des œuvres proposées, nous nous tournons vers des romans et nouvelles libres de droits. Cela signifie bien souvent que ces textes ne datent pas d’hier, mais nous pensons que le parfum d’une pincée de naphtaline peut aussi être doux.

Nos lecteurs et lectrices à la recherche d’œuvres plus récentes devront malheureusement se tourner vers des plateformes commerciales proposant une gratuité limitée mais dont il ne nous appartient pas, en tant que bibliothécaires, de faire la promotion…

Tout ce dont vous aurez besoin, c’est d’une connexion internet et de votre ordinateur portable ou de votre smartphone. Si nécessaire, des indications techniques se trouvent en bas de page.

En écho à l’actualité récente, les fictions de la semaine aborderont le passé colonial de la Belgique, sous la plume du témoin qu’en fut Joseph Conrad. Nos documentaires, eux, aborderons un sujet central pour le service de la lecture publique : la « littérature » !

Joseph Conrad, Au cœur des ténèbres (1899), librement adapté par Stéphane Michaka (2014)
Temps d’écoute : 59 min.

À la fin du dix-neuvième siècle, les puissances européennes se partagent l’Afrique. Sous le masque de la « mission civilisatrice », l’exploitation coloniale va bon train. Capitaine de la marine marchande, Marlow est fasciné depuis l’enfance par le fleuve Congo, situé au cœur de l’Afrique. Sur ses berges s’entassent ivoire et caoutchouc en partance pour l’Europe. Et au bout du fleuve se trouve Kurtz, agent zélé du système colonial mis en place par Léopold II, roi des Belges. Ayant obtenu le commandement d’un vapeur, Marlow entame sa lente remontée du fleuve. Il ignore qu’elle va le conduire au cœur des ténèbres, vers Kurtz et ses « rites inavouables »…

Au cœur des ténèbres a d’abord paru en feuilleton en 1899 dans le Blackwood’s Edinburgh Magazine avant d’être publié en recueil en 1902. Témoignage de première main sur les atrocités commises au Congo sous Léopold II, cette novella a contribué à la prise de conscience de ce qui fut décrit comme “un crime contre l’humanité” (G.W. Williams).  (Résumé @France Culture)

Au cinéma, l’œuvre de Conrad a suscité beaucoup d’intérêt. Orson Welles, à la fin des années 30, se voit refuser son adaptation pour la RKO au vu des dépassements de budget prévisionnel. Beaucoup d’autres adaptations ont vu le jour, la plus fidèle restant celle de Nicolas Roeg en 1993 (avec Tim Roth, John Malkovich et James Fox). Mais c’est surtout Apocalypse Now (1979),adaptation libre de Francis Ford Coppola qui marquera le plus les esprits. Aguirre, la colère de Dieu de Werner Herzog (1972) présentait déjà une trame assez proche du roman de Conrad.

Jospeh Conrad, Un avant-poste du progrès (1897)

Temps d’écoute : 58 min.

En charge d’un poste commercial, deux colons belges, Kayerts et Carlier, débarquent sur la rive d’un grand fleuve africain. Ils s’entourent pour commercer de Makola, un Sierra-léonais qui leur sert d’intermédiaire. Le prochain ravitaillement doit normalement arriver dans six mois mais à mesure que le temps passe, Makola se rend de plus en plus indispensable, les hiérarchies se brouillent et la tension grandit jusqu’à rendre la jungle étouffante. (…)

En 1890, Joseph Conrad est nommé capitaine d’un petit vapeur navigant sur le Congo. Une expédition éprouvante et bouleversante dont il tirera Un avant-poste du progrès, puis, deux années plus tard, Au cœur des ténèbres. Moins connu que le suivant, le premier texte peint pourtant ce même univers colonial dans lequel se perd la civilisation. Avec un ton sombre et ironique, Conrad transforme le récit de voyage en plongée dans les méandres humains. Car derrière l’obsession du contrôle du territoire, c’est de la frontière entre raison et folie qu’il est bientôt question. (Résumé @France Culture)

Les podcast documentaires : la littérature

Tiens, tiens ? LITTÉRATTURE ??

En voilà un drôle de thème pour une newsletter émanant de la Lecture publique…

C’est plus fort que nous !

Même si nous sommes certaines que vous êtes rassasié.es grâce aux trouvailles aussi passionnantes qu’érudites de notre collègue de l’étage du dessus qui vous régale du fruit de ses recherches frénétiques que vous venez de découvrir avec bonheur, cette semaine encore, en parcourant les lignes précédentes. Voici quelques mignardises littéraires pour prolonger le plaisir…

Vous prendrez bien quelques bouchées d’horreur, d’humour, de folie, d’insurrection ? Mmmmh ?

France Culture : Fiction / Le Feuilleton : Stephen King on the radio (5 épisodes)

Temps d’écoute : les 4 premiers épisodes 28 min. et le 5ème 24 min.

À la façon d’un feuilleton en cinq épisodes, nous allons revenir sur les moments marquants qui ont forgé la personnalité de Stephen King en démarrant de son accident de voiture pour passer par sa jeunesse et ensuite, son adolescence. Nous y découvrirons les origines de son imagination débordante, les coulisses de certaines scènes incontournables de son œuvre ainsi que son caractère et parfois même, ses addictions… Un bon moyen de découvrir ou de redécouvrir le fameux roi de l’horreur !

France Culture : Chef d’oeuvre ? Non merci.

Temps d’écoute : 5 épisodes de 7 min.

Cette courte fiction pleine d’humour et de personnages plus vrais que nature propose une petite incursion dans la salle de réunion d’un éditeur parisien. Chaque matin, on discute, on argumente et on vitupère pour essayer de dénicher le prochain best-seller, à défaut du prochain chef-d’œuvre. Mais que se passerait-il si Joyce, Kafka ou Melville adressaient leurs romans à un comité de lecture made in 2013 ? Tentative de réponse…

Voyages littéraires : Mal de pierres de Milena Agus.

Temps d’écoute : 19 min.

Un livre, un auteur, son écriture, son univers ! Embarquement immédiat pour un voyage littéraire au cœur de la Sardaigne avec son maquis, ses terres arides et son parfum de myrte.

Dans l’ouvrage Mal de pierres de Milena Agus, la narratrice nous donne rendez-vous plus précisément à Cagliari et nous amène à la rencontre d’un personnage haut en couleur, sa grand-mère. Elle nous conte sa vie depuis les années 1920 jusqu’à nos jours. Cette femme d’une grande beauté est insoumise et extravagante. Son étrangeté fait fuir les prétendants, au point qu’elle sera privée de l’essentiel : l’Amour.

Lors de l’été passé, j’ai lu ce magnifique ouvrage sur les plages sardes et je conserve un merveilleux souvenir de cette héroïne attachante, touchante, à la sensibilité à fleur de peau, considérée comme folle parce qu’elle porte un regard singulier sur le monde. Ce livre m’a conquise, tout comme ce podcast.

Extrait : […] elle n’était pas folle, simplement elle était une créature que Dieu avait faite à un moment où Il n’avait pas envie de femmes habituelles en série, Il avait eu une inspiration poétique et Il l’avait créée […]

Usbek & Rica : Un livre et son web reportage : The Game d’Alessandro Barrico.

Temps d’écoute : 6 min.

Bientôt, dans les rayons de votre bibliothèque chérie, vous retrouverez The Game, un essai d’Alessandro Barrico (paru en octobre 2019 chez Gallimard) sur notre immersion dans la nouvelle ère numérique.

« La profonde mutation que nous connaissons aujourd’hui n’est pas seulement le fait d’une révolution technologique impliquant des outils inédits, mais aussi le résultat d’une insurrection mentale. Afin d’expliciter ce changement, Alessandro Baricco remonte le temps et dresse un historique des événements fondateurs qui ont contribué à forger nos habitudes contemporaines. Avec son style si singulier, mêlant sérieux et humour, il établit une histoire et une géographie de cette nouvelle civilisation.

De l’invention du jeu vidéo jusqu’au bouleversement qu’a représenté l’iPhone, en passant par l’invention de Google, chaque innovation a fait évoluer notre rapport au monde, un monde requalifié de « Game », où les problèmes deviennent des parties à gagner, et dans lequel le jeu est élevé au rang de schéma fondateur. »

Nous vous souhaitons d’ores et déjà de belles écoutes, visionnements et découvertes.