Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Culture / Actualités / L’heur(e) de lire – temps d’écoute #16
Actions sur le document

L’heur(e) de lire – temps d’écoute #16

Pour cette 16ème et dernière heure de lire, nous vous proposons une sélection effectuée pendant l’été mais qui avait pourtant déjà des saveurs d’automne. Durant la période du confinement, le service de la lecture publique de la ville de Liège s’est efforcé d’amener la lecture chez vous, par le biais de l’écoute, avec les publications de l’Heur(e) de lire – temps d’écoute.

Aujourd’hui, vos bibliothécaires ont repris le chemin de leurs bibliothèques et se sont organiséss pour que vous puissiez à nouveau y emprunter des livres en toute sécurité.

Le redéploiement de l’ensemble des activités liées à la lecture publique (rencontres littéraires, animations, ateliers d’écriture, projets avec les écoles et les associations, tables de conversation, espace publique numérique, …) est désormais largement sur les rails…

Léon Tolstoï, Trois morts (1859)

Temps d’écoute : 35 min.

Des voyageurs : une dame, son mari, sa servante et son médecin, font halte au relais de poste où se meurt Fedor, un vieux postillon. La dame, malade des poumons, veut se rendre en Italie où elle espère guérir.

Mikhaïl Andreïevitch Ossorguine, Ce doux nom, Natacha (1925)

Temps d’écoute: 37 min.

Des cigarettes françaises de marque « Natacha » font remonter une foule de souvenirs à la mémoire de l’auteur. « Natacha » est le prénom qu’il aurait aimé donner à la fille qu’il n’a jamais eue. Ce prénom est aussi à l’origine d’une série de coïncidences qui ont marqué sa vie.

Wladyslaw Reymont, Dans la brume (1906)

Temps d’écoute : 25 min.

La brume tombe sur les côtes de Bretagne alors que les pécheurs du village sont en mer. Sur le rivage, les femmes attendent le retour de leurs maris ou de leurs fils.

Les Podcasts

Cet été, vos dévouées bibliothécaires ont enfilé leur tenue d’exploratrice pour découvrir des routes plus sombres, cette fois, à lumière de leur lampe de poche. Elles ont sondé les méandres de l’esprit, les recoins des pensées défendues, les chemins vibrants de la voix, aux détours des tabous et des secrets. Elles ont parcouru des labyrinthes au cœur de l’Intime pour vous offrir leurs meilleures trouvailles. Nous pouvons enfin lever le voile sur le syndrome prémenstruel, explorer les états d’âme à travers les voix les plus sensibles depuis Chavela Vargas en passant par Billie Holiday, entrer dans la tête d’une personne pour écouter ses pensées les plus intimes jusqu’à en avoir le tournis, comprendre l’œuvre de Frida Kahlo en regard de ses blessures et de ses engagements les plus profonds. Ces quelques mots ont titillé votre curiosité ?

A vos écouteurs, prêts, partez !

Ysé – Intimité : épisode 7 : Leslye.

Temps d’écoute : 37min.

Dans cet épisode de Ysé intimité, nous allons rencontrer Leslye, la fondatrice du compte Instagram « SPM ta mère », et découvrir son chemin pour reprendre possession de son corps, pour comprendre ses règles et ce qu’est le syndrome prémenstruel. Non seulement elle va s’ouvrir à son intimité, s’interroger sur ce qu’elle ressent et mettre en place des rituels, mais aussi partager ses découvertes pour aider d’autres femmes à entendre leurs corps. Elle va également tenter de changer cette tendance sur internet du corps “parfait“ et du tabou permanent.

France Culture : La voix dans tous ses états, épisode 1/5 : Les voix de l’intime.

Temps d’écoute : 59 min.

La voix nous sert autant qu’elle nous dévoile, elle traduit nos états intérieurs, elle reflète nos contradictions, nos difficultés, nos émois, notre personnalité toute entière.

Des voix fêlées, fragiles, susurrées, soufflées, vibrantes d’émotion, bref des voix qui ont vécu.

Entre cordes raides et cordes sensibles, le funambule Jérôme Sandlarz nous embarque pour un voyage musical sur le fil de la voix.

Arte Radio : Mental FM

Temps d’écoute : 14 min.

Bienvenue sur Mental FM, la radio de toutes les pensées en stéréo !

Avec ce podcast, la journaliste Victoire Tuaillon signe une fiction drôle, originale et surprenante. Un micro est logé dans le cerveau d’une femme et l’auditeur est invité à écouter toutes ses pensées les plus intimes qui fusent, sans crier gare : dialogues intérieurs, péchés gourmands, auto-jugements physiques et mentaux, doutes, fantasmes, rêves, péchés gourmands, névroses, slogans publicitaires obsédants, péchés gourmands, amour, complexes, travail, insomnie, politique, écologie, hontes, péchés gourmands, doutes, délires… Bref, tout y passe dans sa tête, comme dans la vôtre.

Cette création est merveilleusement scénarisée, parfaitement mise en voix et en son. Une joyeuse cacophonie en perspective !

Sélection pour petits et grands : un livre, une œuvre et un podcast.  

Centre Pompidou : Un podcast, une oeuvre de Elsa Daynac, saison 3 épisode 4 : The frame – Frida Kahlo

Temps d’écoute : 19 min. 

Chaque mois, le Centre Pompidou vous propose d’aborder les grandes questions de société à travers une œuvre et son auteur. Envie de regarder sous un angle nouveau les autoportraits de Frida Kahlo et de prêter l’oreille aux liens entre art et féminisme  qu’elle peint, faisant ainsi de son intimité un message universel ? 

Dans les rayons de votre bibliothèque chérie et plus précisément dans la section jeunesse, vous dénicherez ce précieux livre, richement illustré, Frida et Diego au pays des squelettes de Fabian Négrin  (éditions Seuil Jeunesse. À partir de 6 ans).

Mexico, 1er novembre, jour de la fête des Morts. C’est le début d’une longue journée de fête qui commence.  

Chacun doit participer aux préparatifs. Frida est chargée d’une mission simple : elle doit aller acheter des friandises en forme de têtes de morts, les fameuses calaveritas de azucar. »

Cette fête amènera Frida et Diego, son tumultueux amour, à sonder les tréfonds d’une tombe à la lumière d’une bougie en compagnie d’un xoloitzcuintle*. « Soudain, on entend des bruits. Ne serait-ce pas des os ? Des fémurs qui claquent contre des rotules ? (…) On entend des éclats de rire, aussi. » 

Cette lecture se partage comme une mangue juteuse et ouvre, tout en nuances et couleurs chaudes, le dialogue sur nos petits tas de secrets : la mort, la jalousie, le désir, la subversion, la douleur …

Nous vous souhaitons d’ores et déjà de belles écoutes, visionnements et découvertes.

* (xoloitzcuintle : en abrégé xolo aussi appelé chien nu mexicain ou chien nu du Mexique, est une race de chien très ancienne et rare, originaire du Mexique. Il est nu, à l’exception de quelques poils sur le front et la nuque – Wikipedia)