Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Culture / Actualités / La nouvelle animatrice des Cinémusées du Grand Curtius se dévoile
Actions sur le document

La nouvelle animatrice des Cinémusées du Grand Curtius se dévoile

En collaboration avec le Centre du Film sur l'Art (CFA), Cinémusée propose, tous les 3e mercredis du mois, au Grand Curtius, une projection cinématographique en lien avec le monde artistique. Découvrons Loraine Jacoletig, la nouvelle animatrice des 'Cinémusées" dès septembre !

Loraine jacoletig nouvelle animatrice cinemusee grand curtius
© Photo - L. Jacoletig

Loraine Jacoletig, animatrice des "Cinémusées"

Quel est ton parcours ? 

J’ai étudié l’Histoire de l’Art et l’Archéologie à l’Université de Liège et dans une envie de transmettre cette (vaste) matière qui me passionne, j’y ai également passé l’agrégation afin de pouvoir enseigner. Mes expériences depuis mon diplôme sont assez variées : Animatrice dans un centre d’information pour jeunes, professeur d’initiation musicale pour des enfants de la maternelle et du primaire, guide touristique-conférencière (entre autres pour Art&Fact), archéologue, galeries d’art (à Berlin, ou chez Nadja Vilenne ici à Liège), … Actuellement, j’occupe le poste d’adjointe à la direction à l’Ecole supérieure des Arts de la Ville de Liège (en fait : l’Académie des Beaux-Arts).

Comment vois-tu ton rôle d'animateur de débat pour le cinémusée?

J’aime l’idée de faire de ces séances un moment d’échanges et de découvertes dans une atmosphère détendue (il n’y a pas de « bête » question, il n’y a que le désir de connaissance) durant lequel l’on pourra partager ses réflexions et en débattre ensemble. Mon rôle serait donc soit de donner des pistes pour amener ces réflexions, soit si elles viennent spontanément, de les encadrer via mes connaissances et recherches. Si l’envie du public est là, ce sera également l’occasion de présenter (ou rappeler) les gros points théoriques de l’histoire de l’art abordés par les films tout en permettant donc de les dépasser. En fait, ce qui me semble particulièrement intéressant dans ce type d’animation, c’est cette possibilité de multiplier les approches. J’ai eu notamment l’occasion l’an passé de donner le cours d’Actualité culturelle à l’Académie, et j’imagine bien également sur base des films proposés et des thématiques qui y sont abordées, renseigner les participants sur l’actualité culturelle d’ici ou d’ailleurs et surtout faire le lien avec ce qu’ils peuvent découvrir dans les collections de nos musées.   

Que penses -tu de la programmation de premier semestre ? 

Je suis particulièrement enthousiaste concernant la séance du 18 décembre « Stolen Art » de Simon Backès, qui par son sujet moins conventionnel permettra de découvrir une dimension de l’Histoire de l’Art peut être moins connue par le grand public. Ce sujet amènera particulièrement, je crois, la réflexion et le débat et nous pourrons aborder des thématiques telles que le marché de l’art, la question de la reconnaissance du faussaire comme étant un artiste, la place des reproductions ou copies dans l’art et l’histoire de l’art, etc. 

(Propos recueillis par le Service Animations des Musées)

Cinémusée

En collaboration avec le Centre du Film sur l'Art (CFA), Cinémusée propose, tous les 3e mercredis du mois, au Grand Curtius, une projection cinématographique en lien avec le monde artistique. Artistes, courants et institutions artistiques seront analysés à travers des œuvres cinématographiques, destinées aux passionnés, aux étudiants et à tout un chacun. Les séances sont suivies d'un débat, qui sera désormais animé par Loraine Jacoletig, historienne de l'art..

Les cinés musées du 2e semestre 2019.

Contact