Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Culture / Événements / Exposition « Présumé décédé à Auschwitz » - Portraits de Juifs liégeois disparus (1940 -1944)
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Exposition « Présumé décédé à Auschwitz » - Portraits de Juifs liégeois disparus (1940 -1944)

Aux Fonds patrimoniaux de la Ville de Liège, se tient du 5 mai au 17 juin 2022 l’exposition “Présumé décédé à Auschwitz”. Conçue à l’occasion du 75e anniversaire de la libération des camps d’extermination et de concentration, elle rend hommage aux 733 citoyens juifs de la Cité ardente disparus dans la Shoah.

Le sort de ces Juifs liégeois sert de fil conducteur à l’exposition. À travers leur trajectoire particulière, le visiteur de l’exposition découvre les différentes étapes du système de persécution mis en place par l’Occupant nazi en Belgique et le rôle joué par les différents acteurs du drame – les victimes, les autorités occupantes et l’administration belge.

Les portraits photographiques de chacune des victimes, réalisées majoritairement pour un usage administratif, se retrouvent sur des panneaux distincts. Par ailleurs, l’exposition s’attarde sur l’expérience individuelle de quelques-unes de ces victimes afin de mieux saisir la portée des événements vécus. Des documents originaux provenant de différents fonds d’archives retracent leur parcours et illustrent parfaitement le mécanisme génocidaire, les stratégies de survie mises en œuvre par les victimes et la responsabilité des administrations locales. Pour nombre de victimes, ces documents administratifs sont les seules traces qui nous restent de leur vie.

Cette exposition appréhende donc l’holocauste à partir d’une perspective régionale, mais évoque également des phénomènes sociaux plus vastes comme l’immigration, l’exclusion, la désobéissance civile, la responsabilité citoyenne, la tolérance. Elle s’adresse dès lors à un public large. Au-delà de la volonté de raconter la persécution antijuive à Liège, elle ambitionne de mettre en valeur le riche fonds d’archives de la Ville et ne saurait dès lors manquer d’intéresser celles et ceux curieux de l’histoire de la Cité ardente.

Commissaires d’exposition :

Thierry Rozenblum (Mémoire de Dannes-Camiers ASBL) et Barbara Dickschen (Fondation de la Mémoire Contemporaine)

Infos pratiques

Accès

 Liège, les années 1930. Joseph et Chaia Wygocki, qui ne reviendront pas d’Auschwitz. © Coll. Sophie Kornowski, fonds Dannes-Camiers 

Exposition « Présumé décédé à Auschwitz » - Portraits de Juifs liégeois disparus (1940 -1944)
Conçue à l’occasion du 75e anniversaire de la libération des camps d’extermination et de concentration, elle rend hommage aux 733 citoyens juifs de la Cité ardente disparus dans la Shoah.