Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Coche verte
Attention

Certains services et programmes de la Ville de Liège sont actuellement inaccessibles suite à une attaque informatique. Veuillez nous en excuser. Plus d'informations.

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Enseignement / Une nouvelle structure d’enseignement et de soins pour les enfants atteints de déficiences physiques et d’infirmité motrice cérébrale, bientôt à Droixhe
Actions sur le document

Une nouvelle structure d’enseignement et de soins pour les enfants atteints de déficiences physiques et d’infirmité motrice cérébrale, bientôt à Droixhe

Dans le cadre du projet Immo-Coronmeuse, l’école Léona Platel et le CIMC (Centre d’Infirmes moteurs cérébraux, structure relevant d’ISoSL), situés quai de Wallonie à Coronmeuse, seront délocalisés au plus tard pour le deuxième semestre de l’année 2020. A cet effet, le Collège propose au Conseil communal de ce soir, deux points relatifs à la construction d’une nouvelle structure adaptée pour les élèves de type 4 de l’institution. Il s’agit de la Convention entre les deux parties, relative au financement et aux modalités d’occupation du futur site, ainsi que de la passation du marché conjoint concernant les travaux.

L’intérêt du dossier réside notamment dans la réunion dans une même infrastructure de l’école et du CIMC. Situé entre l’avenue de la Croix-Rouge et la rue Rassenfosse à Droixhe et proche de la future ligne de tram, ce Centre intégré réunira ainsi deux fonctions indispensables pour ces enfants fragilisés: la fonction pédagogique et le suivi médical spécifique. Le budget total des travaux, dont ISoSL sera le maître d’ouvrage, est estimé à 9,6 M d’€. La part de la Ville représente 4,6 M d’€ pour la partie scolaire, avec un subside escompté de la Fédération Wallonie Bruxelles de l’ordre de 50% du montant. La part d’ISoSL s’élève à 4,95 M d’€, avec une partie de subside attendu de l’AVIQ.

Construit autour d’un espace fluide représenté par un «atrium», le projet représente une superficie totale de 5800 m² dont 1100 m² sont dévolus aux espaces extérieurs. La partie scolaire s’étend sur 2500 m². Elle prévoit l’accueil de 90 élèves répartis sur 12 classes (4 maternelles et 8 primaires). Une salle de gymnastique et des locaux spécifiques, dévolus entre autres à l’hydrothérapie et la kinésithérapie, intègrent également le programme.

Le CIMC, service médico-social dépendant d’ISoSL, œuvre dans l’encadrement des enfants présentant une atteinte neuromotrice prédominante. Dans ce cadre, il assure la prise en charge précoce et globale des besoins psychiques et pédagogiques des enfants jusqu’à l’âge de 14 ans, ainsi que l’accompagnement des familles sur différents plans (social, administratif…).

L’espace qui est dévolu au CIMC s’étend sur 2200 m² et offrira aux utilisateurs des locaux plus grands et plus adaptés dans lesquels kinésithérapeutes, logopèdes, ergothérapeutes, psychomotriciens, éducateurs, psychologues et puéricultrices pourront idéalement déployer leurs activités. De nouveaux locaux sont aussi prévus: un local informatique, un local d’orthopédie, un local de neuropsychologie, un espace de mise en situation ainsi qu’un local de réflexologie plantaire. La conception du local d’hydrothérapie a par ailleurs été complètement repensée pour offrir aux enfants un véritable moment de détente et de relaxation.

Le permis d’Urbanisme de cet important projet a été accueilli favorablement par la Ville le 23 août 2019 et est en cours de transmission auprès de la Région wallonne.