Actions sur le document

Radon

Le radon est un gaz radioactif, inodore, insipide et incolore qui est formé lors de la décroissance de l’uranium. Il provient essentiellement de deux sources:

  • le sol : Il y a du radon partout dans le sous-sol, en quantité variable selon les caractéristiques géologiques de celui-ci, le sud de la Belgique étant plus touché par ce gaz que le nord. En Wallonie, on en retrouve de plus grandes concentrations dans les sous-sols rocheux d’Ardenne (régions de Bastogne, Neufchâteau et Verviers), dans le Condroz et dans l’Entre-Sambre-et-Meuse. Le radon peut alors se propager jusqu’à la surface à travers les couches perméables du sol.
  • les matériaux de construction : au début des années 1980, les matériaux étaient la source principale de radon dans les habitations. Ce n’est plus le cas. On le retrouve surtout - mais en quantités acceptables - dans le plâtre phosphoré utilisé pour le plafonnage ou la fabrication de plaques pour cloisons de séparation.

Risques pour la santé

Ce gaz n’est pas source de danger à l’air libre où sa concentration est minime. Il le devient quand il s’accumule dans des espaces confinés comme par exemple habitations, écoles, bureaux,…Certaines constructions laissent plus facilement que d'autres pénétrer le radon en provenance du sous-sol, notamment par les fissures du sol et des murs, les joints de construction, les parois des étages, les équipements sanitaires ou encore les approvisionnements d'eau. 
Le radon peut alors, dans certaines conditions de concentration et de durée d’exposition, occasionner des cancers du poumon.

Valeurs de références

Les autorités belges ont déterminé, en se basant sur les recommandations de l'Union Européenne, des valeurs de référence (VR) pour le radon, valeurs au-delà desquelles il est recommandé d'envisager des mesures correctives.

VR pour la concentration moyenne annuelle en radon (constructions existantes) : 400 Bq/m³ 
VR pour la concentration moyenne annuelle en radon (constructions neuves) : 200 Bq/m³

En pratique

Vous pouvez vérifier le taux de radon dans votre commune via l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN)

Vous pouvez réaliser une mesure du radon dans votre habitation.
Ce test est simple et bon marché (environ 30 € pour un test). Il suffit de placer un détecteur dans une pièce d'habitation au rez-de-chaussée, cela pendant trois mois en saison hivernale. Le laboratoire de mesure pourra ainsi en déduire la concentration moyenne annuelle exprimée en Bq/m³.

Services d’Analyse des Milieux intérieurs de la province de Liège (SAMI-Liège)

En Belgique, l'AFCN /FANC (Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire) est l'autorité compétente pour les problèmes de radon dans les bâtiments.

Plus d’information

Du radon dans votre maison, vous pouvez vous protéger

Le Radon et votre habitation - méthodes de remédiation et de prévention