Table des matières
Actions sur le document
Les armuriers

Les armuriers

La rénovation porte sur un ensemble de bâtiments situés rue des Armuriers 29, 31 et 33 à 4000 Liège et transformés en 4 logements de type unifamilial.

La Rénovation urbaine Nord-Saint-Léonard fait l’objet d’une requalification depuis une dizaine d’années. Des actions sont menées dans le domaine du logement, mais également des activités économiques et de la cohésion sociale.

armuriers logement
Armuriers: Facade en intérieur - © Ville de Liège

Historique des immeubles

pierre de construction du bâtiment
pierre de construction du bâtiment - 
© Ville de Liège

Peu après l’ouverture de la rue des Armuriers, une crèche fut érigée en ces lieux en 1874.
Plus récemment et avant les travaux débutés en 2007, l’ensemble des bâtiments, dont la Ville de Liège était propriétaire, regroupait une consultation O.N.E., un ancien commissariat (présent jusqu'en 2001) et du logement.

Intervenants

La Ville de Liège réalise cette opération de rénovation urbaine en partenariat avec la Maison Liégeoise.
La Ville a cédé la majeure partie des bâtiments (logements 1, 2 et 3) et de ses jardins en emphytéose (30 ans) à la Maison Liégeoise, mais reste entièrement propriétaire du bâtiment et du terrain en fond de parcelle (logement 4).

Les trois logements réalisés par la Maison Liégeoise se font dans le cadre du plan triennal du logement et le quatrième, réalisé par la Ville de Liège est financé grâce au Plan Fédéral des Grandes Villes.

Pour faciliter la mise en œuvre de ce projet commun, une convention de maîtrise d’ouvrage a été conclue entre la Maison Liégeoise et la Ville de Liège. La Maison Liégeoise finance trois logements mais le suivi du dossier (marchés d’études et de travaux, suivi du chantier) est pris en charge par la Ville.

Le bureau d’architecture liégeois AC&T scrl a été désigné, en janvier 2006, pour mener à bien l’étude et le suivi de la rénovation.

Les travaux, dont le coût total est de 570.000€ TVA comprise, ont débuté en octobre 2007 et se sont achevés en novembre 2010. La répartition s'est réalisée comme suit :

Pour la Maison Liégeoise : 260.000€
Pour la Ville de Liège : 310.000€ (dont démolitions et aménagements des abords).
Les frais de démolition s’élevaient à 55.300€.

Le coût de rénovation était de 630€/m².

Les honoraires d'architecte s'élevaient à 43.765€ selon la répartition suivante :

Maison Liégeoise : 25.856€
Ville de Liège : 17.909€.

L'origine des subsides se présentait comme suit :

Ancrage communal du Logement (Société Wallonne du Logement) : 260.000 euros.
PFGV : 280.000 euros.
Ville de Liège (Régie Foncière) : 30.000 euros.

Projet de rénovation

Le projet s'inscrit dans le cadre de la revalorisation du quartier Saint-Léonard avec les actions menées dans cette ZIP/QI depuis 1998, à savoir le curetage des intérieurs d'îlot, la création de jardins privés, l'amélioration de la qualité du bâti et la valorisation de la mixité sociale.

L’ensemble des bâtiments rénovés offre 4 logements unifamiliaux de qualité, destinés à la location.
Deux logements (1 et 2) sont réalisés en façade de la rue des Armuriers.
Les deux autres (3 et 4) se développent dans les bâtiments situés en second rang dont l'accès se fait par la porte cochère, en cheminant entre les cours.

Les logements ont été redéfinis au niveau de leurs espaces :

  • Le premier, d'une superficie de 153 m², comporte 4 chambres ;
  • le second, d'une superficie de 133 m², comporte 3 chambres ;
  • le troisième, d'une superficie de 161 m², comporte 3 chambres ;
  • le quatrième, d'une superficie de 130 m², comporte 3 chambres ;
  • les logements disposent tous d’espaces généreux, de locaux de rangement et de surfaces de jardins.

La gestion locative et l’entretien des logements 1, 2 et 3 étant assurés par la Maison Liégeoise.
Le logement 4, quant à lui, est géré par La Régie foncière de la Ville de Liège.

La façade, rue des Armuriers, a été sablée et rejointoyée. Il a également été procédé à la restauration complète de la charpente de ces deux logements avec pose de tuiles et nouvelles corniches. La porte cochère existante est conservée mais rénovée et repeinte dans une teinte de couleur brique. Les portes et châssis ont été remplacés par de nouveaux en afzélia non traité.

Armuriers - façade rue avant 01
Armuriers - façade rue avant - © Ville de Liège
armuriers façade avant 2011
Armurier - façade avant 2011 - © Ville de Liège

Côté cour, des annexes ont été démolies afin de dégager des surfaces de jardins.

armuriers bloc façade avant.jpg
armuriers bloc façade avant - © Ville de Liège
armuriers bloc façade final.jpg
armuriers bloc façade final - © Ville de Liège

Une partie du bâtiment de second plan est également réservé pour les logements 1 et 2 en tant qu'espace de rangements (réserve de jardin, etc.).

De même, pour les logements 3 et 4, il a été procédé à la démolition des annexes. Le logement 4 a également été raccourci afin de permettre aux habitants de bénéficier d'un jardin aménagé avec terrasse.

Ces démolitions visent à améliorer l’ensoleillement, tant pour les nouveaux occupants que pour le voisinage.

armuriers espace jardins
armuriers espace jardins - © Ville de Liège

Logement 3 (dans le fond) et partie du logement 4, avant travaux :

Démolition des annexes du logement 3 et d'une partie du logement 4 :

armuriers façade arrière 01
armuriers façade arrière - © Ville de Liège
armuriers façade arrière 02
armuriers façade arrière - © Ville de Liège

Destruction de l'annexe de l'immeuble en second rang (logement 4) :

Démolition d’une partie pour le logement 4
démolition d’une partie pour le logement - © Ville de Liège

Reconstruction de la façade arrière : 
Une nouvelle façade en bloc de béton cellulaire a été construite.    
Finalisation de la façade arrière :

La maçonnerie en bloc de béton cellulaire a été recouverte d'un bardage en cèdre naturel avec isolant.

armuriers façade arrière 03
armuriers façade arrière - © Ville de Liège
armurier facade en intérieur
© Ville de Liège

L'entièreté de ce volume (logement 4) a été aménagée en logement 3 chambres.

armuriers logement
© Ville de Liège

Ces démolitions d'annexe et la réorganisation des espaces ont induit de multiples travaux, tels que la pose de nouveaux poutrains-claveaux, de chape et de carrelage, la pose de dallage extérieur, la réalisation de travaux d’égouttage reliant les logements au réseau à rue, etc.

Tout comme pour la façade, les portes et châssis ont été remplacés, les châssis étant équipés de double-vitrage. Certains logements sont également équipés de fenêtres de toiture.

Les quatre logements bénéficient de nouvelles installations électriques. Des détecteurs incendie ont été placés dans les logements. Des éclairages de sécurité ont été prévus pour les passages ainsi que la pose d’un système d’alarme à l'entrée.

Pour les sanitaires, chaque logement est équipé de nouvelles installations : deux lavabos, une baignoire et deux WC (et lave –mains).
Les cuisines sont équipées d’éviers double, de hottes aspirantes et d'un plan de travail.

On a procédé à la mise en peinture de l'extérieur (corniches et rives, peinture murale des communs) et des escaliers des 4 logements.
Les peintures des logements ont été financées par la Régie foncière et réalisées par la Maison Liégeoise et le Service d'Actions Citoyennes St-Léonard avec l'aide de celui de Ste-Marguerite.

Isolation des bâtiments

Le projet, démarré en 2006, n'était pas soumis à une réglementation aussi stricte qu'actuellement en matière énergétique.
Toutefois, une attention particulière a été apportée afin d'intégrer à ces rénovations une isolation performante.

Ainsi, la toiture bénéficie d'une isolation en laine de roche d'une épaisseur de 12 cm. Certains murs mitoyens ont été isolés. De même, le mur du passage intérieur menant aux logements de second rang (logements 3 et 4) est recouvert d’un crépi sur isolant.

La façade arrière du logement 4 a été bardée et isolée.

Toutes les fenêtres ont été remplacées par des châssis avec double vitrage performant.

En ce qui concerne le chauffage, les logements sont équipés de chaudières murales au gaz à condensation.

La ventilation des logements, nécessaire à la santé des habitants mais également à celle de l’habitation elle-même, a été prévue. 
Le choix s’est porté sur un système de ventilation mécanique forcée de type C (ventilation naturelle/mécanique). Il associe une amenée d’air naturelle (libre) à une extraction mécanique de l’air vicié.

Les armuriers
Le projet des "Armuriers" porte sur la rénovation d'un ensemble de bâtiments situés rue des Armuriers 29, 31 et 33 à 4000 Liège et transformés en 4 logements de type unifamilial.