Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Logement / Logement / Réalisations logements / Quartier Sainte-Marguerite, rue Saint-Séverin
Table des matières
Actions sur le document
Création de 15 logements et d'espaces communautaires

Création de 15 logements et d'espaces communautaires

Saint-Séverin
© Urbanisme - Ville de Liège

15 logements et des espaces communautaires ont été inaugurés le 4 septembre 2013 dans le quartier Sainte-Marguerite...

Historique du projet

Dans le Projet de quartier de la ZIP/QI (Zone d'initiative privilégiée/Quartier d'initiatives) Sainte-Marguerite, une demande prioritaire des habitants concerne la lutte contre la taudification et les marchands de sommeil.

Deux îlots d’habitations ont été identifiés comme étant particulièrement problématiques en raison de leur état d’abandon et de profonde dégradation.

Sur base d’une étude urbanistique approfondie, le Conseil communal de la Ville de Liège a adopté un scénario d’intervention par îlot.

Ces intentions urbanistiques ont pour objectif de :

  • assainir les îlots urbains très denses en réalisant une série de démolitions d’immeubles abandonnés ou insalubres en intérieur d’îlot ;
  • rénover le bâti et restaurer l’immeuble classé rue St-Séverin 86 ;
  • créer du logement en apportant de la mixité (type de logement, nombres de chambres) ;
  • aménager des espaces communautaires avec une dominante végétale.

Maîtrise foncière

La Régie foncière de la Ville de Liège réalise les premières acquisitions dès 2005, d’abord à l’amiable, puis, pour éviter la spéculation foncière, dans le cadre d’un plan d’expropriation pour cause d’utilité publique.

En 2013, 23 immeubles ont été acquis par la Ville de Liège dans l’îlot 1 (Hocheporte – Saint-Séverin – Coqraimont – Firquet). 10 ont été démolis.

Relogement des locataires

Les locataires âgés ou précarisés habitant les immeubles acquis par la Ville de Liège ont été relogés d’abord dans deux immeubles rue Coqraimont puis via l’Agence immobilière Sociale. Un accompagnement dans la recherche d’un nouveau logement via la Permanence Logement de la Régie des quartiers de Liège a également été proposé à tous les locataires qui le souhaitaient.

Réalisation des travaux

La mise en œuvre du scenario retenu pour l’îlot 1 se répartit sur 3 chantiers Ville de Liège :

  • Le 1er chantier s’est achevé en mai 2012 et a vu l’assainissement d’une partie significative de l’intérieur d’îlot bâti et la création de 6 logements, aujourd’hui occupés, au 92 rue Saint-Séverin. Montant des travaux : 1,2 millions d’euros.
  • Le 2ème chantier (achevé en 2013) concerne la réalisation de 15 logements sur un ensemble situé entre les rues Saint-Séverin et Firquet, avec création d’espaces communautaires (cour, placette, bac à sable, cheminements) et de cours, terrasses et jardins privatifs. Ce chantier inclut également la restauration d’un bâtiment classé, le n° 86 Saint-Séverin. Le montant des travaux s’élève à 4 millions d’euros.
  • Le 3ème chantier concerne la création de 3 logements rue Coqraimont 2-4 et l’aménagement d’un potager communautaire. Le permis d’urbanisme a été délivré pour ces travaux. Le chantier est programmé pour 2014 pour un montant estimé à 2 millions d’euros avec création d’une dizaine de logements et d’un commerce.

Le Fonds du Logement des Familles Nombreuses de Wallonie est également partenaire de la Ville de Liège et réalise 2 opérations, en relation avec les espaces partagés réalisés par la Ville :

  • rue Saint-Séverin 64-66 : création de 4 logements
  • rue Coqraimont 6 : création de 2 logements

Au total, l’îlot 1 abritera donc une trentaine de logements publics au terme du programme.

Rue Saint-Séverin 86 (d’après G. Chaîneux – SPW Direction de la Restauration)

Arrêté de classement du 15/01/1990 : façades et toitures

L’immeuble de la rue Saint-Séverin est une maison cossue début du 18ème siècle. Sa façade avant est entièrement constituée de pierre calcaire et les murs mitoyens sont en pans-de-bois dont certains remplissages sont encore en torchis. La configuration de ces pans-de-bois atteste les différences phases de constructions de l’immeuble et de ses voisins (un élément est d’ailleurs daté de 1717). Les façades du rez-de-chaussée, qui avaient été largement éventrées à des fins commerciales, ont été restructurées de manières à mieux répondre à la composition architecturale de l’immeuble. L’ensemble des menuiseries a été remplacé.

L’immeuble classé accueille quatre logements distincts, distribués par l’ancienne cage d’escalier en colimaçon qui a pu être sauvegardée.

L’arvô dallé présent au rez-de-chaussée donne accès aux différents bâtiments situés au cœur de l’ilot urbain : des habitations familiales de type « coron » ont été rénovées autour d’une cour commune, ainsi qu’un ancien atelier. Le cheminement se prolonge jusqu’à la rue Firquet où 3 logements ont également été créés au n° 3, ainsi qu’un passage qui permet la traversée de l’îlot.

Photos avant et après les travaux

Les jardins et potagers communautaires

Les habitants des logements publics ainsi que les habitants du quartier Sainte-Marguerite ont accès à un ensemble d’espaces et de jardins partagés, qui sont mis à leur disposition sur base de la signature d’une charte de bonne gestion ainsi que sur leur engagement à participer à l’entretien.

saint severin

Création de 15 logements et d'espaces communautaires
Dans le Projet de quartier de la ZIP/QI (Zone d'initiative privilégiée/Quartier d'initiatives) Sainte-Marguerite, une demande prioritaire des habitants concerne la lutte contre la taudification et les marchands de sommeil : 15 logements et des espaces communautaires ont été inaugurés le 4 septembre 2013 dans le quartier Sainte-Marguerite...