Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Logement / Logement / Réalisations logements / Saint-Laurent 28
Actions sur le document
Saint-Laurent 28

Saint-Laurent 28

stlaurent28facw
St-Laurent 28 façade

Le projet consiste en la création de deux logements ainsi que la création d'un passage public vers le futur parc Sainte-Agathe.

Préambule

Depuis plusieurs années, la Ville de Liège développe une opération de rénovation urbaine dans le quartier Sainte-Marguerite, reconnu comme Quartier d’Initiatives (Q.I.) par la Région wallonne.

Les objectifs de cette opération de rénovation urbaine sont synthétisés dans un Projet de quartier et un Schéma directeur et sont transversaux :

  • redynamiser le tissu économique du quartier ;
  • revaloriser les fonctions culturelles ;
  • requalifier socialement et professionnellement la population ;
  • rénover physiquement les bâtiments et espaces publics.

Par ailleurs, la Ville de Liège réalise à Sainte-Marguerite ainsi que dans le Quartier d’Initiatives Saint-Léonard et dans le Centre-ville, des opérations de créations de logements publics locatifs, via notamment le programme régional d’ancrage du logement et le Plan Fédéral des Grandes Villes.

  • 70 logements sont ainsi en cours de construction ou de rénovation dans ces quartiers.
  • 61 autres sont en phase d’étude.
  • 10 logements ont par ailleurs été mis en location dans le courant de l'année 2011.

Tous ces projets répondent aux objectifs de la déclaration de politique locale en matière de logement. Parmi ceux-ci, notons entre autres :

  • La lutte contre l’inoccupation et l’insalubrité des logements.
  • L’accès à un logement décent pour tous.
  • La mixité sociale.
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique des nouveaux logements.

Contexte : La création du parc public Sainte-Agathe

Stlaurentparc19w
Saint-Laurent parc

Le bas du quartier Sainte-Marguerite manque cruellement d’espaces verts et d’espaces de détente. Une des demandes majeures des habitants lors de l’élaboration du Projet de quartier était la création d’un parc sur les terrains de l’ancien hospice Sainte-Agathe, entre les rues Saint-Laurent, Publémont et Hullos.

Le projet "Saint-Laurent 28" se place dans le contexte plus large de création de ce parc public : plus de 10.000 m² y sont en cours d'aménagement par la Ville de Liège.

La Ville de Liège a, dès lors, décidé de créer un accès au nord du parc, du côté de la rue Saint-Laurent. 

Pour ce faire, il a fallu procéder à l'expropriation de l'immeuble fortement endommagé par une explosion de gaz.

La création d’une nouvelle liaison piétonne entre la rue Saint-Laurent et le cœur du quartier répondait également à un objectif du Projet de quartier, à savoir créer des liaisons transversales à l’axe principal du quartier que constitue les rues Sainte-Marguerite et Saint-Séverin.

L'expropriation de cet immeuble s'est achevée en 2000, une mission d’étude architecturale a ensuite été confiée à l’association momentanée Pierre DE WIT et Damien HENRY, en 2001.

Une nouvelle expropriation a été rendue nécessaire, pour que la Ville de Liège puisse obtenir la maîtrise foncière sur la parcelle arrière du n°28 de la rue Saint-Laurent, de façon à pouvoir connecter le passage public au futur parc, mais également afin de pouvoir réaliser les travaux de rénovation lourde de ce bâtiment (en raison de dispositions du Code civil relatives à la création de vues directes).

Suite aux diverses procédures administratives et judiciaires requises, la Ville de Liège est entrée en possession de cette parcelle le 9 novembre 2007. 
Durant ces années, malgré les mesures de préservation prises par la Ville, l'état du bâtiment sis rue Saint-Laurent 28 a été la proie de l'humidité, d'infiltrations et d'intempéries. 
Le projet initial a dès lors dû être adapté.

Le projet "St-Laurent 28"

Le projet inauguré le 5 mars 2012 consiste en la création d’un passage public vers le parc Sainte-Agathe, ainsi que la création de deux logements :

  • un grand logement familial 4 chambres situés dans le volume à rue, disposant d’une terrasse privative, située au dernier niveau du bâtiment (photo de droite);
  • un logement 2 chambres dans le volume arrière, avec cour privative. Ce logement, qui dispose de vues directes vers le parc public constituera la conciergerie du parc.

Pour des raisons de sécurisation des promeneurs et des propriétés riveraines, le parc public est ouvert en journée et fermé la nuit.

stlaurenttr2009-09-25.jpg
Saint-Laurent travaux 25-09-2009

Outre le désenclavement du parc et la réalisation d'une opération de rénovation du bâti, il s'agit de créer un appel pour marquer, dans la rue Saint-Laurent, la présence d'un événement urbanistique : un parc s'ouvre à l'arrière de la rue.
Cet accès doit toutefois pouvoir être clos la nuit, sans pour autant sembler inaccessible en journée. La réalisation d’un passage sous arvau rencontre ces objectifs.

L'intention était également de s'inscrire de façon subtile dans le bâti en place tout en adoptant un langage architectural contemporain.

Les deux logements proposent un habitat adapté aux exigences actuelles, sans subir de nuisances et de contraintes d'aménagement du fait de la présence du passage public.

Intervenants

Le maître d’ouvrage est la Ville de Liège, Régie foncière de Stationnement et de Services.

Les architectes sont Damien Henry et Pierre de Wit, en association momentanée.
Les travaux ont été réalisés en entreprise générale et c’est la S.A. G. et Y. Liegeois de Battice, qui a été désignée par adjudication restreinte.
Les études de stabilité ont été réalisées par le bureau Cerfontaine. 
Le bureau en charge des techniques spéciales est la société Lourtie.

Aspects techniques

La principale difficulté de cette réalisation a résidé dans le délai fort long qui s’est écoulé entre l’explosion de gaz qui a démoli presqu’entièrement l’immeuble, la désignation de l’association momentanée HENRY/DE WIT et la réalisation du chantier proprement dit.

Les études architecturales ont du être adaptées en cours de route pour tenir compte de la dégradation du bâtiment, des changements de réglementation, des nouvelles normes.

Au final, on notera la réalisation d’un parement de façade en bardeaux de terre cuite, qui confère un aspect très naturel et chaleureux à l’ensemble.

Les différentes ouvertures sont entourées d’acier galvanisé. La toiture est réalisée en zinc et la terrasse en bankiraï.

Pour la réalisation de la barrière à rue (qui permettra la fermeture nocturne du site) ainsi que du claustra qui sépare le passage public de la cour privative du logement arrière, c’est l’afzelia non traité qui a été choisi, pour sa facilité d’entretien et son aspect très naturel.

Le logement répond aux normes en vigueur en termes d'isolation.

Financement

Le coût total des travaux s’élève à 550.000 € TVAC dont :

370.000 euros subsidiés par la Région wallonne au travers du programme de rénovation urbaine ;
le complément (à savoir 180.000 euros) apporté par la Ville de Liège

Saint-Laurent 28
Le projet consiste en la création de deux logements ainsi que la création d'un passage public vers le futur parc Sainte-Agathe...