Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Mobilité / Projets / Tram
Liens utiles Table des matières
Actions sur le document
Le projet du tram

Le projet du tram

Inscrivez-vous pour recevoir les informations relatives au chantier du tram

Inscrivez-vous pour recevoir  toutes les informations relatives au chantier du Tram

Source : RTC Télé Liège

Le tram, c'est quoi ?

Le tram est un moyen de transport écologique, moderne, rapide et fiable. Et surtout, il permet de faire respirer la ville. Comme dans de nombreuses cités d’Europe et d’ailleurs, la vie urbaine retrouve plus de place. Piétons et cyclistes peuvent mieux profiter de nouveaux espaces publics réaménagés.

Pourquoi un tram à Liège ?

Le tram est d’abord une réponse en termes de mobilité.

Sur certains tronçons du réseau TEC, la capacité de transport par bus a atteint ses limites. Chaque jour, plus de 2000 bus circulent entre la gare des Guillemins et St-Lambert et près de 4000 bus arrivent et partent des gares de bus du centre-ville. Pendant ce temps le nombre d’usagers en transport public est en croissance permanente. En 10 ans, le nombre de déplacements en bus a doublé et atteint plus de 90 millions de déplacements. Une offre qui sature et une demande qui explose : il faut changer le système de transport public. A la demande de la conférence des Bourgmestres de la Région liégeoise, le tramway est la solution retenue par le Gouvernement wallon afin de répondre au nécessaire besoin de développement de la Métropole liégeoise.

Source : RTC Télé Liège

À quoi ressemblera le tram de Liège?

Composé d’une vingtaine de rames capables de transporter 310 passagers chacune toutes les 4'30, le tram de Liège desservira, sur un tracé de 11.7 km, pas moins de 21 stations.

Chaque rame sera, quant à elle, composée de 2 cabines de conduite, 8 doubles portes par côté, 1 climatisation, 8 écrans simple face, 26 haut-parleurs, 1 port USB pour deux sièges, 1 plancher plat, 58 places assises, 3 emplacements dédiés aux PMR et aux poussettes ainsi que 2 emplacements dédiés aux malvoyants, avec un espace sous le siège pour un chien guide.

Conçu comme une véritable colonne vertébrale de transport, le tram liégeois sera ainsi connecté à deux parkings relais (en ouvrage et gardiennés), au centre historique liégeois et à des pôles importants de développement tels que le stade du Standard, le Val Benoît, le parc de la Boverie, le quartier des Guillemins... En effet, un triangle multimodal sera formé par la Gare des Guillemins, la station de tram ainsi que celle des bus TEC.

Le trame de Liège : aperçu
© www.letram.be

Le planning du tram

Les grandes étapes du chantier sont divisées en trois phases: une première phase d’études, une deuxième phase de travaux et une troisième phase d’essais.

Cette deuxième phase de travaux est planifiée à titre indicatif comme suit :

  • En mai 2019: le début des travaux ;
  • En avril 2020: la 1ère pose de voies (Léopold) ;
  • En mai 2021: la réception de la 1ère motrice ;
  • En juin 2021: la fin des travaux d’infrastructure ;
  • En avril 2022: la livraison du dernier tram.

La troisième phase d’essais débouchera, quant à elle, sur une mise en service commerciale du tram en octobre 2022.

Plus d'infos ?

Information à la population

Pour accompagner au mieux ce chantier, un vaste plan de communication sera déployé. Parmi les actions prévues, citons notamment :

  • Une grande séance d’information à l’attention de tous les Liégeois ;
  • Des réunions publiques d’information par zone de chantier ;
  • Des permanences hebdomadaires locales de chantier ;
  • Un Espace Tram dédié ;
  • Des dépliants, des toutes-boîtes et des campagnes d’information ciblés pour les publics concernés ;
  • Une ligne de téléphone 0800 ;
  • Une présence sur les réseaux sociaux ;
  • Un nouveau site web www.letram.be ;
  • Un formulaire de contact ;
  • ...

Source : RTC Télé Liège

Et le réseau de bus, alors ?

Pour rester informé des déviations de bus, inscrivez-vous à la newsletter du Tec

Le tram ne veut pas dire suppression des bus !

Au contraire, les lignes de bus doivent être réorganisées de manière plus performante au profit des citoyens. La desserte fine des quartiers restera acquise, car elle est fondamentale. Par exemple, la ligne 4 en rive droite et la ligne 1 au cœur du quartier St-Léonard resteront des lignes de proximité pour le citoyen. Certaines lignes qui font doublon avec le tram seront raccourcies et des pôles d’échanges « bus – tram » seront créés pour passer facilement de l’un à l’autre. Enfin, des lignes fortes de bus, sur des axes non desservis par le tram, devraient être mises en service avec le tram. Une tarification unique sera proposée, avec une grande simplicité d’utilisation. L'usager pourra utiliser le tram avec son abonnement TEC.

Et les autres modes de transports ?

L’arrivée du tram va permettre de diminuer le trafic dans le centre-ville et de le rendre plus agréable pour les habitants et les visiteurs. Certaines rues seront piétonnisées, d’autres verront le nombre de bandes de circulation diminué. Une attention particulière portera sur l’accessibilité des riverains et des livraisons. Dans la version longue du tracé, des parkings relais sont prévus, ce qui permettra aux automobilistes de laisser leur voiture aux portes de la Ville et d’arriver dans le centre en tram, rapidement et en toute tranquillité.

Le tracé du tram

tracé tram
Le tracé et les principales stations

 

Pour plus d'information