Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Coche verte
Attention

Certains services et programmes de la Ville de Liège sont actuellement inaccessibles suite à une attaque informatique. Veuillez nous en excuser. Plus d'informations.

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Mobilité / Se déplacer / Trottinette

Trottinette

Les trottinettes en libre-service ont fait leur apparition dans toutes les grandes villes et Métropoles. À Liège, les premiers opérateurs de trottinettes se sont déployés dès 2019. Le succès de ce mode de transport tout au long de l'année 2020 a incité la Ville de Liège à continuer à l'intégrer tout en l'encadrant aux mieux en révisant la Charte du Cyclopartage en libre-service élaborée en 2019.

Une formule qui a ses atouts

L'implantation des trottinettes sur le territoire de la Ville de Liège est une belle opportunité :

  • Le service est apprécié par les citoyens et donne une image attractive de la Ville
  • La micro-mobilité (dont fait partie la trottinette) est souvent identifiée comme l’une des pistes intéressantes pour décongestionner les centres urbains. C’est par exemple le cas du PUM qui détaille plus avant ce volet de la mobilité ;
  • La micro-mobilité participe au développement des modes doux ou actifs.
  • Elle participe à l’amélioration de la qualité de l’air en ville.

Ces nouveaux modes de déplacements sont d’ailleurs identifiés dans le Plan d’actions préconisé par le PUM (Plan Urbain de Mobilité) : « la forte croissance de l’usage des micromobilités en milieu urbain est une opportunité intéressante de mobilité alternative ». Si tous ces points sont vrais pour la majorité des centres urbains, c’est particulièrement le cas à Liège à l’approche du chantier du tram qui va immanquablement provoquer de la congestion.

Tirer profit des expériences passées et de celles d’autres Villes

La Ville de Liège est consciente de l’impact des trottinettes en libre-service dans les villes où elles sont déjà déployées, que ce soit en Belgique ou à l’étranger. C’est la raison pour laquelle, elle a souhaité profiter de ce retour d’expérience pour encadrer au mieux, pour anticiper et accompagner l’arrivée des opérateurs sur le territoire communal et ainsi prévenir au maximum leur mauvaise utilisation (encombrement de l’espace public, cohabitation avec les autres usagers, a fortiori les piétons et les PMR, vandalisme…). Les opérateurs sont ainsi encouragés à mettre au point dans leur application un système permettant à tout le moins d'orienter le stationnement vers des emplacements appropriés permettant une cohabitation plus sereine entre les différentes usagers, piétons en tête.

Découvrez les emplacements de stationnement dédiés aux trottinettes.

Mais comment se déroule l’encadrement ?

L’encadrement est organisé en deux temps : Dans un premier temps, une charte de cyclopartage en libre service reprenant une série d’engagements visant à responsabiliser les opérateurs.

Dans un second temps, une campagne de sensibilisation à l’attention des usagers des trottinettes a été imaginée (les opérateurs sont encouragés à mettre tout en œuvre pour sensibiliser les utilisateurs aux règles de bonne conduite) : Guide du bon usage des trottinettes

L’objectif est de rappeler les comportements adéquats à adopter pour utiliser ce moyen de transport tout en respectant l’espace public et les autres usagers, principalement les piétons. La campagne de sensibilisation consiste donc en une série de recommandations des comportements adéquats et du code de la route. En effet, le code de la route s’applique également aux trottinettes.

Les opérateurs de location de trottinettes électriques en libre service

Dott

Pony