Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Coche verte
Information

Le call-center des mairies de quartier est fortement sollicité actuellement. Le temps d'attente pourrait être augmenté. Nous vous remercions pour votre patience.

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Mobilité / Se déplacer / Trottinette / Guide du bon usage des trottinettes

Guide du bon usage des trottinettes

La trottinette électrique n’est pas un jouet, mais un véritable engin de déplacement. Pour garantir le plus grand respect envers l’espace public et les autres usagers mais également pour respecter le code de la route, voici quelques conseils que la Ville de Liège encourage à tous les usagers de trottinettes électriques, propres ou en libre-service, à respecter :

  1. Portez un casque. Dès 5 km/h, un impact mal placé peut être fatal. Or, dans 40% des accidents de trottinette, la tête est touchée.
  2. Ne roulez jamais sur le trottoir mais, comme c’est prévu pour les cyclistes, sur la voirie et les pistes cyclables. Il existe bien une exception mais vous devez alors rouler à l’allure du pied, ce qui est extrêmement difficile sur un engin électrique.
  3. Limitez votre vitesse, en prenant en compte les usagers faibles, c’est-à-dire les piétons. Roulez à l’allure du pas lorsque vous empruntez un espace partagé à forte densité et, sur la route, ne dépassez jamais 25 km/h qui est la limite autorisée ! Aller plus vite augmente fortement les risques d’accident et limite l’autonomie de la batterie.
  4. Soyez visible, portez du matériel fluo. Certains casques spécialement conçus pour les engins de déplacement sont fluo, ce qui vous permet de combiner protection et visibilité.
  5. Restez concentré à 100% sur la route. Avec les petites roues de la trottinette, il est plus difficile d’éviter un trou, de passer des rails de tram ou de faire une manœuvre d’évitement. Ne lâchez jamais vos mains du guidon. En trottinette, l’équilibre et plus précaire qu’à vélo et lâcher une main du guidon risque de vous déstabiliser.
  6. Stationnez correctement votre trottinette après usage. Pensez toujours aux autres usagers lorsque vous choisissez l’emplacement pour stationner votre trottinette. Pour permettre un cheminement piéton universel et garantir l’accessibilité des trottoirs aux PMR, personnes à mobilité réduite (fauteuil roulant, poussettes d’enfants, etc), veillez à toujours laisser un passage d’au moins 1m50 de large. Pour éviter tout encombrement, stationnez la trottinette de manière parallèle au mur et à la chaussée. Evitez toujours de la stationner dans le prolongement d’un passage pour piétons ou devant une porte d’entrée d’habitation ou de commerce. Si des arceaux à vélos se trouvent à proximité, privilégiez ces espaces.
    Découvrez les emplacements de stationnement dédiés aux trottinettes.
  7. Si certains usagers adoptent volontairement un comportement dangereux, la plupart des usagers ignorent sans doute que le code de la route s’applique aux trottinettes comme aux autres véhicules.
  8. La conduite en état d’ivresse est interdite, aussi bien à vélo qu’à trottinette
  9. Utilisez toujours votre trottinette seul, il est interdit de monter à plusieurs personnes sur le même véhicule dont la charge maximale est de toute façon limitée à 100 ou 120 kg.
  10. Ayez un comportement prévisible pour les autres usagers. La maniabilité des trottinettes peut donner envie de slalomer entre les véhicules en cas de file, mais vous risquez de ne pas être vu.
  11. Anticipez au maximum les freinages. Les trottinettes électriques ont des freins moins performants que les vélos, la distance de freinage sera donc plus longue.
  12. Soyez courtois. La trottinette électrique est un nouveau moyen de transport qui en exaspère certains. Un petit mot de remerciement le cas échéant peut faciliter son acceptation.
  13. Veillez à disposer d’une assurance si elle accepte de vous couvrir avec l’assurance RC familiale. Depuis le 1er juin 2019, les accidents à trottinettes sont couverts par ce type d’assurances. N’étant pas obligatoire, veillez bien à l’avoir contractée.

 

Ce que dit le code de la route

Au même titre que le monoroue, l’hoverboard, etc., la trottinette électrique est assimilée à un engin de déplacement motorisé, c'est-à-dire un véhicule à moteur à deux roues ou plus qui ne peut, par construction et par la seule puissance de son moteur, dépasser sur une route en palier la vitesse de 18 km/h. La Commission Infrastructure de la Chambre vient toutefois d’approuver le relèvement de cette vitesse à 25 km/h. Cette nouvelle règle devrait entrer en vigueur au cours des prochains mois.

Pour l'application du code de la route, les engins de déplacement motorisés ne sont pas assimilés à des véhicules automoteurs.

Lorsque les utilisateurs d'engins de déplacement ne circulent pas plus rapidement qu'à l'allure du pas, ils doivent suivre les règles d'application pour les piétons. Lorsque les utilisateurs d'engins de déplacement circulent plus rapidement qu'à l'allure du pas, ils doivent suivre les règles d'application pour les cyclistes.

Sources : institut Vias

Bon usage des trottinettes en libre service
Usage responsabe des trottinettes en libre service ©Dott