Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Mobilité / Stationner / Scan Car
Table des matières
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Scan Car

Scan-car

La Police de Liège a mis en service ses 2 nouvelles scancars. Elles sillonnent dorénavant les rues de la Cité ardente pour contrôler le stationnement dans les zones horodateurs, les rues où des places riverains sont disponibles et, dans ces périmètres, le respect des emplacements réservés aux personnes handicapées.

La décision de se doter de ces véhicules de contrôle automatisé avait été prise suite à l’assassinat de deux policières en charge de vérifier les stationnements.

Les amendes adressées par les « scan cars » sont une redevance journalière forfaitaire d’un montant fixe de 40 euros.

Protéger les riverains

L’un des objectifs des « scancar » est d’assurer, pour les riverains, le stationnement à proximité de leur domicile sur les places qui leur sont réservées. Autre bénéfice pour les riverains : l’autorisation de stationner sera désormais permanente, tant que le demandeur ne change pas de domicile ou d’immatriculation.

Les riverains doivent-ils faire quelque chose ?

Les Liégeoises et Liégeois qui disposent déjà d’une carte « riverain » n’ont pas de démarche supplémentaire à effectuer. Leur numéro de plaque est automatiquement importé dans la base de données interrogée par les scancars.
Par contre, celles et ceux qui sont domiciliés à Liège, qui ne détiennent pas encore de carte, et qui souhaitent en bénéficier, doivent en faire la demande via l’e-guichet ou en prenant contact avec le Bureau de Police administrative (04 221 81 80 ou bpa@liege.be).

Plus d'informations sur les emplacements réservés aux riverains.

Vous disposez d’une carte de stationnement pour personnes handicapées ?

Toute personne, liégeoise ou non liégeoise, détentrice d’une carte de stationnement pour personnes handicapées est invitée à s’inscrire dans la base de données.

La gratuité du stationnement dans les zones horodateurs leur sera toujours assurée après qu'elles aient communiqué deux immatriculations qui seront encodées dans la base de données «scancar».

Cette démarche doit être effectuée via l’e-guichet ou auprès du Service social communal (sur rendez-vous - 04 221 84 20).

Rester attentif à tous les publics en proposant des alternatives

Si vous vous rendez au centre-ville en voiture, un panel d’options de stationnement est disponible :

  • le prix du stationnement en voirie reste relativement modéré, comparé à d’autres villes ;
  • la Ville va continuer à développer le stationnement Shop & Drive, de façon à soutenir le petit commerce et à faciliter les achats « minute » ;
  • un abonnement de stationnement semestriel (350 €) ou à l’année (600 €) est prévu pour celles et ceux qui doivent se garer régulièrement dans les zones horodateurs ;
  • la signalisation dynamique des parkings permet d’aiguiller plus efficacement les automobilistes vers les parkings en ouvrage où des places sont disponibles ;
  • les P+R, celui de Sainte-Walburge, puis ceux de Droixhe et de Sclessin qui ouvriront avec le tram permettent de rejoindre aisément le centre.

Les modes de déplacement doux, une priorité pour le Collège

Le développement du transport public (dont le tram, le City Pass…) mais aussi de la mobilité cyclable reflète la volonté du Collège de soutenir tout citoyen désireux de ne pas emprunter la voiture (corridors vélos, parking sécurisé, vélocités supplémentaires,..).

La campagne « C'est le moment de changer de mode » montre également l'attitude volontariste de la Ville en la matière : retrouvez-la sur www.cestlemomentdechangerdemode.be.

Plus de ticket ni de carte

Le système s’accompagne d’importantes simplifications pour les usagers : plus besoin d’apposer un ticket, une vignette ou une carte riverain sur son pare-brise. L’ensemble des titres est en effet dématérialisé.

Pour payer leur stationnement, les automobilistes doivent dorénavant renseigner leur numéro de plaque d’immatriculation – soit via sms, soit via horodateur, soit encore via la nouvelle application « Liège en poche » – de façon à ce que les scancars puissent identifier leur véhicule comme « en règle » pour la durée maximale en vigueur dans la zone de stationnement.

Pour celles et ceux qui font le choix de l'abonnement payant de stationnement, il faut effectuer la démarche via l'e-guichet. Tout renseignement complémentaire peut être obtenu auprès du Bureau de Police administrative (04 221 81 80 ou bpa@liege.be).

Le fonctionnement des horodateurs

Le contrôle renforcé du stationnement grâce aux scancars va permettre non seulement une meilleure accessibilité pour les riverains des emplacements qui leur sont réservés et mais aussi une meilleure rotation dans les zones payantes.

Tous les renseignements sur le stationnement payant en voirie.

Le respect du Code de la route participe à la qualité de vie

La Ville de Liège rappelle que le non-respect de celui-ci entraîne le nécessaire constat d’infractions.

Horodateurs :

Les automobilistes qui n’ont pas alimenté l’horodateur se verront réclamer une redevance journalière forfaitaire dont le montant est de 40€.

Arrêt et Stationnement :

Cette infraction est punissable d’une sanction administrative communale (SAC) d’un montant de 58 ou 116 € suivant la catégorie. Notons quelques exemples : le stationnement sur le trottoir, sur un passage pour piétons ou encore en double-file...

Enlèvement de véhicule :

Les automobilistes dont le véhicule entrave la circulation et nécessite son enlèvement doivent s’acquitter d’une taxe forfaitaire de 206 €.

Infractions de roulage

Ces infractions (telles que notamment les excès de vitesse, le franchissement d'un feu rouge, l'usage du GSM au volant ou encore la conduite sous influence de l'alcool), catégorisées par le Code de la route, sont passibles d’amendes pénales.