Attention

Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Sécurité / Plan de cohésion sociale / Le droit à la santé / Organisation d’un suivi en milieu carcéral et d’un soutien aux familles des personnes toxicodépendantes (CAP-FLY ASBL)

Organisation d’un suivi en milieu carcéral et d’un soutien aux familles des personnes toxicodépendantes (CAP-FLY ASBL)

Action du Plan de Cohésion Sociale

Guidance et suivi thérapeutique pour publics spécifiques (Action 3.3.02)

Le partenaire s’engage à permettre une continuité des soins, un accompagnement social et/ou psychologique pour les détenus usagers de drogue au sein de la prison de Lantin. Il permet également une prise en charge psycho médicosociale pour des détenus lors de l'obtention de permission de sortie, de congé, de détention limitée, sous bracelet électronique etc. De plus, le projet rend possible la mise en place d'un soutien spécifique aux personnes souffrant de la consommation d'un proche (information, suivi psychologique si besoin).

Actions à mettre en œuvre :

  • Garantir l'accès aux soins médicaux :
  • Assurer l’inscription des personnes dépendantes dans un circuit de soins pour les nouvelles demandes.
  • Assurer la continuité des soins pour les personnes déjà inscrites au centre avant leur détention).
  • Permettre aux patients de recevoir leur traitement de substitution dès leur entrée en prison.
  • Réduire les risques liés à la consommation. Ex: récidive, insécurité etc.  (en travaillant la fonction du produit).
  • Répondre aux besoins locaux en matière de prévention.
  • Favoriser le maintien des liens avec l’extérieur: lutter contre les effets désocialisant de la détention, lutter contre l’exclusion que peut engendrer un passage en prison.
  • Préparer la sortie: remise en ordre administrative, recherche de logement, demande d'une allocation de remplacement, ...  
  • Etre un relais entre le milieu carcéral et le monde extérieur (fonction de passerelle).
  • Travailler en réseau et partenariats (optimaliser les anciens et en créer de nouveaux).
  • Accompagner psycho-médico-socialement des détenus lors de permission de sortie, etc.
  • Proposer un soutien aux personnes souffrant de la consommation d'un proche : écoute, suivi psy.