Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Social / Actualités / « Copains à bord » : un take away solidaire pour les étudiant.e.s précarisé.e.s
Actions sur le document

« Copains à bord » : un take away solidaire pour les étudiant.e.s précarisé.e.s

La détresse financière de nombreux étudiant.e.s. relayée par les services de soutien des Hautes Ecoles et Université ainsi que par le Centre J, la MAdo ou le SIPS demandent une attention particulière.

Au-delà du soutien assuré par le CPAS à ce public spécifique via l’antenne Jeunes, la Ville de Liège soutient un projet collaboratif typiquement liégeois : « Copains à bord ».

L’ASBL « En Ville et les Copains » et la Ville de Liège, proposeront dès ce vendredi 4 décembre, 200 repas à 1€ pour les étudiant.e.s précarisé.e.s.

Ces repas seront distribués 3x par semaine sur réservation via « Liège Solidaire » 0800/43436 (tapez 2).

Les activités de la jeune asbl « En Ville et les Copains », qui propose un restaurant dont la finalité sociale est l’intégration socio-professionnelle de personnes porteuses d’un handicap ont été stoppées net par la crise sanitaire.

Cette crise porte également ses effets sur les étudiants. Près d’un tiers de ceux-ci ont perdu leur job. Or le terme « gagne-pain » s’applique également à beaucoup de jeunes Liégeois.e.s pour qui ces rentrées supplémentaires sont vitales pour subvenir à leurs besoins.

Les associations qui délivrent de l’aide alimentaire ont également alerté les autorités communales sur le nombre croissant d’étudiants qui viennent chercher des colis. Certains, dont la cellule familiale était un soutien, voient leurs moyens de subsistances fortement diminués par la perte de revenus des parents.

D’autres peinent à se nourrir, ne savent plus comment payer leur loyer. Cette charge mentale a aussi un impact sur leur scolarité.

L’enquête menée auprès des étudiants liégeois par la Ville en collaboration avec le Centre J et la MAdo lors du premier confinement, avait déjà mis en évidence cet état de détresse qui s’amplifie.

Comment se concentrer lorsque les besoins primaires ne sont pas rencontrés ?

L’apport de la subvention « Grandes Villes », permet à la Ville de soutenir une jeune asbl.

L’idée du projet « Les Copains à bord » étant de pouvoir offrir, pour une somme modique, des repas aux étudiants liégeois fragilisés et en situation de précarité.

Il s’agira avant tout d’un lieu au cœur de Liège (rue du Palais) où se côtoieront des jeunes travailleurs porteurs de trisomie, de jeunes autistes, des étudiants et des bénévoles. Cette équipe prendra en charge la conception mais aussi la distribution de 200 repas 3 fois par semaine, les lundis, mercredis et vendredis de 11h à 15h. Cet étalement dans le temps permettra une distribution en respectant les distances de sécurité.

Les agents du Centre J et de la Mado géreront les appels des étudiants domiciliés à Liège et en prendront les inscriptions via le Call Center Liège Solidaire (0800/43436). Cette procédure permettra ainsi aux équipes d’établir un lien, de détecter d’autres problématiques éventuelles et d’aiguiller au mieux les jeunes si nécessaire.

Le projet débutera dès le 4 décembre et chaque étudiant pourra obtenir deux fois par semaine un repas préparé pour un montant maximal de 1€.

Ce projet englobe de nombreux partenaires. Il est soutenu tout d’abord par la Fondation Roi Baudouin. La Ressourcerie du Pays de Liège et l’ASBL Sofie aideront l’asbl à s’équiper. Le Panier Solidaire fournira, suivant ses possibilités, certaines denrées. Une demande de soutien est également parvenue à la Ministre des Grandes Villes du Gouvernement fédéral.

Plus les temps sont troublés, plus l’entraide est précieuse, la Ville de Liège espère ainsi, grâce à cette initiative, pouvoir soutenir les étudiants les plus précarisés mais aussi éviter que d’autres ne basculent.