Attention

Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Tourisme / Actualités / La Ville de Liège partenaire du projet Interreg EMR Terra Mosana
Actions sur le document

La Ville de Liège partenaire du projet Interreg EMR Terra Mosana

Ce mercredi 24 octobre 2018 a eu lieu au Palais Provincial de Liège le lancement officiel du projet Terra Mosana dont la Ville de Liège est partenaire. 

Objectifs :

Le projet proposé est une collaboration entre municipalités, sites patrimoniaux, universités, et citoyens afin de renforcer l’attractivité touristique de l’Euregio Meuse-Rhin (EMR) et le sentiment d’appartenance à celle-ci grâce à l’exploitation numérique de son patrimoine culturel. Cette exploitation se fera au travers de récits numériques de l’histoire partagée de plusieurs villes de l’EMR.

 

Impact :

  • Développement d’une plateforme intégrée du patrimoine culturel, rassemblant les copies numériques de tous les sites archéologiques et bâtis d’intérêt patrimonial en un seul lieu virtuel, une sorte de territoire mythique de l’Euregio Meuse-Rhin
  • Renforcement de l’attractivité touristique des territoires partenaires
  • Renforcement d’appartenance à une région commune

 

Partenaires financés :

  1. Université de Liège BELGIQUE-BELGIË 
  2. Ville de Liège BELGIQUE-BELGIË
  3. Maastricht NEDERLAND 
  4. Stad Tongeren BELGIQUE-BELGIË 
  5. Stadt Aachen DEUTSCHLAND 
  6. Institut du Patrimoine wallon - Archéoforum BELGIQUE-BELGIË 
  7. MACCH NEDERLAND 
  8. RWTH Aachen University DEUTSCHLAND 
  9. Katholieke Universiteit Leuven BELGIQUE-BELGIË
  10. Museum Zitadelle Jülich DEUTSCHLAND
  11. Provincie Limburg BELGIQUE-BELGIË 
  12. Gemeente Leopoldsburg BELGIQUE-BELGIË

 

Organismes finançant :

  1. Union Européenne (Interreg EMR)
  2. Région Wallonne (B)
  3. Province du Limbourg Belge (B)
  4. Province du Limbourg Hollandais (NL)
  5. Rhénanie-du-Nord-Westphalie (D)

 

Durée : 

Du 1er Juin 2018 au 31 mai 2021

Description du projet :

Le projet proposé est une collaboration entre municipalités, sites patrimoniaux, universités et citoyens visant à renforcer l’attractivité touristique de l’Euregio Meuse-Rhin (EMR). Le projet ambitionne également d’accroître sentiment d’appartenance à l’Euregio grâce à l’exploitation numérique de son patrimoine culturel. Cette exploitation se fera au travers de récits numériques de l’histoire partagée de plusieurs villes de l’EMR.

Ces récits numériques seront constitués en développant et exploitant, en réalité virtuelle ou en réalité augmentée, des modèles 3D réalisés à partir de notre patrimoine archéologique, urbain, matériel et immatériel. Les modèles 3D concerneront aussi bien le passé et le présent que les évolutions à venir. L’emploi de ces technologies favorise le partage de données et par conséquent permet de renforcer la cohésion entre les sites patrimoniaux de l’Euregio Meuse-Rhin tout en propulsant la valorisation du patrimoine dans l’ère du numérique.

En insistant sur les traits communs de notre culture et en attirant l’attention sur les autres sites de la Région, Terra Mosana souhaite susciter un intérêt latent, et encourager les habitants et les visiteurs à embarquer pour une visite à destination des villes de l’Euregio améliorant ainsi la mobilité touristique transfrontalière.

Concrètement, les citoyens et les touristes pourront vivre d’une part des expériences mettant en scène l’ensemble du territoire eurégional en 3D et d’autre part des récits ciblés à expérimenter sur site en réalité augmentée et virtuelle.

Le point de départ est une exposition multilingue présentant le projet et ses enjeux ainsi que les différentes réalisations dans les villes partenaires. Elle sera localisée dans des lieux stratégiques choisis par les offices du tourisme des villes concernées. Le point central de l’exposition sera la projection de plusieurs films 3D immersifs racontant l’évolution historique de notre région depuis l’antiquité romaine jusqu’à nos jours. Un survol géographique et temporel amènera le spectateur de ville en ville en l’immergeant en 3D dans les rues et bâtiments remarquables. Parallèlement, un site web permettra de toucher un plus large public en présentant les réalisations du projet et en renvoyant aux différents sites promotionnels des villes et sites patrimoniaux de l’Euregio Meuse-Rhin.

Ensuite, dans chaque ville partenaire, des expériences en réalité augmentée et virtuelle (ex : en utilisant des appareils interactifs tels que des smartphones, écrans tactiles, tablettes, casques immersifs…) seront proposées au public permettant une redécouverte de notre patrimoine et de notre histoire partagée au sein même des sites patrimoniaux. À Maastricht, le projet mettra en évidence les fortifications de la ville et l’histoire du siège de celle-ci par les troupes de Louis XIV. A Liège et à Tongres, c’est l’évolution du paysage urbain et notamment des églises (Cathédrale St-Lambert et Basilique Notre-Dame) à travers les âges qui sera présentée. À Aix-la-Chapelle, l’espace comprenant l’hôtel de ville et la cathédrale seront au centre des réalisations. À Beringen, le visiteur pourra vivre une expérience multi-sensorielle d’immersion dans une mine. À Bourg-Léopold, c’est la découverte du patrimoine matériel et immatériel associés à la campagne de libération de 1944-1945.

Le projet se veut évolutif et pérenne. En effet, d’autres modèles 3D et d’autres dispositifs doivent pouvoir être intégrés dans le système et enrichir l’expérience offerte. Le projet doit pouvoir accueillir de nouveaux partenaires et notamment les participations citoyennes, ce qui implique le développement de cadres techniques, légaux et éthiques.

La réussite d’un tel projet nécessite la prise en compte d’aspects historiques et sociologiques (que raconter, dans quel cadre et dans quel but ?), légaux et économiques (qui est propriétaire des données, qui peut les exploiter ?) et techniques (comment acquérir les données, comment les visualiser au mieux, comment les partagés et les stocker ?). Cela nécessite la mise en place d’un réseau durable transfrontalier d’experts (composé de citoyens, historiens, sociologues, experts juridiques, et spécialistes des TIC).

De plus, ce consortium permettra d’atteindre l’équilibre nécessaire en matière de production de contenu et de création de la plateforme technique, tout en développant le cadre juridique et éthique de ce travail collaboratif. Ceci inclut aussi des contenus éducatifs et promotionnels, offrant ainsi différents niveaux de complexité conçus avec et pour différents publics cibles (ex : enfants, personnes âgées, touristes d’un jour, touristes d’affaire). Il doit aussi permettre de renforcer les échanges entre organisations au travers, par exemple, un « pass » des musées eurégionaux.

A long terme, le réseau vise à développer et valoriser une plateforme intégrée du patrimoine culturel, rassemblant les copies numériques de tous les sites archéologiques et bâtis d’intérêt patrimonial en un seul lieu virtuel, une sorte de territoire mythique de l’Euregio Meuse-Rhin : Terra Mosana.