Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Travaux / Actualités / Un réaménagement d’ampleur pour l’école d’Horticulture de la Ville de Liège
Actions sur le document

Un réaménagement d’ampleur pour l’école d’Horticulture de la Ville de Liège

Au programme des points travaux du Conseil communal de ce 2 septembre 2019, la passation de marché pour la transformation de l’école d’Horticulture de la Ville de Liège, située rue de l’Espérance à Burenville.

Important maillon de l’enseignement communal liégeois, le site s’étend sur une superficie de 8,5 hectares de terrains. Il assure la formation de quelques 400 élèves de la section «horticulture» (promotion sociale et CEFA compris). Les exercices de pratique professionnelle, les ateliers et les stages en situation font partie intégrante de leur formation dont la qualité est très largement reconnue. Parmi les débouchés figurent les métiers de jardinier, d’horticulteur, de fleuriste, de maraîcher, d’arboriculteur, de pépiniériste ou de champignonniste. A l’issue de la 7ème professionnelle, l’accès à des études dans l’enseignement supérieur est également possible.

Cet important dossier de transformation représente un montant global de 2,7 M d’€. Ce dossier bénéficiera d’un subside de la Fédération Wallonie Bruxelles, à hauteur de 1,2 M d’€ Il concerne la démolition et la construction de nouvelles serres, la création de classes supplémentaires, d’une salle d’étude, d’un nouveau réfectoire et de vestiaires équipés de douches. Ces infrastructures nouvelles augmenteront le confort des élèves et des enseignants qui ont besoin pour l’épanouissement de leurs compétences d’un cadre propice aux apprentissages théoriques, aux ateliers de mise en pratique et à la transmission des savoirs comme des savoir-faire.

Les nouvelles classes et locaux pédagogiques se situeront à l’emplacement des serres actuelles, soit à proximité de la rue de l’Espérance tandis que les nouvelles serres intégreront l’intérieur du site.

Au niveau des serres, il est à préciser que leur remplacement permettra de réaliser de substantielles économies d’énergie. Une aération performante, l’automatisation des systèmes d’ombrage et d’arrosage, l’éclairage LED, le système de récupération d’eau, la meilleure performance des vitrages, entre autres, œuvreront de façon conséquente à la réduction des dépenses énergétiques liées aux activités.

La surface des serres sera également rationalisée grâce à l’équipement de celles-ci par des tables de travail et d’exposition mobiles. Pour une surface de production équivalente, les nouvelles serres occuperont ainsi une surface de production de 900 m² au lieu de l’espace actuel de 1250 m². Les avancées technologiques dont bénéficieront les nouvelles serres permettront d’en accroître la qualité d’usage tout en y rendant les travaux sûrs et énergiquement plus performants.