Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Coche verte
Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Urbanisme / Actualités / Mise en valeur des ascenseurs historiques de Liège
Actions sur le document

Mise en valeur des ascenseurs historiques de Liège

Afin de préserver les ascenseurs historiques de Liège, la Ville de Liège lance une campagne de sensibilisation sous forme de toutes boîtes à destination des immeubles potentiellement concernés par la présence d’un ascenseur historique.

Témoins de techniques anciennes et d’un intérêt patrimonial indéniable, de nombreux ascenseurs historiques méritent d’être préservés. Dès lors, les exigences de modernisation obligatoire continuent à faire peser une menace sérieuse sur ces anciens ascenseurs. Pourtant, différentes solutions d’adaptation existent, dont l’application peut se révéler moins coûteuse qu’un remplacement total.

Une modification récente de l’Arrêté royal du 9 mars 2003 relatif à la sécurité des ascenseurs permet de mieux tenir compte des spécificités des ascenseurs historiques.

Les propriétaires d’ascenseurs mis en service avant 1958 et reconnus à valeur historique ont désormais jusqu’au 31 décembre 2027 pour satisfaire à la législation fédérale (la date butoir est fixée au 31 décembre 2023 pour les autres ascenseurs mis en service avant 1958 et dépourvus d’une reconnaissance de leur valeur historique).

Les propriétaires ou gestionnaires d’un ascenseur ancien peuvent faire valoir sa valeur patrimoniale.

Comment faire ?

Une demande de reconnaissance peut être introduite auprès de l’Agence wallonne du Patrimoine (AWAP).

Les avantages d’une telle reconnaissance sont notamment :

  • de pouvoir appliquer des solutions alternatives qui assurent un niveau de sécurité suffisant dans le respect du patrimoine, sans obliger à l’équivalence avec les ascenseurs mis en service après 1958 ;
  • de pouvoir réaliser une analyse de risques sur mesure : la série d’éléments à contrôler (sorte de check-list) ne s’applique pas de la même manière aux ascenseurs historiques ;
  • par exemple, des solutions électroniques sont admises pour remplacer certaines fermetures physiques.

Des informations complémentaires et le formulaire à télécharger sont disponibles sur ICI.

La personne de contact au sein de l’AWAP est Madame Anne-Catherine Dawance : YW5uZWNhdGhlcmluZS5kYXdhbmNlQGF3YXAuYmU= ou tél. 081 20 58 51.

La législation sur la sécurité des ascenseurs va également être adaptée prochainement afin de pouvoir mieux tenir compte des spécificités de ces ascenseurs historiques lors de leur modernisation. En outre, le SPF Economie recherche des solutions pour rendre acceptables le maintien d’éléments sensibles dans les ascenseurs historiques.

Contact au sein de la Ville de Liège : Département de l’Urbanisme : dXJiYW5pc21lQGxpZWdlLmJl ou tél. 04 221 90 57.