Information

Durant les vacances de juillet et août certains services communaux voient leur horaires adaptés. Retrouvez les horaires d'été des services communaux

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Urbanisme / Actualités / Octroi de permis pour le projet « Lift Ô Loft » à Jupille
Actions sur le document

Octroi de permis pour le projet « Lift Ô Loft » à Jupille

La Ville vient d’octroyer le permis d’urbanisme pour le projet de réhabilitation de l’ancien site industriel de la brasserie AB Inbev, entre la rue de Visé et la place Gît-le-Coq.

C’est un projet d’envergure qui va voir le jour à Liège. Ce sont plus de 25.000 m2 qui vont être transformés en logements, surfaces de bureaux et de commerces !

Réhabilitation d’un site industriel majeur, rénovation d’installations anciennes et construction d'un nouvel immeuble d'appartements et un parcours muséal et patrimonial (musée de la bière) dans l’ancienne salle de brassage par le groupe Promactif sont au cœur de ce renouveau urbanistique.

En effet, la demande de permis d’urbanisme comprend :

  • 94 logements (14 logements de 1 chambre, 60 logements de 2 chambres, 19 logements de 3 chambres et 1 logement de 4 chambres) ;
  • ± 1310 m² de surface de bureaux ;
  • ± 270 m² de surface commerciale ;
  • 124 places de parking couvertes (dont 25 PMR) et 13 places de parking extérieures ; 
  • 218 places de parking de vélo.

Les aménagements prévoient, à la demande de la Ville de Liège, le réaménagement de la place et de la rue Gît-le-Coq, la mise en valeur de la Pierre de Justice comme élément patrimonial au sein de l’espace réaménagé, la végétalisation, la plantation de grands arbres et l’installation de mobilier urbain dans l’espace public proche.

Intérêts de ce projet urbanistique

La Ville se réjouit de cette requalification d’envergure, qui permet la préservation d’un patrimoine industriel témoin de l’activité brassicole qui a assuré la prospérité de Jupille et de la Ville de Liège.

Ce nouveau projet permettra, également, de ramener des habitants-es et des activités économiques dans le quartier de Jupille, en offrant des logements de qualité avec une mixité de type de logements.

En parallèle du développement de Bressoux-Droixhe avec l’implantation du tram, la construction de nouveaux services, le développement d’un centre d’affaires sur le site de l’ancienne centrale électrique, ce projet contribue aux objectifs de requalification et recomposition urbaine, de reconstruction de la ville sur la ville, ou encore de dynamisation des centralités de quartier initié par les autorités communales depuis de nombreuses années.

Les besoins évoluent : le logement reste une préoccupation majeure mais le Collège communal souhaite également que les citoyennes et les citoyens liégeois bénéficient d’espaces publics de qualité à proximité de chez eux, y compris et surtout des espaces verts. C’est pourquoi, le projet prévoit des espaces verts à disposition des futurs habitants et habitantes, comme prévu dans le Plan Canopée qui a pour objectif de planter plus de 24.000 arbres à l’horizon 2030.

Faire de Liège une ville plus arborée et donc plus verte, plus agréable, plus respirable et résiliente face aux enjeux sociaux, sanitaires et climatiques sont essentiels pour le Collège communal.

Aux alentours

Un projet n’arrive jamais seul. Aux abords de « Lift Ô Loft », plusieurs chantiers sont prévus ou sont en cours. 

La Ville de Liège a entrepris, depuis février de cette année, la rénovation des escaliers du Thier du Bac.

Cet axe piéton historique, de la place Gît-le-Coq à la rue de Visé, permet de relier plus facilement le quartier de Jupille aux transports en commun. C'est d'autant plus important que de nombreux établissements scolaires sont situés à proximité.

Dans le cadre de cette rénovation, la Ville de Liège a souhaité l'intégration d'un cheminement de type rampe accessible aux cyclistes et aux personnes à mobilité réduite, serpentant dans les talus et rejoignant chaque palier jusqu'en bas des escaliers.

En outre, les abords directs de cet aménagement seront végétalisés afin d'intégrer harmonieusement les escaliers dans leur environnement, rencontrant ainsi les objectifs de verdurisation des espaces publics dans le quartier.

Après un travail de restauration des marches en pierre naturelle réalisé en atelier, les activités sur site reprendront dans le courant du mois d'août. La fin du chantier est prévue pour cet hiver.

Ensuite, le terrain de foot du FC Jupille, situé rue de Visé, sera lui aussi refait, pour accueillir petits et grands dans les meilleures conditions. 

Enfin, le plan triennal comprend le réaménagement complet de la rue de Visé.