Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Services communaux / Urbanisme / Cartographie / Cartes de Liège / Topologie du bâti résidentiel
Actions sur le document
Topologie du bâti résidentiel

Topologie du bâti résidentiel

Sur base des informations cadastrales, la carte distingue les parcelles avec un seul logement (maison individuelle unifamiliale mitoyenne ou isolée) et les parcelles comportant plusieurs logements (immeubles à appartements, anciennes maisons unifamiliales divisées en plusieurs logements, résidences étudiantes, maisons de second rang…). Ces derniers types de logements sont très majoritaires dans les quartiers centraux (Île, quartier Léopold, Jardin botanique, Outremeuse). Encore recensés sur un plan statistique, les logements autrefois habités par les commerçants ne sont toutefois plus occupés dans les faits. Les immeubles à appartements ont colonisé une grande partie des rives des cours d’eau et du pourtour des boulevards d’Avroy et de la Sauvenière. Les opérations de démolition-reconstruction et la reconversion d’anciens bâtiments commerciaux en plusieurs logements expliquent également la présence de parcelles à résidences multiples le long des anciens axes de faubourgs (Sainte-Walburge, Sainte-Marguerite, Saint-Léonard, Amercoeur, route de Wez vers Grivegnée et Chênée), ainsi que le long des grandes chaussées créées aux 18e et 19e siècles (chaussée de Tongres à Rocourt, route de Herve à Grivegnée, rue Grétry dans le quartier du Longdoz). Les grands ensembles de logements sociaux en appartements du 20e siècle se détachent également : quartier des Vennes, cités de la place Seeliger et du Boulevard des Hauteurs à Sainte-Walburge, plaine de Droixhe, cité Sainte-Beuve à Burenville, cité de Bois-de-Breux, cité Demoitelle à Grivegnée… Dans les autres quartiers, les immeubles de plusieurs logements sont rares et isolés. Les maisons individuelles constituent en effet l’essentiel du bâti résidentiel des quartiers plus périphériques comme Rocourt, Wandre, Jupille, les hauteurs de Chênée et de Grivegnée, Angleur, le Sart Tilman, Cointe et la partie supérieure du quartier du Laveu.

Typologie du bâti résidentiel