Table des matières
Actions sur le document

2017-12-29 Communiqué Collège

Trois Mairies de quartier supplémentaires bientôt équipées d'un dispositif d'accueil des personnes déficientes auditives

Le Collège communal a entendu une communication de Julie FERNANDEZ FERNANDEZ, Échevin de l'État civil, relative à l'élargissement du dispositif d'interprétariat pour déficients auditifs dans trois Mairies de quartier supplémentaires.

Depuis le mois de mai 2017, trois Mairies de quartier de la Ville de Liège, sont équipées pour accueillir les personnes déficientes auditives: La Mairie des Guillemins, celle de Bois-de-Breux et celle de Rocourt.

Nous répondions ainsi à l’un des objectifs du Projet de Ville 2012-2022, améliorer l'accessibilité des services publics aux personnes en situation de handicap.

Ces trois Mairies sont équipées d'une interface de traduction en langue des signes. Le personnel a reçu une formation à l'utilisation de cette interface mais aussi à l'accueil des personnes déficientes auditives.

Cette offre va être étoffé à partir du printemps prochain.

Trois autres Mairies seront équipées du même système et leurs agents suivront la formation adéquate.

Il s'agit des Mairies de quartier d'Angleur, rue de l'Hôtel de Ville n°6,  de Sainte-Marguerite, rue Saint-Séverin n°46,  et de Wandre, rue de Visé n°832.

La moitié des Mairies de quartier de la Ville sera donc équipée pour accueillir et servir les personnes déficientes auditives en langue des signes.

En matière de communication, au quotidien, les personnes déficientes auditives rencontrent d'énormes difficultés.

Dans bien des cas, notamment lors de démarches administratives, le recours à un interprète en langue des signes devient impératif.

Le problème est que la demande dépasse l'offre et il est très difficile, voire parfois impossible, d'obtenir la présence physique d'un traducteur pour effectuer les démarches administratives. 

C'est pour cette raison que le système choisi par la Ville est un système de traduction simultanée à distance par vidéophone, via internet.

Le principe est le suivant:

L'agent et la personne déficiente auditive se trouvent dans la même pièce. La personne signale par un geste qu'elle est déficiente auditive.L'agent se connecte sur un compte internet et, via une tablette, entre en contact visuel et auditif avec un interprète en langue des signes.

Via cet interprète, le dialogue devient alors possible entre l'agent et la personne déficiente auditive.

La rapidité et la facilité de communication sont les avantages de ce système. Les réponses sont immédiates.

Ce service d'interprétariat est assuré par l'asbl "Relais-signes" et est accessible, sans prise de rendez-vous durant les périodes scolaires du lundi au vendredi de 9 hà 12h.

Durant les congés scolaires, le service peut subir des modifications d'horaire en raison des disponibilités des interprètes. C'est pour cette raison qu'un calendrier reprenant les disponibilités est accessible sur le site  www.relais-signes.be

En consultant ce calendrier de chez elle, la personne déficiente auditive peut prendre ses dispositions pour effectuer ses démarches administratives dans une des Mairies équipées du système d'interprétation, dont il trouvera l'adresse sur le site de la Ville ICI.

Elles sont reconnaissables via ce logo.

logo relais signes

En cliquant sur ce logo, une vidéo apparaît et explique, en langue des signes, les horaires de disponibilité du service dans la Mairie.

Le personnel des trois nouvelles Mairies sera également formé à l'accueil des personnes déficientes auditives. Avec la collaboration des services d’André SCHROYEN, Echevin de l'Environnement et de la Vie sociale, il suivra une formation dispensée par un conseiller en accessibilité et par la Directrice du Service Interprétation des Sourds de Wallonie.

Un mode d'emploi des tablettes, réalisé par l'Échevinat de l'État civil et l'a.s.b.l. Relais - Signes leur sera également fourni.