Attention

Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigeur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.liege.be/coronavirus

Actions sur le document

Communiqué Collège du 25/08/2017

Le Collège Communal de la Ville de Liège s’est réuni à l'Hôtel de Ville, ce vendredi 25 août 2017, sous la présidence de M. Willy Demeyer, Bourgmestre.

  •  La Ville de Liège dématérialise son processus démocratique
  •  Fête du Sacrifice du 1er septembre 2017

 

La Ville de Liège dématérialise son processus démocratique

Le Collège communal de la Ville de Liège s’est réuni à l'Hôtel de Ville, ce vendredi 25 août 2017, sous la présidence de M. Willy DEMEYER, Bourgmestre.

La Ville de Liège met à disposition une plateforme en ligne contenant toute l'information nécessaire aux Conseillers communaux sous format numérique.

En tant que ville connectée, elle a entrepris depuis plusieurs années la modernisation globale de son fonctionnement.

Dans ce contexte, l'informatique et la dématérialisation constituent deux axes essentiels à la réalisation de cet objectif.

Outre la modernisation proprement dite, la démarche s'inscrit dans une volonté d'efficacité, de qualité, de traçabilité et de transparence. Elle s'applique à l'administration elle-même, au service aux citoyens (e-Guichet) ainsi qu'aux élus communaux.

A ces derniers, après avoir mis en oeuvre l'outil dans l'administration, la Ville de Liège met à disposition une plateforme en ligne contenant toute l'information numérique nécessaire à l'exercice à leur fonction et, de ce fait, contribue au processus démocratique.

Enfin, la dématérialisation permet une diminution importante de la consommation de papier et permet de réduire notre empreinte écologique.

Fête du Sacrifice du 1er septembre 2017

Le Collège communal a entendu une communication de M. Willy DEMEYER, Bourgmestre, relative à la Fête du Sacrifice.

Depuis des années, à l'occasion de la Fête de l'Aïd-El-Kebir, la Ville de Liège, en concertation avec la communauté musulmane, prend les dispositions nécessaires avec l'abattoir de Liège pour que cette fête essentielle dans le rituel islamique puisse se dérouler dans le respect de la loi et dans les meilleures conditions pour tous.

De nouvelles dispositions régionales en matière de bien-être animal sont intervenues il y a deux ans.

La Ville de Liège et l'Intercommunale ont décidé de maintenir leur aide matérielle et logistique pour encadrer cette fête au bénéfice des citoyens de confession musulmane, tout en respectant ces nouvelles dispositions.

Désormais, seuls les abattoirs fixes sont autorisés à faire égorger les animaux par un sacrificateur agréé selon le rituel islamique (sans étourdissement de l'animal). Toutes les opérations d'abattage seront donc réalisées par des abatteurs professionnels (coût total : 37 euros par ovin).

Puisque l’Intercommunale qui gère l’abattoir regroupe les communes de Liège et de Crisnée, la capacité d'abattage de l'abattoir fixe n'étant pas infinie, les moutons des personnes domiciliées à Liège ou à Crisnée seront sacrifiés en priorité.

Une fois sa capacité maximale d'abattage atteinte, l'abattoir pourra refuser l'entrée des moutons.

L'abattage sera réparti sur trois jours : les 1er, 2 et 3 septembre 2017 (de 9h à 16h).

Pour les personnes qui optent pour l'abattage à domicile, l'étourdissement de l'animal avant son égorgement est obligatoire.

La personne qui désire faire abattre un mouton doit faire une déclaration préalable auprès de son administration communale. A cette fin, une permanence sera assurée pour les habitants de Liège les mercredi 30 et jeudi 31 août 2017, de 9h00 à 16h, au Secrétariat de l'Abattoir, rue de Droixhe 34b, à 4020 Liège.

Plusieurs conditions d'aspects pratiques doivent être respectées :
1. Tous les animaux doivent être amenés à l'abattoir la veille de la fête entre 13h et 16h (ils seront abattus le jour du sacrifice à une heure préalablement communiquée).
2. Des conditions de transport doivent être respectées : le véhicule doit disposer d'un espace suffisant pour que l'animal se tienne debout et puisse se coucher, il est interdit d'utiliser un coffre de voiture et de lier les pattes de l'animal.
3. Chacun doit se présenter au Secrétariat de l'Abattoir avant d'entrer dans l'enceinte, muni de sa carte d'identité, de la déclaration préalable d'abattage, du numéro de boucle du mouton et d'une somme de 37 euros.


Les déchets des moutons dépecés à domicile peuvent être amenés à l'abattoir mais séparément : la peau dans un sac (sans les pattes) et les abats dans un autre sac. Des containers seront mis à disposition.

Ils doivent être déposés à l'abattoir :
• le vendredi 1er septembre de 12h à 20h
• le samedi 2 septembre de 9h à 14h