Actions sur le document

Communiqué Collège du 24_03_2017

Collège communal de la Ville de Liège du vendredi 24/03/2017

Le Collège Communal de la Ville de Liège s’est réuni à l'Hôtel de Ville, ce vendredi 24 mars 2017, sous la présidence de M. Willy Demeyer, Bourgmestre.

  •  Projet de Ville, retour sur la première rencontre inspirante consacrée à l’Energie.
  •  Déménagement du Service d'accueil des demandeurs d'asile
  •  Retour sur la Semaine de l’Accessibilité 2017
  • Installation du nouveau Conseil Communal des Enfants (CCE)

 

Projet de Ville, retour sur la première rencontre inspirante consacrée à l’Energie

reinventonsliege 1resoiree

Ce sont près de 70 personnes qui ont participé ce 21 mars à la première Rencontre Inspirante consacrée à l'Energie. Le débat était introduit par Claire ROUMET, Directrice d'Energy Cities et le Professeur Damien ERNST, de l'ULg.

Pour inspirer les liégeois, Claire ROUMET a présenté de nombreuses initiatives prises par les villes du monde entier pour retrouver une meilleure maîtrise énergétique et se lancer dans une véritable transition énergétique. Des exemples très concrets de Paris, Barcelone, Lorient ou Stuttgart ont permis de mesurer la diversité des projets initiés en fonction des atouts des villes : soleil, géothermie, ferme solaire,…

En sa qualité de professeur de l’Université de Liège et donc d’expert local, Damien ERNST a fait le point sur les avancées technologiques qui permettent aujourd'hui d'envisager concrètement le stockage de l'énergie et le développement des micro-réseaux.

C’est un débat riche et varié qui s’est ensuite installé avec la salle, les participants étant très intéressés par les méthodes permettant aux citoyens de se réapproprier les surplus d’énergie et d’être ainsi moins dépendant d’intermédiaires ou de grands groupes.

La création de micro-réseaux fut beaucoup au centre des débats, ceux-ci permettant selon le professeur Damien ERNST de faire de grands progrès vers l’indépendance énergétique et ainsi de rapatrier localement des emplois engendrés par le secteur de l’énergie.

En conclusion de ces échanges, on peut déduire qu’efficacité énergétique et progrès social sont intimement liés, particulièrement dans les villes.

En fin de soirée, il a été demandé à ces deux experts de citer « le » projet qu’ils voudraient voir déposé sur la plateforme #RéinventonsLiège dans la thématique de l’énergie.

Claire ROUMET a plaidé pour la création d’une coopérative solaire, qui permettrait de développer le photovoltaïque sur le territoire de la Ville de Liège dans le cadre d’une co-gestion citoyens – pouvoirs publics.

Damien ERNST a suggéré la mise en œuvre d’un projet-pilote d’immeubles autonomes par l’installation d’une combinaison énergétique gagnante : panneaux photovoltaïque sur les toits (électricité en été) et cogénération en sous-sol (chaleur en hiver).

Comme vous le voyez, un débat riche et résolument axé sur la participation citoyenne.

Ce mardi 28 mars, c’est la première rencontre citoyenne, dont l’objectif est d’aider les Liégeoises et les Liégeois, à formuler des projets novateurs pour la ville de demain, qui sera organisée à 18h30, à la Salle Prévers (rue Jean Hermesse, 1) à Jupille.

Toutes les informations sont disponibles sur  www.reinventonsliege.be.

 

Déménagement du Service d'accueil des demandeurs d'asile

Situé rue Hors-Château pendant de nombreuses années, le service d'accueil des demandeurs d'asile (SADA), service intégré de la Ville de Liège et de son CPAS, est désormais installé Place Xavier Neujean, au côté du centre régional d'intégration des personnes étrangères ou d'origine étrangère de Liège (CRIPEL).

Cette nouvelle localisation découle de la volonté de la Ville de Liège et du CPAS de trouver un lieu adapté au service, qui reçoit un public nombreux chaque jour, afin que tout le monde en retire un bénéfice : les usagers, les travailleurs et les institutions concernées.

Par ailleurs, en mettant côte à côte ces deux services, l'objectif est de développer un pôle «intégration» sur le territoire de la Ville. Cette opération devrait renforcer les liens de coopération pour un meilleur accompagnement des personnes étrangères dans leur parcours d'intégration.

Pour l’année 2016, ce service, soutenu également à travers le Plan de Cohésion Sociale de la Région wallonne, a assuré 7.000 entretiens et 1.500 visites à domicile ayant abouti à

• 690 admissions à l’aide financière régulière et 290 admissions au revenu d’intégration sociale ;
• 2.085 révisions et prolongation d’aide financière ;
• 3.445 octrois d’aide médicale urgente via le Relais Santé ;
• 81 orientations vers Cap Insertion pour établir des bilans de compétences ou des projets d’insertion socio-professionnelle.

Ce nouvel aménagement a pu compter sur les collaborations fructueuses de l'ensemble des agents de la Ville de Liège, du CRIPEL, de la Régie foncière et du CPAS de Liège.

sada1

sada2

Informations pratiques

Nouvelle adresse :
SADA - Service d'Accueil des Demandeurs d'Asile
Place Xavier Neujean 19b - 4000 Liège
Tél : 04/238 50 60 - 04/238 50 61 – 04/238 50 62

Le SADA est ouvert au public :

• lundi, mardi, mercredi : de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h00
• vendredi : de 8h30 à 12h00

Retour sur la Semaine de l’Accessibilité 2017

M. André SCHROYEN, Echevin de l’Environnement et de la Vie sociale, a présenté au Collège une communication relative à l’édition 2017 de la semaine de l’Accessibilité qui s’est tenue du 13 au 17 mars 2017.

schroyensemaineaccessibilite

Des expos « accessibles » à La Boverie et au Grand Curtius

A cette occasion, en étroit partenariat avec M. l’Echevin Jean Pierre HUPKENS, Echevin de la Culture et le service Animations des Musées de la Ville de Liège, des visites guidées accessibles ont été proposées gratuitement au Musée La Boverie aux personnes en situation de handicap (déficientes visuelles, auditives, intellectuelles ou handicapées moteur). L’occasion pour ces personnes de découvrir, de façon adaptée, 15 œuvres maîtresses de la collection du Musée La Boverie dont «Le sorcier d’Hiva Oa» de Paul Gaughin et «La famille Soler» de Pablo Picasso.

8 visites adaptées ont ainsi été proposées durant les 15-16 et 17/3 pour un total de 78 personnes dont 48 personnes déficientes intellectuelles, 17 personnes déficientes auditives, et 13 personnes avec difficultés de mobilité.

Cette initiative est l’occasion de rappeler que les Musées de la Ville de Liège sont attentifs à l’accessibilité des collections à tous les visiteurs. Des visites adaptées aux publics spécifiques ont ainsi été mises en place dans différents musées. En 2014, le Grand Curtius a obtenu le label «Acces-i» (voir document  ICI)

Au Musée Le Grand Curtius (galerie de verre), le Collectif «3/12» (composé de 17 associations liégeoises actives dans le secteur du handicap), a proposé du 13 au 18 mars une exposition de portraits photographiques et d’œuvres plastiques sur le thème «Pour moi, l’inclusion, c’est...».

Lauréats du Concours « Accessibilité & Architecture » 2017

Dans le cadre de cette semaine, M. l’Echevin de l’Environnement et de la Vie sociale André SCHROYEN a proclamé ce jeudi 16 mars, au Musée le Grand Curtius, les résultats de l’édition 2017 du concours «Accessibilité & Architecture».

Porteur d’un handicap ou non, chacun d’entre nous aspire à être autonome et à bénéficier d’un cadre bâti agréable et accessible à tous. Ce concours « Accessibilité & Architecture » vise à encourager une création architecturale et urbanistique de qualité, respectueuse et soucieuse, jusque dans les détails, de l’accessibilité pour TOUS.

L’objectif est donc de sensibiliser les étudiants en architecture, les architectes professionnels mais aussi le grand public à l’importance de l’accessibilité.

Pour sa 15e édition, 10 projets ont été présentés et portés par une trentaine d’étudiants. Cette année, la qualité de l’ensemble des projets a unanimement été saluée par le jury qui a par conséquent décidé, et c’est une première, de tous les récompenser en leur attribuant 100 euros minimum à chacun.

Le 3e prix, accompagné de 600 euros, est attribué à Marie MARCIKIEWICZ, Andy ALEXANDRE et Nicky SPROTEN, 2e master Saint-Luc, pour leur projet d’architecture intérieure lié à l’aménagement d’un studio pour un couple dont une des personnes est PMR. Ils ont réussi le pari de lier la technique qu’’impose l’aménagement d’un espace adapté à l’aménagement d’un lieu de vie confortable et esthétique. Le jury a bien ressenti l’implication personnelle des étudiants.

Vu la grande qualité des projets, il a été extrêmement difficile de départager les 2 premiers lauréats, raison pour laquelle le jury a finalement décidé de les primer ex aequo.

Repartent donc avec les félicitations du jury, la première place et la prime de 850 euros.


• Caroline LACOMBLE, diplômée en 2016 de l’ULg, pour son projet de réhabilitation d’un chancre industriel, prenant en compte tous types de handicap. Le jury a notamment été sensible à la démarche participative tenant compte des besoins réels des personnes en situation de handicap et à la recherche sur les modes de communication pour renseigner préalablement les PMR.


• Audrey MERTENS et Gaëlle BAUDOUX, 3e Bachelier ULg, pour leur projet de logements collectifs, également conçus pour tous types de handicap. Le jury a été séduit par la démarche utilisée, notamment l’organisation de workshop et la prise en considération des dispositifs d’accessibilité. Il a également apprécié la traduction en langue des signes d’une partie de la présentation ainsi que l’écriture braille sur les maquettes. Des petits «plus» qui ont fait toute la différence!

Installation du nouveau Conseil Communal des Enfants (CCE)

M. Fouad CHAMAS, Echevin de la Santé et de la Jeunesse, a fait une déclaration au Collège à propos de l'installation du nouveau Conseil Communal des Enfants (CCE).

Le nouveau CCE sera mis en place ce 27 mars 2017 lors du Conseil communal de la Ville de Liège.

Ils sont élus démocratiquement tous les deux ans.

Tous les enfants âgés de 9 à 10 ans et résidents sur le territoire de la Ville de Liège (4108 enfants) ont reçu, par courrier, une brochure informative et un document permettant le dépôt de leur candidature.

Au total, 113 candidatures ont été déposées (dont 9 irrecevables, 54 garçons et 50 filles).

Suite à cela, des «listes électorales» ont été réalisées et ce par zone de vote (12).

Un second courrier a ensuite été envoyé avec la liste électorale et un document de vote. 626 votes ont été comptabilisés au total dont 494 recevables, 54 irrecevables et 78 arrivés tardivement. 

Parmi les élus, il y a 54% de filles et 46% de garçons.

Une fois installé(e)s, les 48 jeunes Conseiller(ère)s pourront exprimer et donner leur avis, communiquer avec les responsables politiques du Conseil communal, proposer des idées qui seront prises en compte pour améliorer la Ville mais aussi mieux connaître le fonctionnement des institutions communales.

Les principes de démocratie s'apprennent dès le plus jeune âge et les enfants, eux aussi, méritent d'être entendus et écoutés.

Ils se réuniront en moyenne une fois par mois le mercredi après-midi, à l’Hôtel de Ville, ou dans un autre lieu central, lors de réunions générales (séances plénières) ou en petits groupes de travail sur un thème plus précis (commissions).

Après deux ans d’exercice, les jeunes membres du Conseils Communal des Enfants doivent remettre leur mandat pour que d’autres jeunes puissent bénéficier de ce magnifique outil pédagogique.