Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Table des matières
Actions sur le document

Communiqué Collège du 23/11/2018

Le Collège communal de la Ville de Liège s’est réuni ce vendredi 23 novembre mois 2018 sous la présidence de Monsieur Willy DEMEYER, Bourgmestre.


La plate-forme open data de la Ville est en ligne !

La Ville de Liège vient de lancer sa plate-forme open data: vous pouvez la découvrir via l'adresse https://opendata.liege.be

opendata.liege.be

C'est une réponse à de nouvelles législations européennes, fédérales et régionales sur l'ouverture et la réutilisation des données publiques. Et c'est surtout la concrétisation d'une action prioritaire de Réinventons Liège "Créer une plate-forme open data", qui s'inscrit dans une volonté plus large de la Ville de mettre la technologie au service des citoyens pour répondre aux défis d'aujourd'hui et de demain.

Réinventons Liège

Concrètement, pour son lancement, la plate-forme compte 25 jeux de données issus du travail de l'administration. Cela va des listes des services communaux à différents types de parking, en passant par les arbres sur l'espace public, les 983 projets déposés pour Réinventons Liège ou encore la disponibilité des places de Shop and Drive en temps réel, les défibrillateurs...

Données de l'Open Data

En fonction de son contenu, chaque jeu de données est accessible de différentes manières : tableau, carte, graphique... et peut être téléchargé sous différents formats, Excel ou autre.

Open Data export de données

Ces jeux de données sont à la fois une source d'informations pour tout un chacun mais c'est surtout un outil mis à la disposition de chercheurs, d'acteurs associatifs, de journalistes, de développeurs, d'entrepreneurs. Ils peuvent en effet utiliser ces données dans le cadre de leurs activités, par exemple pour développer une nouvelle application smartphone, pour les injecter sur leur site Internet...

L’utilisation des données est gratuite. Elles peuvent être notamment réutilisées à des fins commerciales mais une licence s'applique sur chaque jeu de données. En ce qui concerne la plate-forme liégeoise, cette licence est généralement la licence CC-By (Creative Common) qui permet d'utiliser les données, de copier des éléments et de construire de nouveaux outils à partir de ces données. Néanmoins, dans chacun de ces cas, il faut toujours mentionner la source des données.

Dans les mois et les années qui viennent, la Ville va faire grandir cette plate-forme, en veillant à y injecter régulièrement de nouveaux jeux de données provenant du travail riche et varié de son administration.


Campagne mondiale du Ruban Blanc : #RESPECT. Contre les violences faites aux femmes

Depuis janvier 2018, en Belgique, 33 femmes ont été tuées parce qu’elles étaient femmes .
Chaque jour en Wallonie, on estime à 18, en moyenne, le nombre de viols commis .
En Belgique :

  • plus d’une femme sur trois a subi des violences physiques et/ou sexuelles depuis l’âge de 15 ans. Une femme sur quatre a subi des violences physiques de la part de son partenaire ou ex-partenaire.
  • 9 femmes sur 10 ont été victimes de harcèlement de rue.
  • 1 sur 5 de harcèlement sur son lieu de travail.
  • 9 femmes sur 10 disent éprouver du sexisme (sentiment d’être discriminée ou désavantagée professionnellement parce qu’on est une femme).

… Et ce n’est qu’une infime partie des résultats et de la réalité.

 

Face à ces constats toujours alarmants et inadmissibles, Liège se mobilise une nouvelle fois. Avec le concours de six marraines de choix, nous souhaitons lutter contre ces violences, faire changer les mentalités et encourager les victimes et les témoins à réagir.

Sous le slogan "Les violences ne sont pas une fiction, ne les zappez pas, dénoncez ! " Bérénice, Fannie CORNIL, Caroline FONTENOY, Julie COMPAGNON, Anne RUWET et Cécile DJUNGA disent stop aux violences faites aux femmes et encouragent les hommes à porter le ruban blanc, preuve de leur engagement personnel à lutter contre ce fléau.

Du 25 novembre au 6 décembre, pour la 16e année consécutive, des actions de sensibilisation seront menées à Liège. La population sera encouragée à partager sur les réseaux sociaux ces messages de respect via un cadre Facebook et un GIF reprenant les images de la campagne.

Sensibilisation :

  • Lundi 26 novembre : "Léon le Bouchon"

De 6h30 à 9h, pendant que "Léon le bouchon" relaiera les messages de la campagne et ses supports auprès des automobilistes, des pin’s et des chartes du Ruban blanc seront distribuées aux arrêts de bus Place du Commissaire Maigret, derrière l’Hôtel de Ville.

  • Jeudi 29 novembre : "Standard de Liège / Séville"

Possibilité pour les supporters de se prendre en photo, à l’exemple des présentatrices marraines, dans le décor de la campagne. Des pin’s et des chartes du Ruban blanc seront également distribuées avant le match.

  • Lundi 3 décembre : Conseil communal de Liège

Sensibilisation des membres du Conseil communal liégeois avec remise des supports de la campagne.

Retrouvez l’ensemble des actions via le site www.liege.be

La violence envers les femmes demeure l'une des violations des droits humains encore trop répandue et très peu dénoncée.

Conscientiser la population permet de prévenir et de  réduire la violence entre partenaires, de protéger les victimes et responsabiliser les auteurs.

 Recensement des articles de presse en ligne - stopfeminicide 
 Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS)

Informations

Sarah DEBOUNY
Chef de projets "Prévention des violences dans les relations"
0473/853 461 - sarah.debouny@liege.be

En savoir plus…

La campagne du Ruban blanc
La Campagne du ruban blanc est l'initiative la plus importante au monde pour mettre fin à la violence faite aux femmes.

Par solidarité, les hommes portent le ruban blanc dont la forme de "V" inversé traduit leur volonté de dire : "Non à la violence! ".

Le 25 novembre est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. A cette occasion la Ville de Liège, depuis 16 ans, prend part à la campagne de sensibilisation qui s'étend du 25 novembre au 6 décembre.

Quels sont les objectifs ?

La campagne du Ruban blanc est une campagne mondiale qui vise à sensibiliser et à mobiliser les hommes sur les questions de violence essentiellement masculines qui sont faites aux femmes au travers le monde.

Ces violences, qu’elles s’exercent dans la sphère privée, professionnelle ou publique, sont un phénomène de grande ampleur qui trouve son origine dans les rapports de pouvoir inégalitaires entre les hommes et les femmes. Les violences doivent être dénoncées et faire l’objet d’un débat public.

A qui s’adresse cette campagne ?

La campagne est ouverte à tous les hommes et vise à susciter une réflexion que chacun pourra entamer seul, avec sa famille, ses collègues ou ses proches.

Journées d'action contre la violence faite aux femmes

Depuis 1981, du 25 novembre au 10 décembre, des hommes et des femmes de partout à travers le monde unissent leur voix pour dénoncer les actes de violence dont sont victimes les femmes. Ces deux dates ont été retenues afin de lier, de façon symbolique, la violence faite aux femmes et les droits humains. Cette période de seize jours met aussi en évidence d'autres événements importants tels que:

•    1er décembre : Journée mondiale de lutte contre le SIDA
•    10 décembre : Journée des droits de l'homme (date anniversaire de la signature de la Déclaration universelle des droits de l'homme en 1948)

Les seize journées d'action s'inscrivent dans la campagne internationale développée en 1991 par le Center for Women's Global Leadership.

A l’exemple du Québec, La Ville de Liège a choisi de souligner particulièrement les dix journées qui se trouvent entre le 25 novembre et le 6 décembre.

25 novembre - Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

En 1999, l'Assemblée générale des Nations Unies proclamait le 25 novembre Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et invitait les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à tenir des activités pour sensibiliser l'opinion publique.

La date du 25 novembre a été choisie pour honorer la mémoire de trois femmes de la République
Dominicaine, les soeurs Mirabal, ferventes militantes pour la liberté, brutalement assassinées en 1960 sur les ordres du chef de l'État, Rafael LEONIDAS TRUJILLO.

6 décembre - Journée nationale (Canada) de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes

La Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes a été instituée par le Parlement du Canada en 1991 à la suite du drame survenu à l'École polytechnique de Montréal, où 14 jeunes femmes ont été assassinées le 6 décembre 1989. Simplement parce qu'elles étaient des femmes.

La Journée nationale permet non seulement de se recueillir un instant et de se rappeler ce triste événement, mais elle offre aussi la possibilité de se questionner sur le problème de la violence faite aux femmes et aux jeunes filles. D'où la nécessité d'adopter des mesures concrètes pour la prévenir et l'éliminer.


Action "Foot-Citoyen". Les jeunes liégeois·e·s et les agents de la SNCB.

Dans le cadre de ses activités avec les jeunes liégeois, l’équipe du Fan Coaching de la Ville de Liège réalise sa dixième rencontre de "Foot-Citoyen"  en collaboration avec le Standard de Liège, le service de proximité de la Ville de Liège, les maisons de jeunes et les AMO.

L'objectif est de permettre aux jeunes des différents quartiers liégeois de rencontrer différentes corporations professionnelles. Le cadre de cet échange se fait autour d’une présentation des activités d’un secteur et se clôture par une rencontre sportive amicale

Ce projet consiste, en outre, à la mise en place de dynamiques novatrices et originales permettant de placer les jeunes participants dans une démarche citoyenne et de responsabilisation active.

Dans ce cadre, la  rencontre entre les jeunes l'AMO SAS de Liège (Saint-Léonard), des Maisons de Jeunes de Sclessin, Angleur, Sainte-Walburge, Kinkempois Bressoux Droixhe, MJ Péry et Glain et les agents de la SNCB  de Liège se déroulera ce mardi 27 novembre 2018 à 18h à l’Académie Louis Dreyfus du Standard.

Deux équipes mixtes constituées de jeunes et d’agents de la SNCB de Liège s’affronteront sur le terrain de l’Académie du Standard. Cette rencontre sera suivie d’une collation entre les participants, d’une présentation des différents métiers liés à la SNCB  et d’un débat entre les protagonistes de la journée.

Après plusieurs collaborations fructueuses avec le Barreau de Liège, la Police de Proximité, les journalistes sportifs, les représentants du TEC Liège-Verviers, les Conseillers communaux, les pompiers.., cette démarche se poursuivra  avec d’autres professionnels tels que la structure Forem, maison médicale, les agents pénitentiaires, les commerçants et d’autres.

Informations 

FAN COACHING - M. Salomon AKTAN
04/238 50 26 - 0474/740 635
salomon.aktan@liege.be 


Sixième édition des "Fugueurs du livre"

Défendre la diversité culturelle à travers le soutien aux petits éditeurs, tel est l’objectif des "Fugueurs du livre : le salon de la petite édition".

Coproduit par la Ville de Liège et le Comptoir du livre, ce salon est dédié à la promotion et la valorisation du travail des éditeurs dont la taille ne peut garantir une visibilité médiatique.

Véritable contre-pied à la loi du marché qui occulte de plus en plus le précieux travail de la petite édition, "Les Fugueurs du livre" en est déjà à sa sixième édition et réunit 53 opérateurs du livre non seulement de Belgique, mais aussi de France. Fidèles au rendez-vous annuel, ils seront présents au Grand Curtius afin d’exposer la richesse de leurs productions.

Dans cette échappée belle, vous retrouverez de nombreux auteurs venus à la rencontre du public pour présenter voire dédicacer leurs ouvrages.

Parmi eux, Luc BABA, lauréat du Prix Marcel Thiry 2018, se prêtera également au jeu du dialogue avec ses futurs lecteurs.

Comme chaque année, l’accès aux collections permanentes du Grand Curtius est ouvert gratuitement à tout visiteur.

Informations pratiques

Le salon de la petite édition se déroulera les 1er et 2 décembre 2018 au Grand Curtius selon l’horaire suivant :

•    Samedi 1er décembre de 10h à 18h
•    Dimanche 2 décembre de 10h à 17h

L’ouverture officielle et la remise du Prix Marcel Thiry par Monsieur Jean Pierre HUPKENS, échevin de la Culture et de l’Urbanisme, auront lieu le samedi 1er décembre à 11h30.