Avertissement

L'entrée en vigueur de la BAEC (Banque de données des actes de l'Etat civil) pose quelques problèmes. Les autorités fédérales mettent tout en oeuvre pour les résoudre. Les commandes d'actes d'état civil peuvent être introduites mais le délai de délivrance ne peut pour l'instant être assuré. Veuillez nous excuser pour ce contretemps.

Coche verte
Table des matières
Actions sur le document

Communiqué Collège du 14/06/2019

Le Collège communal de la Ville de Liège s’est réuni ce vendredi 14 juin 2019 sous la présidence de Monsieur Willy DEMEYER, Bourgmestre.


 

Liège 2025, c’est 1603 projets déposés : les votes sont lancés jusqu’au 30 juin !

Liège 2025    votes

Monsieur le Bourgmestre Willy Demeyer a fait part au Collège du premier bilan du processus « Liège 2025 ».

Depuis le 2 avril 2019, la Ville de Liège a lancé le Projet de Ville « Liège 2025 ».

Une démarche qui a proposé, à tous les citoyens, de déposer une idée, action ou suggestion pour l’avenir de la Ville.

Durant 66 jours (du 2 avril au 6 juin), différents outils ont été mis en place pour permettre aux citoyens et aux associations d’émettre un ou plusieurs projets :

  • Une brochure papier « Liège 2025 » distribuée dans toutes les boites aux lettres du territoire de la Ville de Liège
  • Une plateforme numérique « www.liege2025.be »
  • Des rendez-vous avec des panels de citoyens tirés au sort
  • Des ateliers dans les quartiers
  • Des rencontres dans les écoles
  • Des informations à destination des comités de quartier
  • Une Nuit des débats


Les résultats globaux en quelques chiffres


1. Le nombre de projets et de personnes

La clôture de ce dépôt de projets s’est effectuée ce 6 juin à minuit.

Au total, 1603 projets/idées ont été émis et 1200 personnes ont participé activement au processus Liège 2025 (ateliers citoyens, panels citoyens, soirée de lancement, La Nuit des débats, ateliers dans les écoles).

2. Les projets par genre

60% des dépositaires des projets sont des hommes. Les femmes ont représenté 40% des dépositaires de projets.

Liège 2025  fig1

3. Le mode de dépôt

Au total, « Liège 2025 » a compté 69% de dépôt de projets via la plateforme web, 19% de formulaires papiers et 12% de projets issus des ateliers et panels de citoyens.

Liège 2025   fig2

4. Les domaines

Les 27 thématiques proposées (y compris "autres") ont été concernées par plusieurs dépôts de projets.

Les plus largement plébiscitées sont le cadre de vie et la mobilité, suivies entre autre par la transition climatique et la sécurité.
 

Liège 2025  fig3


5. Les quartiers

53% des projets concernent des quartiers spécifiques.

Liège 2025  fig4

Liège 2025  fig5

Liège 2025  fig6

Les votes sont lancés : choisissez vos projets préférés

Depuis lundi 10 juin et jusqu’au 30 juin 2019,  la deuxième phase du processus Liège 2025 est enclenchée, à savoir les votes pour les projets.

Tous les citoyens sont ainsi invités à voter pour les projets qu’ils préfèrent soit :

  • via la plateforme en ligne « www.liege2025.be » : après inscription avec adresse e-mail vous pouvez indiquer vos préférences vis-à-vis d’un ou plusieurs projets. Vous pouvez voter en cliquant sur  « pour » ou « contre ».
  • via les mairies de quartiers dans lesquelles vous trouverez des formulaires papier vous permettant de sélectionner un ou plusieurs projets et de voter également « pour » ou contre ».

Les grandes tendances seront analysées au mois de juillet-août.

Le Collège communal définira ensuite les orientations, les actions prioritaires et les investissements qui constitueront le Projet de Ville Liège 2025. Celui-ci sera soumis au Conseil communal le 2 septembre prochain.

> Contact presse : Joëlle Saive / +32 (0)478 96 33 38 / am9lbGxlLnNhaXZlQGxpZWdlLmJl

 


 

L’Association Internationale des Maires Francophones s’est réunie à Kigali (Rwanda)

Le Bourgmestre Willy Demeyer et la Première Echevine Christine Defraigne ont fait une communication au Collège relative à la réunion du Bureau de l’AIMF qui s’est tenu à Kigali les 2 et 3 juin derniers. Une vingtaine de villes, issues de tous les continents, avaient délégué leur Maire ou Bourgmestre.

Alors que le Rwanda commémore les 25 ans du Génocide, une part des travaux a été consacrée aux politiques du ‘vivre ensemble’ menées par les villes de Kigali (suite au génocide), de Phnom Penh (pour bâtir l’après régime Khmer rouge) et de l’île de la Réunion (dont l’esclavage a marqué plusieurs générations). Ces exemples et témoignages ont particulièrement impressionné les participants.

Un programme d’investissement de 1.188.000 € a été adopté. Il permettra de poursuivre 6 projets déjà engagés parmi lesquels le projet de coopération bilatérale décentralisée entre Liège et Lubumbashi. Celui-ci a pour objectif d’assurer une gestion durable des ressources en eau, des forêts et du patrimoine arboré urbain à Lubumbashi. Il s’est vu octroyer une tranche supplémentaire de 100.000 €. 5 nouveaux projets seront également initiés dans le cadre de ce programme d’investissements.

Sur proposition de Willy Demeyer, les villes de Ramallah et Tel Aviv seront invitées à devenir membres de l’AIMF dans l’optique d’intensifier les relations avec elles et de permettre le financement de projets.

En marge de cette réunion, de nombreux contacts bilatéraux ont eu lieu avec des villes amies dont celle de Paris, Montréal, Bordeaux, Nantes, Ouagadougou, et Lubumbashi.