Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Table des matières
Actions sur le document

Communiqué Collège du 04/09/2020

Le Collège communal de la Ville de Liège s’est réuni ce vendredi 4 septembre 2020 sous la présidence de Monsieur Willy DEMEYER, Bourgmestre.

 



Cellule Covid Ville-CPAS : une aide à destination des Liégeois.es touché.e.s financièrement par la crise du COVID 19

La crise sanitaire du Covid-19 a créé une crise économique et sociale importante, source de pauvreté.

En vue de faire face aux effets négatifs engendrés par cette pandémie, le CPAS de Liège et la Ville de Liège ont décidé d’unir leurs forces afin de mettre sur pied une cellule temporaire spécifique « Covid » spécialement dédicacée à l’accueil et au traitement des demandes d’aide formulées par les citoyen.ne.s liégeois.es en difficulté.

Pour qui ?

Tout citoyen.ne liégeois.e (pas uniquement celles et ceux déjà connu.e.s des services du CPAS) qui éprouve des difficultés à faire face à ses dépenses suite à une perte de revenus et/ou de son pouvoir d'achat en lien avec la crise Covid-19. Le bénéfice de ces mesures sociales s’adresse à toutes personnes en difficulté sur le plan financier suite à la crise sanitaire.

Comment ?

L’allocation de cette aide sociale spécifique nécessite l’introduction d’une demande de la personne en difficulté et l’établissement, par le CPAS, de l’existence d’un état de besoin en lien avec la crise Covid-19.

Une fois l'état de besoin établi, cette aide pourra, par exemple, prendre la forme d’une aide au logement (loyer, arriéré de loyer …) , à l’énergie (gaz, électricité, mazout, eau, recharges de compteur à budget et factures y liées…), au soutien numérique, en matière de santé (médicaments, factures médicales, consultations psychologiques, frais d’hôpitaux…) , ou encore d’une aide financière ou liée à d’autres besoins primaires (transports, assurances, frais scolaires…).

 « Cette aide complémentaire, rendue possible par un subside du fédéral, n’est pas uniquement destinée aux bénéficiaires du CPAS de Liège », tient à souligner Jean-Paul Bonjean, Président du CPAS. « Des travailleurs à temps partiel, des étudiants jobistes, des indépendants, pourraient par exemple également en bénéficier. La volonté de la Ville de Liège et de son CPAS est de permettre à chaque citoyen qui a des difficultés à faire face aux conséquences de cette crise de pousser les portes du service ».

En pratique

La demande d’aide doit être introduite auprès de la Cellule Covid avant le 31 décembre 2020.

Ce service spécifique reçoit exclusivement sur rdv et peut être joint au numéro gratuit :

  • 0800/ 43 008 (du lundi au vendredi de 9h à 16h30, excepté le jeudi)
  • Adresse : Rue Fabry, 19 - 4000 Liège.
     
  • Les locaux sont facilement accessibles en transports en commun
  • Port du masque obligatoire.


Contact presse 

Laura QUINTART Attachée – Communication CPAS de Liège
Place Saint-Jacques, 13
4000 Liège
04/220.58.13
0474/90.25.69
 



Covid-19 : permanences juridiques gratuites

La Ville de Liège et son Echevinat du Commerce en collaboration avec le Barreau de Liège-Huy, la Commission d’aide juridique de l’arrondissement judiciaire de Liège et la Province de Liège, proposent une permanence juridique à tou.te.s les citoyen.ne.s et indépendant.e.s liégeois.e.s impactés par les conséquences de la crise sanitaire. 

Pour les indépendant.e.s, les conséquences financières, administratives, juridiques ou psychologiques de la crise sanitaire sont importantes. La « Cellule Indépendants » mise en place par la Province de Liège qui propose un soutien socio-administratif et psychologique sera complétée dès le 7 septembre par des permanences juridiques gratuites.  

L’ensemble des 4.200 commerçants de la ville de Liège seront informés de ce service mis à disposition via l’Echevinat du Commerce. 

Les permanences sont organisées rue Monulphe (face au N°81) à 4000 Liège et sont accessibles uniquement sur rendez-vous via le N°04/279 29 30 ou par mail cellule.independants@provincedeliege.be

Chaque situation est examinée confidentiellement et individuellement. 

 


 

Rentrée scolaire

Messieurs Willy DEMEYER, Bourgmestre, et Pierre STASSART, Echevin de l’Instruction publique, ont fait le point sur cette rentrée des classes 2020 qui n’est assurément pas une rentrée comme les autres compte tenu du contexte sanitaire et de ses implications pour les écoles.

Il apparaît que tout s’est bien déroulé pour l’ensemble des écoles, tant au niveau de la mise en place des mesures sanitaires qu’au niveau de l’adapation des professeurs et des élèves à ce nouveau contexte.

Concernant la fréquentation de l’enseignement communal liégeois, on constate une grande stabilité dans les chiffres des inscriptions.

Nouveauté 2020-2021 : organisation d’une 3e année professionnelle polyvalente au CES Léon Mignon

Fort de ses 125 années d’existence et d’un panel de formations unique en Europe francophone (comme l’Armurerie et la Gravure), le Centre d’Enseignement secondaire (CES) Léon Mignon mise sur un projet pédagogique axé « projets ». Son premier degré général et différencié conduit à une formation technique qualifiante, laquelle place l’étudiant au cœur de projets, par l’intermédiaire d’ateliers participatifs et fédérateurs.

Ses trois implantations principales en Cité ardente :

  • École d’Armurerie, rue Léon Mignon 2 ;
  • ICADI, rue Jonfosse 76 ;
  • ICTIA, quai du Condroz 15.

Chacune offre un milieu d’apprentissage idéal, mettant à disposition un équipement adapté et récent, renforcé encore par l’implication de l’établissement dans le projet « École numérique ».

À l’occasion de la rentrée scolaire 2020-2021, le CES Léon Mignon étend son offre de formations. En centrant les apprentissages sur plusieurs métiers ou groupes de métiers, l’établissement permet désormais à chaque étudiant de 3e année de découvrir, de s’essayer et donc de s’orienter en toute connaissance de cause vers un futur métier. Une vingtaine d’options porteuses d’emploi est d’ores et déjà disponible : électricité, soudage, bijouterie, gravure, mécanique automobile, carrosserie, armurerie, mécanique industrielle, carreleur, couvreur, construction, plafonnage, infographie, publicité, peinture, décoration, sanitaire et chauffage.

Au moment de l’inscription, l’étudiant est encadré afin de déterminer les filières susceptibles de l’intéresser. L’encadrant définit ensuite avec lui un mode de fonctionnement et un horaire spécifique. L’étudiant bénéficie enfin d’un accompagnement de 4 heures, chaque semaine, permettant d’évaluer sa progression et de le guider dans ses futurs choix.

Une fois ce processus achevé, l’étudiant est alors en mesure de prendre une décision définitive et d’intégrer une option au plus près de ses aspirations.

Contact presse

Quentin Heylen, Échevinat de l’Instruction publique
GSM : 0474 65 09 83