Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Table des matières
Actions sur le document

Communiqué Collège du 08/05/2020

Reprise des mariages civils

Comme le Collège l’avait annoncé, la reprise des mariages s’effectuera dès ce samedi 9 mai dans de strictes conditions de sécurité tant pour les mariés que pour le personnel.

Conformément à l’AR du 30 avril 2020, les mariages civils seront célébrés en présence des marié(e), de leur(s) témoin(s) et de l'Officier de l'Etat civil secondé par le personnel d’encadrement nécessaire.

Au vu de la configuration de la Salle des Mariages de l’Hôtel de Ville, le masque sera requis et l'Officier de l'Etat Civil, l’Échevin Elisabeth FRAIPONT, célèbrera la cérémonie de mariage derrière son bureau muni d'une vitre de protection en plexy.

Une désinfection de la Salle des Mariages est prévue après 2 cérémonies.

L’ensemble des mesures de précaution seront communiquées aux futurs époux qui pourront alors choisir de maintenir leur union dans ces conditions particulières ou pourront reporter la cérémonie à une date ultérieure.

 


 Ouverture des commerces – gestion des flux

Dès ce lundi 11 mai, les commerces pourront à nouveau accueillir leurs clients dans des conditions sanitaires strictes et permettant la distanciation sociale.

Dans cette configuration, le Bourgmestre veille au respect de l’esprit de la lettre du Ministre de l’Intérieur. Contact a été pris avec les gestionnaires de centres commerciaux et les associations commerçantes. Willy Demeyer porte bien sûr une attention particulière aux conséquences de cette mesure de déconfinement sur la gestion de l’espace public.

Sur base des recommandations du groupe de travail interne Ville – Police, plusieurs mesures seront d’application dès ce lundi :

  • Afin d’assurer la gestion des flux piétons dans le piétonnier du centre-ville, un marquage au sol a été réalisé sur l’axe Vinâve d’Ile – Dominicains.
  • La Police locale sera présente de manière visible dans les rues commerçantes, aux abords des galeries commerçantes et aux endroits très fréquentés pour l’embarquement dans les transports en commun.
  • Les policiers porteront une attention particulière sur les files d’attente à l’extérieur des commerces. Ils n’interviendront pas à l’intérieur de ceux-ci et n’effectueront pas de filtrage des clients à l’extérieur. Il appartient à chaque établissement de prévoir des mesures d’accessibilité et de sécurité.
  • Complémentairement, une surveillance et une analyse permanente de la situation des rues commerçantes sera réalisée via le réseau caméras ainsi que par la centralisation des constats et des plaintes des clients et commerçants.
  • Le Collège et les services de Police seront attentifs toute la semaine à la manière dont les choses se déroulent et pourront être amené à prendre les mesures complémentaires qui s’avéreront nécessaires.

Différentes mesures sont d’ores et déjà étudiées pour permettre la gestion des files et pourraient être mises en œuvre :

  • nécessité de disposer d'une largeur suffisante pour la file et le passage commode et sécurisé dans les deux sens en respectant  la distanciation soit 4,5 m et en tenant compte du mobilier urbain et des arrêts de bus
    • la file doit être parallèle au commerce et ne pas empiéter sur le commerce ou l'habitation voisine
    • la file ne peut être matérialisée que par du marquage au sol
  • extension possible de la zone piétonne dans les rues avec circulation automobile pour permettre la constitution de files et ou le respect de la distanciation entre piétons.

Enfin, le Collège insiste que le fait que la régulation par les autorités communales ne pourra pas seule permettre le respect des mesures de distanciation par les clients.

L'autodiscipline des clients mais surtout celle des commerçants seront les clés principales du succès de la réouverture.