Attention

Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.liege.be/coronavirus

Table des matières
Actions sur le document

Communiqué Collège du 17/04/2020

Le Collège a entendu une communication de l’Echevin Gilles Foret, en charge de la Propreté.

Au début de la période de confinement, le Collège communal a pris la décision de passer en effectifs réduits dans les services Propreté :

  • pour répondre aux recommandations du CNS (distanciation physique sur le lieu de travail, etc)
  • en estimant que le confinement allait réduire le volume de déchets à collecter (corbeilles publiques) ou à ramasser (sur la voie publique)
  • pour anticiper la mise en retrait progressive d'une partie du personnel (dispense de service pour les personnes les plus fragiles, personnel en maladie, personnel confiné en cas d'infection d'un proche, etc)
  • et donc s'assurer de maintenir un service garanti sur toute la durée du confinement (alors inconnue).

Grâce à cette garde hebdomadaire et avec la participation des partenaires de Liège Propreté, les collectes porte-à-porte (sacs jaunes, sacs PMC, papiers-cartons et déchets organiques) ont été maintenues.

Parallèlement, d'autres services (non-communaux) ont eux été suspendus : recyparcs, Ressourcerie du Pays de Liège, recyparcs mobiles, collecte des bulles à vêtements

Contre toute attente, après un mois de confinement, force est de constater que les volumes de déchets générés par les citoyens ont soit augmenté plus que prévus, soit diminué moins qu'attendu. En effet, sur le mois de mars (et comparativement au mois de mars de l'année dernière) :

  • Encombrants : +24%
  • Collectes portes-à-portes : +14%
  • Corbeilles publiques (4200 à Liège) : seulement -18%
  • Bulles à verre : volume identique à celui des fêtes de fin d'années

Au vu des effectifs réduits, ces augmentations ont représenté une surcharge de travail importante pour les services, dans des conditions de travail forcément compliquées

Le Collège a également dû constater une forte augmentation des incivilités et des dépôts sauvages : +16% par rapport à mars 2019 ! Ce qui dans le cadre d’une crise sanitaire interpelle fortement tant les autorités que les citoyens soucieux de leur cadre de vie.

Sur base de ces constats, le Collège, sur proposition de l’Echevin en charge de la Propreté, a décidé :

  • Dès ce lundi 20 avril les effectifs des services Propreté sur le terrain seront augmentés tout en veillant à assurer la sécurité et la santé des membres du personnel
  • Pour faire face à l’augmentation des incivilités, un agent de Police constatateur renforcera les équipes dans tous les quartiers.

Plus que jamais, en période de crise sanitaire, les autorités rappelent que la Propreté est l'affaire de tous.

Les responsables d'incivilités démontrent, encore plus en cette période de crise sanitaire :

  • un manque de respect vis-à-vis des agents de la Propreté, pourtant en 1ère ligne, malgré le confinement
  • un manque de respect vis-à-vis de leurs concitoyens et de leurs voisins directs qui aspirent à avoir un cadre de vie agréable et propre
  • un manque de respect vis-à-vis de l'environnement, les déchets des dépôts clandestins ne pouvant être triés comme ils peuvent l'être lorsqu'ils sont sortis dans les sacs jaunes, bleus, verts, etc.