Attention

Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.liege.be/coronavirus

Table des matières
Actions sur le document

Communiqué Collège du 19/06/2020

Le Collège communal de la Ville de Liège s’est réuni ce vendredi 19 juin 2020 sous la présidence de Monsieur Willy DEMEYER, Bourgmestre.


 Interdiction des poids lourds sur les quais de Liège

Depuis plusieurs années, le Bourgmestre Willy Demeyer est intervenu auprès de la Région wallonne pour que le trafic de transit des poids lourds soit interdit sur les quais liégeois. Mesure largement plébiscitée par les citoyens et reprise comme action prioritaire du Projet de Ville.

Suite à l’avis favorable rendu par le Ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry, le Collège proposera au Conseil d’adopter un règlement de police interdisant les poids lourds sur les quais sauf desserte au territoire communal. Dans quelques semaines, les poids lourds ne pourront plus circuler à Liège s’ils n’ont pas une livraison à effectuer. 

Le règlement de police proposé au Conseil uniformisera l’interdiction du trafic de transit qui, jusqu’à présent, ne concernait que la rive droite.

L’intensité de la circulation sur les quais constitue une nuisance importante pour les riverains et les nombreux poids lourds qui traversent la ville ajoutent à la dangerosité des lieux. Il s’agit donc d’une mesure de sécurité. Le Collège sollicitera d’ailleurs la Ministre wallonne en charge de la sécurité routière, Valérie De Bue, pour que des radars tronçons soient installés sur les nouveaux quais de Meuse.
 


Task Force Mobilité : Le territoire communal en zone 30

La task force mobilité du déconfinement qui réunit tous les acteurs a marqué son accord sur la mise en zone 30 d’une grande partie du territoire communal. Il s’agit d’une autre action prioritaire du Projet de Ville.

La zone 30 va rendre moins attractive la circulation des poids lourds qui seront encore autorisés à circuler sur les quais. Le périmètre ayant été validé en task force, les arrêtés du collège communal sont en cours d’élaboration et seront adoptés prochainement.

Par cette mesure, le Collège entend améliorer :

  • La sécurité routière
  • La qualité de l’air
  • Les nuisances liées à la vitesse

Chaque entrée du périmètre sera matérialisée par des effets de porte, du marquage et de la signalisation.

 


Plan canicule : Système d’alerte pour les personnes âgées (+ 75 ans)

Lors de la canicule de l’été 2019, une permanence téléphonique et des équipes mobiles ont été mises en œuvre pour soutenir les personnes âgées ou fragilisées (isolées, malades, sans-abris,..). Il s’agissait de prendre des nouvelles régulières de ces publics, parfois isolés ou dont la famille était à l’étranger, mais également de vérifier qu’ils aient connaissance des mesures de prévention ou parfois d’aller pour eux faire de petites courses (ravitaillement, pharmacie,…).
 
Sur base de cette expérience et des enseignements à tirer de la crise sanitaire actuelle, sur proposition du Bourgmestre, la Ville de Liège va proposer à ces personnes d’intégrer un fichier téléphonique permettant la diffusion automatique de message de prévention et d'alerte via BE-Alert. Ce dispositif permettra également de générer un appel individualisé en entrant en contact avec les personnes via le centre d'appel 0800.
 
Un courrier nominatif avec formulaire d'inscription et port payé sera envoyé dans les prochains jours à tous les habitants domiciliés et aux ménages comptant au moins une personne de plus de 75 ans (7700 isolés et 9300 ménages soit +- 17000 envois), ce qui concerne près de 10% de la population liégeoise.

 


« Un été pour tous » 23 nouveaux espaces ludiques

Roland Léonard, Echevin des Travaux, a fait au Collège une  déclaration relative au programme estival de renforcement des zones de jeux et de détente: « UN ÉTÉ POUR TOUS! ». Si la Ville de Liège met déjà à disposition de nos concitoyens plus de 130 aires de jeux permanentes réparties sur son territoire, il s’agit par ce programme de renforcement d’offrir une vingtaine d’espaces supplémentaires de jeux et de loisirs, destinés aux petits comme aux adultes (liste de ces espaces ci-dessous).

  1. Place Saint-Paul    Centre
  2. Boulevard Saucy    Outremeuse
  3. Place Saint-Barthélemy    Centre
  4. Chemin du Bois (Maison des Seniors)    Rocourt
  5. Rue Sainte-Marie (Jardin Lejeune)    Avroy
  6. lace Gît le Coq    Jupille
  7. Place des Combattants    Jupille
  8. Place Reine Elisabeth    Vennes-Fétinne
  9. Parc d’Avroy    Avroy
  10. Jardin Firket    Laveu
  11. Quais de Meuse – Frère Orban    Avroy
  12. Boulevard du 12ème de Ligne    Sainte-Walburge
  13. Place de la Résistance    Bressoux
  14. Place Vivegnis    Saint-Léonard
  15. Place Ferrer    Sclessin
  16. Ecole de Rocourt    Rocourt
  17. Rue des Canonniers    Jupille
  18. Rue de la Briqueterie / rue des Crahlis    Chênée
  19. Cité du Moulin    Glain
  20. Cité Demoitelle    Grivegnée
  21. Cité Terwagne    Grivegnée
  22. Centre Culturel de Wandre    Wandre
  23. Rue Panade    Burenville

Cette démarche est motivée par la conviction que l’une des conséquences de la crise du coronavirus sera de rendre cet été beaucoup plus casanier pour nombre de nos concitoyens. A l’issue du confinement, les Liégeois aspirent cependant à sortir à nouveau, pour se détendre, s’aérer et retrouver une vie sociale dans leur quartier. La volonté de la Ville consiste donc à développer, pour cet été, de nouvelles zones de jeux et de détente proches des zones habitées. Avec plus de 20 nouveaux espaces, le programme est ambitieux. Il fait suite à une analyse démographique et sociologique visant à installer ces nouvelles aires provisoires dans des espaces adéquats et proches des quartiers densément habités, notamment par des familles avec enfants. L’ambition du projet réside aussi dans le calendrier serré de la mise à disposition de ces aires de jeux, afin que chacun, dans son quartier, puisse en disposer dans le courant du mois de juillet. A cette fin, les services des travaux responsables des plaines de jeux seront mobilisés pour répondre à ces attentes dans les meilleurs délais.

Les activités proposées sur ces sites seront diverses et variées, tenant compte aussi de la particularité du site et de ce qu’il est possible d’y installer. Parmi les installations temporaires, on trouvera notamment des terrains de pétanque, des tables de ping-pong, des jeux à ressorts pour les plus petits. Pour les enfants, des marquages au sol seront créés. Ils permettent diverses activités telles que les marelles, les labyrinthes, le saut en longueur, mais aussi, dans certains cas, de grands parcours équipés de bandes de circulation et de passages pour piétons pour rouler à vélo. Sur les espaces disposant de pelouse, l’installation de modules de jeux et d’équilibre est également prévue. Les modules choisis sont bien sûr sécurisés et la hauteur maximale de chute n’excède jamais 60 cm. On parle ainsi de modules de types 
«Adventure trail» qui consistent en des parcours d’équilibre en bois destinés aux enfants. Ils leur permettent de grimper, de tester leurs réflexes, leur agilité, leur force et leur équilibre. Ces modules sont adaptés aux enfants de 3 à 14 ans, qui peuvent tous y déployer des activités ludiques en fonction de leurs capacités motrices. Pour les plus grands et pour les adultes, des éléments de type «Trim Trail» sont au programme. Il s’agit de modules de type parcours Vita qui permettent de nombreux exercices physiques comme les pompes, le travail des abdominaux ou le saut, entre autres.

A la fin de l’été, tous ces modules pourront être replacés sur les nombreuses aires de jeux permanentes de la Ville et viendront ainsi enrichir encore l’offre d’activités. Le budget global de ce programme de renforcement des espaces ludiques avoisine les 100.000 €.

Notons enfin que sur quatre de ces sites, à savoir la place reine Elisabeth dans le quartier des Vennes, la place de la Résistance à Bressoux, la place Ferrer à Sclessin et les abords du centre culturel de Wandre, nous bénéficierons de l’active collaboration des services de proximité de la Ville, sous la houlette de l’Echevine en charge de la matière, Julie Fernandez Fernandez. Ces équipes de proximité y développeront des animations spécifiques, déjà très appréciées chaque été.

 


Bien-être animal : le Collège proposera au Conseil un règlement visant à préserver le hérisson

Sur proposition du Bourgmestre et de l’Echevine en charge du Bien-Être animal, Christine Defraigne, le Collège proposera au Conseil d’adopter un règlement qui stipule entre autre : « qu’il est interdit, sauf autorisation particulière du Bourgmestre, de faire usage d'une tondeuse à gazon automatisée à tout endroit susceptible de constituer un habitat ou un milieu de vie pour le hérisson.

Avant toute utilisation d'une tondeuse automatisée, le fil ou câble périphérique permettant de délimiter le périmètre de tonte doit être installé en retrait et à une distance raisonnable des arbustes, buissons ou haies du jardin susceptibles d'abriter un hérisson.

Le non-respect de l'interdiction ou de l'obligation est passible d'une amende administrative qui s'élève à 247,89 euros au maximum. »

Cette interdiction est essentielle pour protéger les hérissons car depuis la fin de l’hiver, ces animaux nocturnes sortent de leur habitat pour aller dans nos jardins pour y trouver de quoi se nourrir.

Les robots-tondeuses, que certains laissent tourner durant toute la nuit, sont dangereuses pour les hérissons, comme pour d'autres animaux qui se retrouvent dans nos jardins. 

Elles sont silencieuses et ne détectent pas les si petits animaux, qui sont mutilés ou tués.

Le hérisson est un précieux auxiliaire du jardinier, il dévore les limaces, escargots, vers, chenilles, larves et autres insectes nuisibles. Il joue un rôle primordial de substitution à l’agriculture industrielle au même titre que les abeilles.

L’agriculture intensive, les pesticides et la circulation automobile ont déjà fait chuter drastiquement les populations.

Les citoyen(ne)s sont préoccupés par la sauvegarde du hérisson et ce nouveau règlement répond à une demande insistante des Liégeois(es)

 


Retour de « Place aux livres »

Ce samedi 20 juin marquera le retour au centre-ville de la 13ème édition de la manifestation chère à tous les amoureux du livre « Place aux livres ».

La place Saint-Etienne, située au milieu d’un piétonnier, est le meilleur endroit pour accueillir en toute sécurité les amateurs de livres.

Les 13 bouquinistes de la place sont ravis de pouvoir exposer leurs différents ouvrages et bandes dessinées. L’évènement leur permet d’aller à la rencontre de bibliophiles en dehors des brocantes spécialisées. 

De leur côté, les bouquineurs passionnés ou simples curieux peuvent flâner et fouiller dans les étals à la cherche de livres à petit prix. Les collectionneurs peuvent également y trouver des pièces plus rares et de valeur.

Le choix est important parmi les livres anciens. Vous trouverez aussi bien des romans et polars, que des livres thématiques (histoire, nature, ...) ou encore des bandes dessinées et livres d’enfants.

Venez profiter de ce petit havre de culture et de détente au cœur de la ville les :

  • 20 juin
  • 4 et 18 juillet
  • 1 et 22 août
  • 5 et 19 septembre.