Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Table des matières
Actions sur le document

Communiqué Collège du 21/05/2020

Reprise partielle du Marché de la Batte ce dimanche 24 mai

Ce vendredi matin, le Bourgmestre et l’Echevin en charge du Commerce, Elisabeth Fraipont présenteront au Collège le dossier complet relatif à la reprise partielle du Marché de la Batte.

Plus ancien marché de Belgique constitué de près de 300 ambulants, le Marché de la Batte, suspendu depuis le confinement, constitue un moment important de la vie de la Cité ardente et a un aspect social important notamment en fin de marché.

Depuis le l’arrêt des activités, le Collège, à travers le Bourgmestre et l’Echevin du Commerce, ont été attentifs au sort du Marché de la Batte et en contact permanent avec les marchands ambulants.

Sur base des dernières consignes du Conseil National de Sécurité, le Collège et les marchands ont travaillé à la réouverture des marchés avec un maximum de 50 échoppes. Ce mardi, à Chênée, les habitants ont retrouvé avec beaucoup de plaisir leurs marchands habituels.

Les agents de l'administration et les membres de l’Échevinat du Commerce étaient présents pour recueillir les impressions des marchands et des chalands afin de pouvoir procéder à certains ajustements dans l'organisation du marché pour les semaines à venir. L’enthousiasme des chalands était bien présents puisque 1.555 personnes ont été comptabilisées sur la matinée.

Parallèlement, le Collège étudiait les différentes possibilités permettant une réouverture rapide de la Batte. La limitation à 50 échoppes et l’interdiction de diviser la Batte en plusieurs implantations, ce qui revient à créer de « nouveaux marchés », n’ont pas simplifié les choses.

Le Collège a choisi d’ouvrir la Batte avec 50 marchands plutôt que de maintenir la suspension des activités.

Sur cette base, il a fallu définir les critères de sélection des 50 ambulants.

Le choix du Collège s’est porté sur la vente de produits alimentaires et de bouche uniquement et sur les 80 abonnés réguliers concernés. Ceux-ci ont ensuite été contactés par le service des Foires et Marchés jusqu’à arriver au nombre de 50 marchands.

Cette décision est évidement difficile au regard du nombre d’ambulants qui sont privés d’une part importante de leurs revenus depuis plusieurs semaines. Comme il s’y est engagé auprès des ambulants, le Bourgmestre continuera à défendre une extension prochaine de ce nombre de marchands auprès du Gouverneur.

Une réflexion est en cours pour permettre aux autres secteurs d'être présents lors des prochaines éditions sans perdre de vue que la situation se veut évolutive selon les décisions du Conseil National de Sécurité (CNS).

Ce dimanche, le marché se tiendra, de 8h à 13h, en configuration restreinte. Les 50 échoppes seront réparties au sein d’un périmètre compris entre l'Îlot St-Georges et la Place des Déportés (une entrée et une sortie à chaque extrémité), dans le respect de toutes les garanties de sécurité prescrites par le CNS tant pour les marchands ambulants que pour le public.

Le dispositif sera contrôlé de manière à ce qu’il n’y ait jamais plus de 400 personnes, en même temps, dans le périmètre.

Les services de la Ville et l’Échevinat du Commerce seront présents en nombre pour répondre aux questions qui se poseront avec une attention particulière quant à l'évolution du marché pour les prochaines éditions.

L’organisation aux étals répondra aux prescrits du Conseil National de Sécurité avec le port du masque vivement conseillé, la mise à disposition de gel hydroalcoolique et une gestion des files respectueuses des mesures de distanciation.

Le respect des mesures est essentiel. Mieux cela se passera et plus vite Liège pourra retrouver l’entièreté de son marché dominical. La Batte po todi !

 

Laurence COMMINETTE

Responsable de la Communication
Cabinet du Bourgmestre
Willy Demeyer
04/221.81.32