Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Coche verte
Table des matières
Actions sur le document

Communiqué Collège du 15/10/2021

Le Collège communal de la Ville de Liège s’est réuni ce vendredi 15 octobre 2021 sous la présidence de Monsieur Willy DEMEYER, Bourgmestre.

 


Sensibiliser les nouveaux parents à la vaccination de leur enfant

Madame Julie Fernandez Fernandez, Echevin des Solidarités, de la Cohésion Sociale et des Droits des Personnes et Madame Elisabeth Fraipont, Echevin de l’Etat Civil, de la Citoyenneté et du Commerce, ont fait au Collège une déclaration relative à la sensibilisation des nouveaux parents quant à la vaccination des enfants.

De nombreux nouveaux parents sont parfois démunis face aux vaccins à effectuer dans les premiers mois et années de leur enfant. Afin de les sensibiliser et de les informer au mieux, les services de Julie Fernandez Fernandez et Elisabeth Fraipont vont collaborer.

Alors que la vaccination contre le Covid19 est au cœur de tous les débats, il ne faut pas oublier l’importance des autres vaccins pour les nourrissons et jeunes enfants. L’ONE (Office de la Naissance et de l’Enfance) organise des consultations pour enfant dans tout le pays. Les consultations ONE sont là pour soutenir les nouveaux parents et apporter un accompagnement médico-préventif aux enfants entre 0 et 6 ans. À Liège, 11 de ces consultations sont directement organisées par la Ville de Liège via le Département des Services sociaux et de Proximité.

Les parents peuvent également faire vacciner leurs enfants dans ces consultations et ce, de façon totalement gratuite. Il s’agit notamment du vaccin obligatoire de la poliomyélite ou d’autres vaccins nécessaires pour pouvoir accéder, par exemple, aux crèches (rougeole, coqueluche, etc.). Cette vaccination est très importante, elle permet de protéger ses enfants mais aussi ceux des autres.

En 2020, c’est plus de 970 enfants qui ont fréquenté les consultations ONE de la Ville.

Afin de sensibiliser ces nouveaux parents liégeois à l’existence de ces consultations et l’importance de la vaccination des enfants, le Département des Services sociaux a réalisé un nouveau flyer. Celui-ci sera distribué par les services d’Elisabeth Fraipont à chaque parent qui vient inscrire son nouveau-né à l’état civil. Tous les nouveaux parents disposeront alors de toutes les informations nécessaires pour la vaccination de leurs nouveaux-nés.

 


Inondations, crise sanitaire et leurs conséquences sur les jeunes et moins jeunes : Le CPAS de Liège au service des Liégeois·es dans le besoin

Crise sanitaire, inondations…

Liège et les Liégeois·es n’ont pas été épargnés par ces crises importantes qui se succèdent et se chevauchent.

Le CPAS de Liège tient à rappeler au plus grand nombre qu’outre ses services « classiques », il peut octroyer, à chaque citoyen·ne liégeois·e dans le besoin en raison de la crise sanitaire OU des inondations, des aides sociales et financières.

Concrètement :

  • Tout·e Liégeois·e dans le besoin en raison de la crise sanitaire peut être aidé par la Cellule Covid du CPAS.
  • Une attention particulière est par ailleurs portée aux jeunes de 18 à 25 ans via la mesure Zoom-18-25 visant à aider les jeunes en difficulté suite au Covid.
  • Enfin, les Liégeois·es touché·e·s par les inondations et éprouvant des difficultés sociales ou financières peuvent également bénéficier d’une aide du CPAS de Liège pour l’achat de matériel ou de produits de première nécessité.

Ces informations concernent tous·tes les Liégeois·es dans le besoin en raison de la crise sanitaire ou des inondations et ne sont pas réservées aux seul·e·s bénéficiaires du CPAS.

Le CPAS invite donc toute personne en difficulté et qui se retrouve dans les quelques lignes ci-dessus à prendre contact avec ses services COVID et INONDATIONS via le numéro unique gratuit 0800/43 008

Un rendez-vous sera fixé dans les plus brefs délais avec un travailleur social spécialement formé à ces 2 thématiques, afin d’analyser les besoins au regard des situations individuelles.

Contact presse :

Laura QUINTART

Chargé de communication

CPAS de Liège

0474/902569

 

 


Septante ans après la Guerre de Corée : commémoration officielle des victimes militaires belges

« Héros oubliés d’une guerre oubliée »

Une cérémonie commémorant des victimes militaires de la Guerre de Corée (1950-1953) sera organisée le mercredi 27 octobre 2021 au cimetière de Robermont, de Bressoux et de Jupille, en hommage à 4 héros liégeois morts au combat.

À cette occasion, les tombes seront ornées à tout jamais de plaques commémoratives « Pro Patria » exprimant la reconnaissance des soldats.

Lorsque la guerre éclata en Corée, la Belgique constitua un corps de volontaires dans le cadre d’une opération des Nations-Unies. Quelque 3.500 Belges se portèrent volontaires : 106 d’entre eux perdirent la vie, dix pourcents furent blessés.

Les victimes ne furent pas enterrées dans des cimetières militaires. Elles furent rapatriées en Belgique et inhumées dans des cimetières communaux et des sépultures civiles. Certaines de ces tombes ont disparu aujourd’hui. Les tombes restantes, 93 au total, sont maintenant officiellement marquées en tant que « sépulture de guerre ».

La cérémonie débutera à 10h45 au cimetière de Robermont avec l’accueil des autorités locales, des représentants du War Heritage Institute, des représentants de la défense et des associations patriotiques. Dans ce cimetière repose Eugène MOTTARD. Lors de la guerre de Corée, il se trouvait en première ligne et a été tué le 2 décembre 1951 après les grandes attaques, lors d’une patrouille. Le bataillon belge a d’abord été enterré à Pusan et après rapatriement, il a reçu une dernière inhumation à Liège, sa ville natale.

La cérémonie se poursuivra à 11h00 au cimetière de Bressoux pour mettre à l’honneur les soldats NAUTS et PARIS.

Joseph NAUTS a servi comme volontaire de guerre pendant la Seconde Guerre mondiale mais son engagement en tant que défenseur des valeurs démocratiques a pris fin en Corée. Il est décédé le 25 juin 1951 dans un accident au cours d’une période plus calme au front. Son corps a été transféré au cimetière de Bressoux.

Willy PARIS a été tué le 8 avril 1953 à Chatkol lors de violentes attaques contre les positions belges. Le soldat a d’abord été enterré à Pusan et repose désormais au cimetière de Bressoux.

La cérémonie se poursuivra à 11h30 vers le cimetière de Jupille où repose la tombe de Gaspard LEMOUCHE, décédé au cours d’un combat à Injin en Corée. Le sergent a d’abord été enterré à Pusan puis transféré au cimetière de Jupille.

Lors de cette commémoration, les élèves de 6ème année secondaire – option histoire – de l’Athénée Léonie de Waha prendront la parole pour s’exprimer sur le contexte de cette Guerre et parler des conséquences. Des fleurs seront déposées dans les différents cimetières.

Pour vous accueillir au mieux et en toute sécurité celles et ceux qui voudraient assister à cette cérémonie, le port du masque est obligatoire.

Des cérémonies similaires se sont déroulées partout en Belgique. Dans les semaines qui suivent, d’autres cérémonies seront encore organisées dans de nombreux cimetières communaux aux quatre coins de notre pays.

Toutes les victimes militaires belges de la Guerre de Corée sont reprises dans le War Dead Register (www.wardeadregister.be), une initiative du War Heritage Institute.

Contact presse :

Brigitte DE DEYNE
YnJpZ2l0dGUuZGVkZXluZUBsaWVnZS5iZQ==04 221 80 88